Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Six fourmis blanches

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amandine


avatar


Messages : 114
Age : 28
Localisation : gardanne
Emploi/loisirs : Nounou/ vitrail,lecture, photographie, cuisine, travaux manuels(peinture etc)


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Six fourmis blanches   Sam 28 Nov - 10:01

Six fourmis blanches
Sandrine Collette



informations
TITRE D'ORIGINE : /
DATE DE PARUTION : 22/01/2015.
NOMBRE DE PAGES : 276.
ÉDITION DE TON LIVRE : Denoël/ Sueurs froides.
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Le mal rôde depuis toujours dans ces montagnes maudites. Parviendront-ils à lui échapper ?

Dressé sur un sommet aride et glacé, un homme à la haute stature s’apprête pour la cérémonie du sacrifice. Très loin au-dessous de lui, le village entier retient son souffle en le contemplant.
À des kilomètres de là, partie pour trois jours de trek intense, Lou contemple les silhouettes qui marchent devant elle, ployées par l’effort. Leur cordée a l’air si fragile dans ce paysage vertigineux. On dirait six fourmis blanches...
Lou l’ignore encore, mais dès demain ils ne seront plus que cinq. Égarés dans une effroyable tempête, terrifiés par la mort de leur compagnon, c’est pour leur propre survie qu’ils vont devoir lutter.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.


   

© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : /
LE LIVRE EN UN MOT : Interminable.
UNE CITATION : « Au dessus de nous, le ciel est noir et opaque. Notre feu est la seule lumière, une boule orangée qui monte dans le blizzard et à laquelle nous sommes agrippées comme à notre dernier salut, notre unique chance de ne pas nous endormir sous le froid, et ne jamais nous réveiller. »
UNE NOTE SUR 10 : 7/10.
TON AVIS : Ce livre se décompose en deux histoires parallèles racontées par deux personnages différents.
Très bien écrit et facile à lire, le suspense est bien entretenu et on est obligé de ressentir l'angoisse de ces randonneurs "perdus" dans cette montagne. On ne sait pas si le guide est digne de confiance et s'il connaît vraiment aussi bien que ça son travail ! ^^  
À QUI LE CONSEILLES-TU ? /





Dernière édition par Jacana le Sam 6 Aoû - 19:56, édité 3 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kassyna


avatar


Messages : 312
Age : 30
Emploi/loisirs : lecture, cinéma, jeux de société


MessageSujet: Re: Six fourmis blanches   Jeu 30 Juin - 14:51

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : D’un côté, il y a Mathias, quarante ans. N’ayant ni femme ni enfant, il est « sacrificateur » dans les collines albanaises. Ainsi, il met à mort des chèvres pour éloigner le mal. Lou, vingt-cinq ans, et son compagnon, Elias, ont gagné un treeking en Albanie. Dans un groupe constitué de six personnes et encadrés par un guide expérimenté, ils vont découvrir la montagne comme ils ne l’avaient jamais vue jusqu’alors, arpentant des chemins habituellement réservés aux randonneurs chevronnés. Mais lorsqu’une tempête fait rage et que l’un d’entre eux trouve la mort, ils sont loin de s’imaginer l’enfer qui les attend…

LE LIVRE EN UN MOT : Angoissant.

UNE CITATION : « Et dans mon demi-sommeil, je sais que nous allons vers elle, et que quelque chose nous attend. Quelque chose que nous aurions tout fait pour éviter, si nous avions su. Mais personne ne nous a prévenus. Personne n’aurait pu imaginer. Et nous sommes tous partie prenante de cette aventure qui va virer à l’enfer. Au réveil, j’aurai oublié ce rêve dérangeant, cette peur qui n’a pas de raison d’être. […] Et même si je l’avais trouvé, aurais-je pu nous sauver ? » (p.55, Éditions Livre de Poche)

UNE NOTE SUR 10 : 6.

TON AVIS : Dès les premières pages, l’auteur nous emmène en Albanie, dans son folklore et ses croyances. En effet, le récit s’ouvre sur Mathias, cet homme qui tient le don de sacrificateur de son grand-père. On assiste très rapidement à l’un des rituels qu’il se doit de faire lors afin d’éloigner le mal. Puis nous faisons la connaissance de Lou, d’Elias, son compagnon, et des autres membres de ce groupe qu’ils ont surnommé « La montagne pour les nuls » : Arielle et son mari Lucas, ainsi que deux célibataires, Marc et Étienne, sans oublier Vigan, leur guide. Nous assistons à leur départ pour la montagne, à leur escalade de cette dernière, au froid auquel ils sont confrontés, à une situation qui se corse, pour finalement arriver à la catastrophe. À partir de là, le rythme devient haletant, puis l’auteur joue avec nos nerfs, offrant une tout autre perspective à ce qu’on a lu jusqu’alors. Malheureusement, il faut un certain temps pour parvenir à ce moment…
La narration est alternée entre deux personnages, qui s’expriment chacun leur tour chapitre après chapitre. Il s’agit de Lou et de Mathias. Ce dernier a toujours baigné dans cette culture albanaise, et son don de sacrificateur est pour lui naturel. Il se sert d’osselets pour connaître l’avenir et jette des chèvres du haut des montagnes pour éloigner le mal, et aurait ainsi sauvé une enfant par le passé. Mais lorsque Carter, l’aïeul de la famille la plus riche et la plus influente du coin, lui demande de former son petit-fils, Artur, au métier de sacrificateur, Mathias se doute que les choses vont mal tourner, car il pressent qu’Artur a quelque chose de démoniaque en lui. Lou, quant à elle, est une femme de son temps, qui aime profondément sa moitié et qui panique à l’idée de ne pas avoir de réseau lorsqu’elle gravira la montagne. Cette paysagiste de formation a un caractère totalement opposé à celui de son conjoint, qui est ostéopathe. Cette solitaire préfère ses arbres au contact humain. Elle s’amuse des légendes qui prétendent que la montagne est maudite, et n’était pas vraiment emballée par l’idée de ce trekking. Au fil de l’ouvrage, on va découvrir une femme finalement peu sûre d’elle, mais surtout effrayée par ce qui leur arrive. Le froid, la faim, le fait d’être bloqués dans cette montagne où ils ne voient pas à plus de deux mètres à cause du temps – ce qui annihile tout espoir d’être secouru pas des sauveteurs – vont forcer les protagonistes qui ne se connaissaient pas à se rassembler autour de leur guide et à s’aider mutuellement au fur et à mesure des épreuves – épreuves qui parviendront à les souder et qui leur feront prendre des risques inconsidérés les uns pour les autres.
J’ai regretté un manque de rythme dans la première moitié de ce roman. L’action met un certain temps à se mettre en place – il faut bien situer le décor et appréhender les personnages, me direz-vous –, mais j’aurais aimé que le mort annoncé arrive plus tôt dans l’histoire. Au fur et à mesure de notre lecture, l’angoisse monte crescendo, et grâce à cette narration en focalisation interne, Sandrine Collette réussit parfaitement à nous transmettre les sentiments que vont éprouver les différents protagonistes. L’atmosphère est pesante, car des petites phrases disséminées ici et là nous annoncent que le pire va arriver. Par ailleurs, les descriptions qu’elle nous propose sont telles que l’on se représente parfaitement le décor. Mais il faut attendre les deux tiers du roman pour atteindre le pic du suspense, et nous faisons alors une découverte fracassante. À partir de ce moment, impossible de lâcher le livre jusqu’à ce que l’on ait tourné la dernière page : de nombreux scénarios se mettent en place dans nos esprits, et le rythme devient effréné. Lou et ses comparses de voyage vont devoir prendre des décisions lourdes de conséquences, et faire des choix qu’aucun être humain ne devrait avoir à faire. Quant au final, il m’a totalement convaincue.

À QUI LE CONSEILLES-TU ? À tous les amateurs de thrillers qui ont envie d’être dépaysés et de partir pour un trekking de l’angoisse dans la montagne albanaise. Attention cependant : l’auteure prend son temps pour mettre l’action en place.





Dernière édition par Jacana le Jeu 30 Juin - 19:30, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loasislivresque.wordpress.com/
Jacana


avatar


Messages : 3950
Age : 26
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Six fourmis blanches   Jeu 30 Juin - 19:33

Cool, bravo pour ta première fiche ! Smile D'ailleurs, si jamais, quand la fiche existe déjà (comme ici), tu peux juste donner ton avis si tu le souhaites sans copier le bout de formulaire que tu as utilisé, mais vraiment, c'est comme tu le sens, ça change pas beaucoup. ^^

Tu sais déjà que je l'ai pris à la bibliothèque, alors je vais le lire tout bientôt, je me réjouis déjà. Même si je pense que c'est plus sympa de lire ce livre en plein hiver, ça doit plus mettre dans l'ambiance...

_________________________________________________

Profil Livraddict | Mon Blog !


Dernière édition par Jacana le Jeu 30 Juin - 19:38, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kassyna


avatar


Messages : 312
Age : 30
Emploi/loisirs : lecture, cinéma, jeux de société


MessageSujet: Re: Six fourmis blanches   Jeu 30 Juin - 21:55

Oh, vu le temps qu'il fait, je peux pas dire que la chaleur a perturbé ma lecture...
J'espère que tu aimeras !


Dernière édition par Jacana le Ven 1 Juil - 13:02, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loasislivresque.wordpress.com/
Jacana


avatar


Messages : 3950
Age : 26
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Six fourmis blanches   Dim 3 Juil - 16:12

Et voilà, j'ai terminé ma lecture. Smile

« Un paysage lunaire - la neige en plus. De la glace, des rochers qu'on ne voit même plus. Le brouillard. Pas la moindre chose vivante pour me réchauffer le cœur, ni arbre, ni touffe d'herbe égarée, rien. La montagne est immense et nous enveloppe de cette étrange chape grise et froide. J'entends les voix flotter autour de nous, les lointaines stridulations du vent nous chanter ses menaces. »

Une description qui met bien dans l'ambiance de Six Fourmis blanches, je trouve. Car toute l'histoire se passe en Albanie et a un lien de près ou de loin avec la montagne, et plus on avance dans le roman, plus on s'enfoncera dans des paysages glaciaux, escarpés et dangereux.

Deux narrateurs se succèdent d'un chapitre à l'autre. Nous avons d'un côté Mathias, un homme dont l'occupation principale est à découvrir au fil des chapitres, car le nom de "sacrificateur" ne doit pas parler à grand monde. Il possède une sorte de don fortement lié aux croyances culturelles et de ce fait connaît la montagne comme sa poche. De l'autre côté, il y a Lou, une femme peu sportive qui part avec son mari faire un trekking de 3 jours dans les montagnes albanaises avec quatre autres touristes et un guide local.

On sent très vite qu'il doit exister un lien entre les narrateurs puisqu'ils arpentent les mêmes terres et il faut que le récit se mette bien en place avant que le lecteur puisse être sûr de ce lien. Comme l'a dit Kassyna plus haut, je trouve que cette mise en place des éléments et des personnages est un peu longue. Bien faite, certes, mais malgré tout un peu longue, ce qui crée un léger déséquilibre avec le reste du livre. Pas bien grave, mais tout de même légèrement négatif puisque lors de ma première longue soirée de lecture, je n'ai pas eu le temps même d'entrer dans le suspense du roman.

Mais une fois que les péripéties commencent, tout se met en mouvement. J'ai nettement préféré les passages se concentrant sur le groupe de touristes, que je trouvais plus complet et plus dynamique. J'ai aimé les idées présentes dans ceux de Mathias, mais selon moi, ce sont surtout ces passages-ci qui ralentissaient le rythme.

Par contre, en ce qui concerne les péripéties et le dénouement, j'ai beaucoup apprécié. On sent l'urgence, l'état d'esprit des personnages (surtout de Lou, puisque c'est à travers ses yeux que l'histoire est narrée) et j'ai adoré me retrouver dans cette montagne aussi inhospitalière que dangereuse. Les descriptions sont à son image : froides et dures.

La tournure que prennent les événements aux deux tiers du livre permettent au lecteur de ne pas s'ennuyer et de relancer les aventures de notre groupe de montagnards en herbe. Malgré tout, j'aurais aimé sentir un peu plus de suspense, certains personnages acceptant, je trouve, un peu trop facilement certaines choses.

Un bon roman, une bonne trame (bien qu'un peu longue), une plume adéquate, mais un manque de suspense qui se fait parfois sentir et qui, je crois, aurait pu aisément être amplifié au vu de la situation des personnages.

(Note : 7)

_________________________________________________

Profil Livraddict | Mon Blog !


Dernière édition par Goblinlaya le Mar 5 Juil - 13:47, édité 1 fois (Raison : CPG)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacana


avatar


Messages : 3950
Age : 26
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Six fourmis blanches   Lun 4 Juil - 13:56

Ah ben tiens, je me rends compte que j'ai oublié de dire que les doubles points d'interrogation et d'exclamation m'ont grandement semblé inutiles dans ce livre. On sentait déjà suffisamment l'état d'urgence et de questionnement avec un seul sans lui rajouter de la compagnie.

_________________________________________________

Profil Livraddict | Mon Blog !


Dernière édition par Goblinlaya le Mar 5 Juil - 13:48, édité 1 fois (Raison : CPG)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kassyna


avatar


Messages : 312
Age : 30
Emploi/loisirs : lecture, cinéma, jeux de société


MessageSujet: Re: Six fourmis blanches   Lun 4 Juil - 16:10

Je déteste la double ponctuation !


Dernière édition par Jacana le Lun 4 Juil - 16:11, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loasislivresque.wordpress.com/
Jacana


avatar


Messages : 3950
Age : 26
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Six fourmis blanches   Lun 4 Juil - 16:13

Pareil, je ne comprends pas ce que ça apporte. Bon, les retranscriptions de mails, SMS, etc. OK, ça ne me dérange pas, mais à part ces rares exceptions, je ne comprends pas l'utilité, surtout dans un roman.

_________________________________________________

Profil Livraddict | Mon Blog !


Dernière édition par Jacana le Lun 4 Juil - 16:17, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Six fourmis blanches

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature noire / à suspense :: Romans policiers/thrillers/horreur-