Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qui es-tu Alaska ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tweetyvince


avatar


Messages : 58
Age : 35
Emploi/loisirs : Lecture, musique, photographie


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Qui es-tu Alaska ?   Mar 30 Juin - 21:33

qui es-tu Alaska ?
John Green



informations
TITRE D'ORIGINE : looking for Alaska
DATE DE PARUTION : 2011
NOMBRE DE PAGES : 404
ÉDITION DE TON LIVRE : Gallimard
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Miles Halter a seize ans mais n'a pas l'impression d'avoir vécu. Assoiffé d'expériences, il quitte le cocon familial pour le campus universitaire : ce sera le lieu de tous les possibles, de toutes les premières fois. Et de sa rencontre avec Alaska. La troublante, l'insaisissable Alaska Young, insoumise et fascinante.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : facultatif
LE LIVRE EN UN MOT : ici
UNE CITATION :
UNE NOTE SUR 10 : 8/10
TON AVIS : Je viens de terminer le livre, j’écris donc cette critique à chaud.
Ma première impression : c’est à se demander si John Green est vraiment un adulte. Sa façon de soulever PILE les bonnes et grandes questions de l’adolescence… c’est incroyable. C’est le seul auteur que je connaisse qui soit capable d’écrire comme si c’était un adolescent, un vrai. Ses livres n’ont absolument rien à voir avec tous ces romans à la Twilight que l’on voit partout. Lui, il traite l’adolescence parfaitement, avec tous ces moments de folie, de découverte et surtout, surtout !, de questions. Il a cette sensibilité, tout en étant d’une réalité déconcertante… On ressort changé de ses livres, en se disant « Mais qu’est-ce que je suis superficiel(le) ! » et en continuant de l’être…
C’est le quatrième livre de John Green que je lis, le premier étant Nos étoiles contraires et qui, je pense, est inégalable. Ensuite, j’ai lu La face cachée de Margo puis Le Théorème des Katherine, qui m’ont tous les deux moyennement plu. Je m’étais dit que je n’en relirai pas… et finalement j’ai lu Qui es-tu Alaska ?
Alors, imaginez-vous une claque bien retentissante, qui fait bien mal et qui laisse une belle marque écarlate sur votre joue endolorie. C’est juste la sensation que j’ai eue en terminant les dernières lignes en italique…
Je n’ai même pas de mots pour décrire.
C’est… une explosion de sentiments, de naturel, de réalité. Un cocktail de personnages attachants tous différents et pourtant si identiques, d’une histoire triste et heureuse, de petits détails qui vous font rire et pleurer. Qui vous foutent les jetons.
L’histoire est racontée par Miles Halter, un jeune adolescent de 16 ans, qui s’apprête à vivre la plus belle année de sa vie. J’ai beaucoup aimé ce personnage. Il ne se prend pas pour un beau gosse (ce qu’il n’est pas), il est réaliste, il a de l’humour, il réfléchit et à travers ses yeux, on découvre les impressions de l’adolescence. L’amour, être énervé, rancunier, avoir peur, etc. Ensuite, il y a tout plein de personnages secondaires (enfin pas si secondaires que ça) qui interviennent, comme le Colonel, Alaska, Takumi ou encore Lara. Je les ai tous adorés, chacun pour des raisons différentes mais aussi pour une raison tout à fait identique : ils sont HUMAINS, il sont ADOLESCENTS. Malgré certains passages un petit peu… ambigus, je les ai toujours compris.
J’aime bien aussi lorsque les auteurs glissent quelques phrases humoristiques dans leurs romans ; en fait, ce sont toutes ces petites touches de, de… d’humanité (désolée, je me répète) qui font que des livres sont VIVANTS (le passage lorsque Miles, euh pardon, le Gros, vomit sur Lara est plutôt pas mal !).
L’écriture est fluide, parfois un peu grossière (mais c’est normal, c’est une histoire d’ados, pas de vieux shnocks !), aussi bien que soutenue parfois. Bref, on comprend tout… ou presque.
J’ai vraiment été retournée à la fin de la 1ère partie « Avant ». Parce que j’avais déjà deviné ce qui allait se passer, bien que je PRIAIS pour que ce ne soit pas ce à quoi je pensais. Eh bien pour une fois que j’aurais préféré ne pas avoir raison ! Je l’ai bien eu dans le coin-coin…
J’ai vécu l’histoire autant que les personnages, d’où l’art de John Green.
À QUI LE CONSEILLES-TU ? 15-90 ans





Dernière édition par Michiko le Jeu 2 Juil - 19:56, édité 1 fois (Raison : [CPM])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://bookandother.wordpress.com/
 

Qui es-tu Alaska ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature rose :: Romans d'amour/romances/chick-lit-