Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mustang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'erreur sociale


avatar


Messages : 957
Age : 21
Emploi/loisirs : Prototype d'humanoïde artisanal


Vos papiers SVP
Crédits: Phosphore. Nuages et suie. L'été léger.
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Mustang   Ven 26 Fév - 18:30

Mustang
Deniz Gamze Ergüven



informations
TITRE D'ORIGINE : Mustang
NATIONALITÉ : Franco - turque
DATE DE SORTIE : 2015
RÉALISATEUR : Deniz Gamze Ergüven
ACTEURS PRINCIPAUX :Güneş Nezihe Şensoy, Doğa Zeynep Doğuşlu, Tuğba Sunguroğlu, Elit İşcan, İlayda Akdoğan, Ayberk Pekcan, Nihal Koldaş
SYNOPSIS : C'est le dernier jour de l'année scolaire dans un village reculé de Turquie. Lale et ses sœurs rentrent de cours et jouent à la plage avec des garçons. Mais leurs jeux innocents font grand bruit dans le village très conservateur et leur grand-mère, outrée par ce qu'elle estime être de l'impudeur, les sanctionne dès leur retour à la maison. Entre les jeunes filles et les adultes, c'est le début d'une confrontation faite d'incompréhension. Peu à peu, la maison familiale se transforme en prison pour les jeunes filles qui se rebellent contre les traditions...



©️ aurélie

Ton avis
TON AVIS : J'avais lu un article parlant de ce film dans un numéro d'artpress et l'avais gardé dans un coin de ma tête comme étant quelque chose à voir. J'y suis allé un peu à l'improviste hier soir, et franchement, c'était cool.
Mais dur.
Mais cool.
Mais vachement dur.

Le film raconte les périples de cinq sœurs turques confrontées aux aberrations abusives du patriarcat conservateur. Et, comme ces filles, nous sommes progressivement entraînés par le rythme lancinant des images dans leur prise de conscience de la réalité : au départ assez bon enfant, quoique stricte, leur éducation va petit à petit se ternir. Elles ne pourront plus sortir, aller en cours, leurs fenêtres seront barrées. Plus question de prendre l'air. Ce seront des femmes à marier. À violer. À battre. Des femmes au foyer. Et si les sœurs tentent chacune à leur manière de se révolter, la toute fin du film nous laisse sur une note déprimante. Optimiste pour certains personnages, mais atrocement noire pour d'autres (leur parcours différant de beaucoup).
La photographie, très documentaire, m'a rappelé Bled Number One (un film sur la cambrousse algérienne assez dur, impliquant des scènes violentes et qui m'avaient laissé dans un inconfort trouble) sans être moche. Quand bien même elle bouge parfois beaucoup, la caméra sait se poser quand il le faut, et le rendu est assez prenant tout en gardant une dimension crue et brutale. Dimension qui est par ailleurs très bien mise en place par un jeu d'acteur qui frappe juste et qui maintient une certaine tension (l'oncle Erol est un terrible être humain).
Le tout est aidé par la bande-son atmosphérique, composée par Warren Ellis à base de violons, de piano, de basse et d'instruments parfois plus traditionnels, qui porte à la fois une sensation de mélancolie et peut-être de tendresse.


Best track by far.

Bref, un bon film mais assez impactant (peut-être pas autant que Bled Number One mais quand même). Si on ne le sent pas venir au début, du milieu du film à la fin on ne peut qu'être effrayé par le sort de ces filles
.
À QUI LE CONSEILLES-TU ? Ce n'est pas un film pour enfant, mais il n'est pas si trash que ça. Une certaine maturité est requise, voilà tout. Smile



_________________________________________________



Dernière édition par Enorah le Dim 15 Mai - 19:31, édité 1 fois (Raison : Fiche 2.0/Corrigé par Enorah)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enorah


avatar


Messages : 1787
Age : 27
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / Cinéphile boulimique


Vos papiers SVP
Crédits: http://marion-lutine.eklablog.com/
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Mustang   Ven 26 Fév - 23:11

Oh tiens, un de mes coups de cœur ciné 2015! Smile

Contrairement à toi je trouve que, même si le thème abordé est dur, ce n'est pas cette dureté qui ressort le plus dans le film, mais plus cette ambiance joyeuse et cette fraternité entre les sœurs. Même s'il y a des passages durs, bien évidemment, qui sont justement d'autant plus durs qu'ils surviennent brusquement sans qu'on s'y attende après une tranche de bonheur (je pense que tu saisis la scène particulièrement dure dont je veux parler), le traitement du film est plutôt joyeux. C'est ce que j'ai d'ailleurs beaucoup aimé dans la façon dont le sujet était traité. On ne ressort pas du film déprimé mais plutôt d'humeur rebelle, comme la petite dernière wink Et c'est au contraire la combativité de ces jeunes femmes que l'on garde en mémoire. Après je sais que ce côté un peu "joyeux" a dérangé mon acolyte de ciné car il trouvait que le tout manquait justement d'émotion.

Par contre "ce seront des femmes [...] à violer. A battre"? À aucun moment ces thèmes ne sont abordés dans le film (ou mes souvenirs me font grandement défaut). Les humiliations dues aux test de virginité à répétition, oui, mais le reste non. (Bon après on peut aussi assimiler la pression qu'elles subissent lors de la nuit de noce de leurs mariages forcés comme un viol, je le conçois, mais sinon...).

Sinon fait intéressant, l'auteur, qui est franco-turque, a vraiment vécue personnellement la scène du début (je me permets d'en parler car c'est vraiment une des scènes d'ouverture donc je ne spoile pas vraiment) où l'on reproche aux jeunes filles, sous prétexte d'être montées sur les épaules des garçons, de s'être masturbées contre la nuque des garçons. Elle a d'ailleurs dit qu'a l'époque, elle ne comprenait même pas ce qu'on lui reprochait tellement cette notion avait peu de sens pour elle à l'époque. On hyper sexualisait son corps avant même qu'elle ai conscience elle-même d'avoir une sexualité.

_________________________________________________



Dernière édition par Enorah le Dim 15 Mai - 19:33, édité 1 fois (Raison : CPE)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-deux-pages.eklablog.com/
L'erreur sociale


avatar


Messages : 957
Age : 21
Emploi/loisirs : Prototype d'humanoïde artisanal


Vos papiers SVP
Crédits: Phosphore. Nuages et suie. L'été léger.
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Mustang   Sam 27 Fév - 7:45

Spoiler:
 

Je suis globalement assez d'accord avec toi, sinon Smile

(Et oui, la scène dont tu veux parler m'a surpris aussi tant elle dénote d'avec la scène qui la précède. C'était... brutal.)

_________________________________________________



Dernière édition par Enorah le Dim 15 Mai - 19:34, édité 1 fois (Raison : CPE)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Mustang   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mustang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Sur les écrans :: Films & Séries :: Films-