Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Saga] Le Sorceleur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Michiko


avatar


Messages : 4015
Age : 25
Localisation : Lille
Emploi/loisirs : Professeur des écoles / Jeux vidéos/de rôle/de plateau


Vos papiers SVP
Crédits: Google
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le Sorceleur   Dim 14 Aoû - 0:05

Bon, après enquête, pour TW3, j'ai fait des bêtises.

Spoiler:
 

_________________________________________________

[Correctrice]
Si vous voyez un [CPM] c'est que je suis passée par là wink

lis critique
Je lis, je critique


J'espère que tu passes un bon moment sur notre forum Invité et j'espère te voir ici très longtemps Smile
Bonne lecture.


Dernière édition par L'erreur sociale le Dim 14 Aoû - 6:53, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jelisjecritique.wordpress.com/
Ceres


avatar


Messages : 597
Age : 28
Emploi/loisirs : Lecture, écriture, jeux vidéo...


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le Sorceleur   Dim 14 Aoû - 12:09

Erf, pas cool en effet. Mais j'ai une question : comptes-tu faire les DLC ? Si oui, honnêtement je te conseille de faire la romance avec Yen quand même.
Spoiler:
 
Bref, à toi de voir avec cette nouvelle information en poche.

En revanche, je te conseille vraiment de garder quelques sauvegardes à certains points clefs de l'histoire car il y a des endroits où tu voudras peut-être revenir en arrière sans refaire tout le jeu. Et une fois de plus, si tu comptes faire les DLC, c'est d'autant plus vrai pour Blood and Wine car à un point clef de l'histoire, tu dois choisir entre deux chemins différents, donc si tu veux tester les deux, il est bon de conserver une sauvegarde à cet endroit.


Dernière édition par L'erreur sociale le Dim 14 Aoû - 13:01, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michiko


avatar


Messages : 4015
Age : 25
Localisation : Lille
Emploi/loisirs : Professeur des écoles / Jeux vidéos/de rôle/de plateau


Vos papiers SVP
Crédits: Google
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le Sorceleur   Dim 14 Aoû - 21:22

Je ferai les DLC (j'ai les deux) du coup, je suis ravie d'avoir cette information. Parce que j'ai vu vite fait ce qui arrivait si tu romançais les deux et j'étais un peu dég pour le coup...
En fait, on joue à deux avec mon copain donc pour éviter de polluer (et vu qu'on finit par ne plus savoir qui a fait quoi — heureusement qu'il y a un horodatage), on a tendance à supprimer au fur et à mesure =/

Du coup, avec ce que tu me dis, je romancerai donc les deux ^^
Mais les DLC, tu peux les faire en même temps que le jeu de base ou il vaut mieux finir le jeu de base et faire les extensions après ? (J'en suis loin, mais tant que j'y pense, je préfère demander ^^)

_________________________________________________

[Correctrice]
Si vous voyez un [CPM] c'est que je suis passée par là wink

lis critique
Je lis, je critique


J'espère que tu passes un bon moment sur notre forum Invité et j'espère te voir ici très longtemps Smile
Bonne lecture.


Dernière édition par L'erreur sociale le Dim 14 Aoû - 21:24, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jelisjecritique.wordpress.com/
Ceres


avatar


Messages : 597
Age : 28
Emploi/loisirs : Lecture, écriture, jeux vidéo...


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le Sorceleur   Dim 14 Aoû - 23:17

Alors pour Heart of Stone, tu peux le faire durant la quête principale si tu as envie, mais le niveau risque peut-être d'être élevé. C'est à toi de voir. À noter qu'une des fins possibles de ce DLC peut te donner un gros indice sur comment obtenir la meilleure fin du jeu de base (preuve que CDPR a prévu le coup de faire ce DLC quand on veut). D'ailleurs, sans trop spoiler, une fois de plus, après un certain point de l'histoire du jeu de base, il faudra vraiment faire TRÈS attention à tes choix. Je te donne ce conseil car il semblerait que ce ne soit pas si facile que ça vu le nombre de personnes qui se seraient retrouvées avec la pire fin possible.
En revanche, il faut impérativement faire Blood and Wine après avoir fini le jeu de base. Techniquement, je crois que cela se situe 2 ans après la fin du jeu et de nombreux dialogues impliquent que Geralt en a fini avec tout ça. Ce DLC offre d'ailleurs une vraie conclusion, donc vraiment, à faire en dernier. La note sur laquelle ce DLC se termine est la cerise sur le bon gros gâteau à la crème et ne peut que ravir les fans de l'univers. Cela a fait fondre mon petit cœur de fan tellement c'est beau et triste de finir là-dessus car c'est une superbe fin pour une telle aventure et en même temps c'est tellement dur que ce soit la fin. La fameuse surprise dont je parlais ne peut d'ailleurs pas se déclencher si tu n'as pas fini le jeu de base.


Dernière édition par L'erreur sociale le Lun 15 Aoû - 11:02, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michiko


avatar


Messages : 4015
Age : 25
Localisation : Lille
Emploi/loisirs : Professeur des écoles / Jeux vidéos/de rôle/de plateau


Vos papiers SVP
Crédits: Google
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le Sorceleur   Dim 14 Aoû - 23:48

Raaah ça me donne tellement envie de finir tout ça pour savoir et en même temps, je ne veux pas que ça se termine si vite !!!!

Mon compagnon vient de terminer la quête « Le Dernier Vœu » et il est resté team Triss jusqu'au bout et quand il vu la réaction de Yennefer, il était tout triste en mode « c'est trop beauuuuuuu ». Du coup, ça me conforte dans l'idée de lui dire oui aussi, de me taper le truc nul de ce choix et d'avoir la bonne surprise à la fin :p (Si ça implique de pouvoir retrouver Yennefer, je dis OUI !)

Spoiler:
 

_________________________________________________

[Correctrice]
Si vous voyez un [CPM] c'est que je suis passée par là wink

lis critique
Je lis, je critique


J'espère que tu passes un bon moment sur notre forum Invité et j'espère te voir ici très longtemps Smile
Bonne lecture.


Dernière édition par L'erreur sociale le Lun 15 Aoû - 11:03, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jelisjecritique.wordpress.com/
Ceres


avatar


Messages : 597
Age : 28
Emploi/loisirs : Lecture, écriture, jeux vidéo...


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le Sorceleur   Lun 15 Aoû - 10:04

Oui j'ai vu ce qu'il se passait si on lui disait non ! Sa tête est à fendre le cœur ! :(
Spoiler:
 


Dernière édition par L'erreur sociale le Lun 15 Aoû - 11:04, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michiko


avatar


Messages : 4015
Age : 25
Localisation : Lille
Emploi/loisirs : Professeur des écoles / Jeux vidéos/de rôle/de plateau


Vos papiers SVP
Crédits: Google
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le Sorceleur   Lun 15 Aoû - 12:42

Pour te dire, au niveau des romans, j'en suis au banquet d'Azureta (j'ai l'mpression de me planter dans le nom du lieu mais ça ressemble à ça) et vu son commentaire par rapport à Triss (et aussi vu sa réaction en lien avec le comportement des autres magiciennes), j'imagine très bien. Et d'ailleurs, les voir à deux, j'ai trouvé ça trop mignon.

En fait c'est ça qui est trop fort, c'est qu'ils sont terriblement fous amoureux l'un de l'autre et c'est magnifique mais ça ne tombe pas dans le niaiseux. Là-dessus, je trouve que cette relation est parfaitement bien décrite. J'adore !

_________________________________________________

[Correctrice]
Si vous voyez un [CPM] c'est que je suis passée par là wink

lis critique
Je lis, je critique


J'espère que tu passes un bon moment sur notre forum Invité et j'espère te voir ici très longtemps Smile
Bonne lecture.


Dernière édition par L'erreur sociale le Lun 15 Aoû - 23:28, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jelisjecritique.wordpress.com/
Ceres


avatar


Messages : 597
Age : 28
Emploi/loisirs : Lecture, écriture, jeux vidéo...


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le Sorceleur   Lun 15 Aoû - 14:50

Voici une citation de l'auteur, Andrzej Sapkowski, au sujet de ce couple :
"I am convinced that only with contact with the other sex — whether it is cause of attraction, care, confrontation or opposition — a hero can fully grow. When I created Yennefer's character I wanted Geralt to fully grow, but then I decided to make things complicated. I created a female character who refuses to be a fantasy stereotype. To please the reader."
Traduction:
 
Et on le ressent vraiment. Leur relation est difficile, ils ont chacun un caractère compliqué, et malgré leurs différends, ils s'aiment énormément.
Je crois que leur plus gros problème c'est qu'ils ont chacun peur de ne pas pouvoir apporter suffisamment à l'autre du fait de leur condition respective. Ce qui les enferme dans ce cercle où ils se cherchent et se fuient.
Et c'est là où Ciri joue un rôle capital et superbe dans leur relation. Elle est un peu ce ciment qui leur permet de se lier sans réfléchir au reste. Smile


Dernière édition par L'erreur sociale le Lun 15 Aoû - 23:30, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michiko


avatar


Messages : 4015
Age : 25
Localisation : Lille
Emploi/loisirs : Professeur des écoles / Jeux vidéos/de rôle/de plateau


Vos papiers SVP
Crédits: Google
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le Sorceleur   Lun 15 Aoû - 15:53

"I created a female character who refuses to be a fantasy stereotype."

Comme dirait Julien Lepers : Ah oui ! Oui ! Ouiiii !!!
C'est exactement ça. Et ça fait du bien !

_________________________________________________

[Correctrice]
Si vous voyez un [CPM] c'est que je suis passée par là wink

lis critique
Je lis, je critique


J'espère que tu passes un bon moment sur notre forum Invité et j'espère te voir ici très longtemps Smile
Bonne lecture.


Dernière édition par L'erreur sociale le Lun 15 Aoû - 23:31, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jelisjecritique.wordpress.com/
Michiko


avatar


Messages : 4015
Age : 25
Localisation : Lille
Emploi/loisirs : Professeur des écoles / Jeux vidéos/de rôle/de plateau


Vos papiers SVP
Crédits: Google
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le Sorceleur   Jeu 8 Sep - 18:33

Nouvel avis Smile
L'épée de la Providence:
 

_________________________________________________

[Correctrice]
Si vous voyez un [CPM] c'est que je suis passée par là wink

lis critique
Je lis, je critique


J'espère que tu passes un bon moment sur notre forum Invité et j'espère te voir ici très longtemps Smile
Bonne lecture.


Dernière édition par L'erreur sociale le Jeu 8 Sep - 18:45, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jelisjecritique.wordpress.com/
Eskarina Undomiel


avatar


Messages : 13
Age : 30
Localisation : Ankh-Morpork
Emploi/loisirs : Bibliovore


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le Sorceleur   Dim 18 Fév - 16:38

J'ai commencé à lire cette saga... par le tome 3 ! Logique, oui, vu que les deux premiers tomes sont des préquelles et qu'il existe une édition où Le Sang des elfes est le tome 1...

Cette saga fait partie de mes coups de cœur ! Même si je n'ai pas encore lu le dernier tome (La Dame du lac) parce que... *3615mylife* je lis ce livre en lecture commune et j'ai pris un peu trop d'avance sur mon co-lecteur, donc je dois l'attendre maintenant pour le tome final (souffrance) !

Donc, voici voilà mes premiers avis sur les premiers tomes (du tome 3 au tome 6 en fait... normaaaaaal je vous dis !).

Le Sang des elfes :
Premier tome de la saga. L'auteur prend le temps de poser les personnages et de nous faire comprendre le monde dans lequel ils évoluent.
On s'attache très vite à Ciri, je trouve, et on suit l'évolution de sa vie après la chute de son Royaume. On tremble à l'idée de ce qui pourrait lui arriver si elle devait tomber entre de mauvaises mains parce que même si elle est obligée de grandir vite, elle reste une enfant (de 13 ans mais une enfant quand même).

Je trouve que ce premier livre est très captivant, on se laisse très facilement emporté même si, à mon gout, il y a beaucoup beaucoup beaucoup (un peu trop) de personnages et que parfois, entre les personnages secondaires, on s’emmêle (surtout entre les rois, les différents royaumes et tous les magiciens !). Mais après, les personnages principaux se détachent clairement des autres, ne vous en faites pas.
Ce livre se lit vraiment facilement et je vous encourage à vous plonger dedans... et vous aurez forcément envie de connaître la suite.

Le Temps du mépris:
Dans ce deuxième tome de la saga, l'ambiance s'assombrit clairement. La certaine forme de légèreté qu'on pouvait avoir autour de Ciri et de son personnage « enfantin » disparaît peu à peu. Dans le premier tome, Ciri est souvent joyeuse alors que dans celui-ci, elle est obligée de s'endurcir face aux événements.
On en apprend aussi un peu plus sur la chute de Cintra et surtout sur la manière dont Ciri s'en est échappée... ou du moins, comment elle a survécu.
La fin... sans vous spoiler évidemment ne vous donnera qu'une seule envie... vous jeter sur le tome 3.

Le Baptême du feu:
Alors, je vais essayer de vous donner mon avis sur ce livre sans passer pour une schizophrène mais c'est pas gagné... Parce que, d'un côté, j'ai adoré ce livre (comme les deux premiers), mais d'un autre côté, je n'ai pas du tout aimé et j'ai même eu du mal à le finir...

Ce que je n'ai pas aimé d'abord : vu que dans ce livre, la guerre est bien là, on assiste à des scènes qui me dérangent un peu (mais bon, c'est la guerre)... Et du coup, on a aussi droit à des scènes de carnage un peu trop bien décrites à mon goût. Voilà, ce n'est pas non plus énorme mais juste assez pour juste assez pour rendre la lecture moins agréable.

Ce que j'ai aimé maintenant : alors, un peu en contradiction avec mon avis au dessus, grâce à la bataille des magiciens, il y a eu un petit nettoyage par le vide et ça fait un peu moins de personnages et ce n'est pas désagréable.
Les nouveaux personnages sont beaucoup plus intéressants que ceux qui ont disparu.
Une fois encore, le mystère autour du sauvetage de Ciri lors de la chute de Cintra s'éclaircit mais on ne comprend pas encore les motivations de son sauveteur.
En ce qui concerne Ciri, elle grandit mais finalement pas entourée par les bonnes personnes et on ne peut s'empêcher de s'inquiéter pour elle et nous ne sommes pas les seuls. Beaucoup de personnages gravitent autour de Ciri et de son avenir mais au final, peu savent réellement ce qu'il en est de sa situation. Des décisions se prennent sans elle et sans son avis... mais je sens bien qu'elle ne se laissera pas faire comme ça ! On en apprend aussi plus sur le lointain passé de la famille de Ciri et sur son potentiel et ça laisse à penser que la prophétie la concernant a de bonnes chances de se réaliser. On prend aussi conscience de la puissance enfouie en elle (même si on en avait eu un sacré aperçu dans le tome précédent).
Autre petit paradoxe pour moi dans ce livre, alors qu'il n'y a aucun passage entre Géralt et Ciri, je trouve que c'est dans ce tome qu'on sent à quel point ils sont liés... Mais aussi qu'elle est liée à celui qui l'a sauvée avant que Géralt ne la retrouve.

J'ai essayé d'élargir mon avis à autre chose que ce qui se passe autour de Ciri mais j'ai comme l'impression que ce n'est pas gagné. Je tente une nouvelle fois.

Dans ce livre, on suit trois histoires en parallèle : celle de Ciri et ses nouveaux « amis », celle du sorceleur et de la compagnie qu'il entraîne à sa suite pour retrouver Ciri, et celle des magiciennes qui ont survécu à la bataille du tome 2 et qui veulent construire un nouveau monde...
La guerre entre les royaumes du Nord et Nilfgaard complique la vie de toug le monde et donne une toile de fond tragique et cruelle à ce livre.

La Tour de l'hirondelle:
Je vais avoir un peu de mal à donner mon avis sur ce livre parce que... les conditions de lecture ont été catastrophiques et même si cela n'enlève rien au fait que le livre est génial, forcément, cela gâche un peu le ressenti... Mais je vais faire de mon mieux.

Je pense que ce tome est mon préféré de la saga jusqu'à présent. Certes je ne vis (et ne lis) que pour assister aux retrouvailles de Ciri et Géralt et dans ce tome, ils prennent des directions tellement opposées que cela semble impossible mais l'histoire est vraiment géniale.
Dès le départ, on sait qu'il va arriver quelque chose de terrible à Ciri mais l'auteur nous raconte son histoire par flashbacks et nous fait bien mariner avant de nous dévoiler ce qui lui est arrivé (en prenant bien son temps et en lui faisant vivre plein d'épisodes pas évidents avant le coup de grâce final !).
J'ai aussi adoré dans ce livre l'évolution de Ciri qui jusqu'à présent suivait les événements en s'y adaptant pour survivre et se laissait porter par d'autres qu'elles. Ici, elle prend sa destinée en main, même si elle ne sait pas jusqu'où ça va la mener.
Et pendant ce temps, les intrigues autour d'elles continuent dans tous les sens pour la soumettre à la volonté de chacun, seul Géralt la cherche pour la libérer et lui permettre de devenir ce qu'elle désire !
J'ai hâte de me plonger dans le tome suivant (qui sera également le dernier!!!!!!).

Désolée pour cette chronique qui n'est pas à la hauteur du livre... Mais comme on ne juge pas un livre à sa couverture, vous n'allez pas vous arrêter à cet avis.

Je n'en peux plus d'attendre pour lire le dernier tome !

Citation :
« J'avais confondu le ciel avec les étoiles qui se réfléchissaient, la nuit, sur la surface de l'étang. »
Le Temps du mépris

« Il se plaignait d'un mal de tête, symptôme somme toute normal chez quelqu'un qui avait eu une partie du cuir chevelu arrachée par une hachette. »
La Tour de l'hirondelle

_________________________________________________


"J'avais confondu le ciel avec les étoiles qui se réfléchissaient, la nuit, sur la surface de l'étang."
Andrzej Sapkowski - Le temps du mépris

« Ici et en ce jour, le monde fut changé. »


Dernière édition par L'erreur sociale le Dim 18 Fév - 17:01, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale (Les schizophènes auraient pu se passer de cette énième incompréhension méprisante de ce qui fait la schizophrénie -_-))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceres


avatar


Messages : 597
Age : 28
Emploi/loisirs : Lecture, écriture, jeux vidéo...


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le Sorceleur   Dim 18 Fév - 18:11

Mais du coup, tu as pu lire les deux recueils de nouvelles ? Si oui, qu'en as-tu pensé brièvement, et sinon, tu n'as pas trop souffert de manque d'informations à la lecture du reste ?


Dernière édition par L'erreur sociale le Dim 18 Fév - 18:25, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eskarina Undomiel


avatar


Messages : 13
Age : 30
Localisation : Ankh-Morpork
Emploi/loisirs : Bibliovore


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le Sorceleur   Dim 18 Fév - 18:43

Du coup, non, je n'ai pas lu les deux premiers tomes et je n'ai absolument pas eu l'impression qu'il me manquait des informations à la lecture des autres tomes. Surtout que la collection avec les deux recueils de nouvelles est une réédition et l'édition originale se lisait très bien sans... (J'ai une horrible impressions d'un manque de clarté...)
Bref, j'ai les deux premiers tomes mais je ne sais pas encore si je les lirai ou pas... Bizarrement, même si je suis fan de la saga, ça ne me tente pas particulièrement.

_________________________________________________


"J'avais confondu le ciel avec les étoiles qui se réfléchissaient, la nuit, sur la surface de l'étang."
Andrzej Sapkowski - Le temps du mépris

« Ici et en ce jour, le monde fut changé. »


Dernière édition par L'erreur sociale le Dim 18 Fév - 18:46, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceres


avatar


Messages : 597
Age : 28
Emploi/loisirs : Lecture, écriture, jeux vidéo...


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le Sorceleur   Dim 18 Fév - 19:08

Je trouve ça assez marrant car je lis souvent sur Internet que les gens préfèrent les deux recueils justement. Je ne peux que t'encourager à les lire, ils possèdent des histoires vraiment sympathiques, touchantes, et certaines mettent bien en lumière certaines relations (notamment entre Geralt et Yennefer, ainsi que Geralt et Ciri). Smile


Dernière édition par L'erreur sociale le Dim 18 Fév - 19:12, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'erreur sociale


avatar


Messages : 1655
Age : 22
Emploi/loisirs : Fantôme ubiquitaire


Vos papiers SVP
Crédits: Clara Lieu
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le Sorceleur   Lun 12 Mar - 8:18

Face à tous ces éloges, j'ai commencé la saga hier soir avec Le Dernier vœu. Et quoique je trouve le style un peu pauvre, cela faisait longtemps que je n'étais pas tombé sur un bouquin assez prenant pour induire l'effet : « Quoi ? Ça fait 2 heures que je lis ? Mais j'ai l'impression d'avoir commencé il y a 5 minutes à peine ! » lol

Et du coup, je me suis couché beaucoup trop tard hier... i_i

_________________________________________________

One was a wayfaring knight on an endless, forbidden search.
Only the Abyss granted closure, if not reunion, with his beloved.
Fear not the Dark, my friend.
And let the feast begin.


Dernière édition par Jacana le Sam 7 Juil - 20:20, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceres


avatar


Messages : 597
Age : 28
Emploi/loisirs : Lecture, écriture, jeux vidéo...


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le Sorceleur   Lun 12 Mar - 12:12

Voilà qui fait plaisir à lire Smile

Pour le style, il semblerait que la traduction perde beaucoup, que ce soit en français ou en anglais (même si d'après ce que j'ai pu lire, la traduction française est meilleure). Apparemment le polonais possède des constructions et des nuances dans les mots qui sont difficiles voire impossibles à traduire.

Enfin bref, j'espère que ça continuera à te plaire eheh


Dernière édition par L'erreur sociale le Lun 12 Mar - 13:21, édité 2 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'erreur sociale


avatar


Messages : 1655
Age : 22
Emploi/loisirs : Fantôme ubiquitaire


Vos papiers SVP
Crédits: Clara Lieu
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le Sorceleur   Lun 12 Mar - 13:21

@Ceres a écrit:
Pour le style, il semblerait que la traduction perde beaucoup, que ce soit en français ou en anglais (même si d'après ce que j'ai pu lire, la traduction française est meilleure). Apparemment, le polonais possède des constructions et des nuances dans les mots qui sont difficiles voire impossibles à traduire.

Oh, intéressant. Cela dit, ça ne m'étonne pas trop. En tout cas, je l'aurais bien lu en polonais si je comprenais un fichtre mot de cette jolie langue. Surprised

Le livre est pas mal, et j'aime beaucoup la construction en nouvelles qui s'agencent avec une histoire basale, un fil rouge : Geralt au temple de Melitele. Je ferai une critique plus construite quand j'aurai terminé le livre (voire la saga, histoire de faire une chronique globale... à voir).

Cependant, ayant pris contact avec l'univers du Witcher à travers les jeux au départ (en anglais, essentiellement), le fait que les noms soient différents en anglais et en français est un peu perturbant. Témérie pour Temeria, ça va, je dois pouvoir gérer, mais pour Dandelion... Jaskier ? scratch

(Bon, certes, c'est son nom en version originale dans le texte. Mais c'est un peu perturbant. lol)

_________________________________________________

One was a wayfaring knight on an endless, forbidden search.
Only the Abyss granted closure, if not reunion, with his beloved.
Fear not the Dark, my friend.
And let the feast begin.


Dernière édition par Jacana le Sam 7 Juil - 20:21, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'erreur sociale


avatar


Messages : 1655
Age : 22
Emploi/loisirs : Fantôme ubiquitaire


Vos papiers SVP
Crédits: Clara Lieu
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le Sorceleur   Sam 17 Mar - 6:33

Ça y est, je suis venu à  bout du Dernier vœu, et je fais du coup un léger double post pour en faire une brève critique. eheh

Comme je l'ai dit plus haut, j'ai d'abord connu l'univers du Witcher à travers les jeux, et dans le désordre qui plus (le deuxième opus, puis le premier avant un retour au deuxième, et je n'ai pas encore touché au troisième). Et je me demande si j'aurais apprécié ce livre sans avoir eu ce premier contact, cette première idée gravée en moi de ce qu'était l'univers, de comment étaient les personnages, etc. Les structures narratives sont simples, l'intensité des péripéties m'a paru faible — comme si on suivait le quotidien banal de monsieur tout le monde, bien qu'il s'agisse d'aventures hautement improbables : simple galvaudage lié à la trop grande proportion de récits épiques, volonté de poser tranquillement ses bases, ou nouvelles volontairement quelconques pour déromantiser le genre ? — et le style est plat et répétitif (les mêmes tournures de phrase se retrouvent un peu partout, et le vocabulaire est restreint : ainsi, je crois qu'il n'y a pas d'autre nom utilisé que « glaive » pour désigner les épées, ou « botte » pour désigner un coup, etc.). Mais alors, qu'est-ce qui fait l'intérêt du Witcher ? Ses personnages charismatiques ? Certes, mais à regarder de plus près je n'ai pas vraiment perçu le personnage de Geralt comme la montagne de sarcasme stoïquement désinvolte qu'il incarne dans les jeux, entre autres. Seul Jaskier correspond à peu près à l'image que je me suis fait de lui, si ce n'est qu'il est beaucoup moins réfléchi que ce dont je me souvenais (mais peut-être ma mémoire est-elle erronée). Son univers cohérent et le concept de sorceleur, alors ? Oui, on se rapproche déjà plus du truc. Et l'univers est particulièrement bien campé, quoiqu'il paraisse obéir à des règles arbitraires de prime abord. Et parfois, sa logique tient dans les petits détails : j'ai particulièrement apprécié, notamment, l'idée que, pour réciter une formule magique sans en déclencher ses effets, la voyelle e était remplacée par un son aspiré. Cela change du traditionnel « je récite mais comme je n'ai pas l'intention de lancer tel sort, la magie se rend compte qu'il ne faut pas suivre ce que je dis » et donne à la magie une dimension sauvage, violente, indépendante, difficile à contenir (notion qu'on retrouvera dans la dernière nouvelle du tome, d'ailleurs). Ou encore le langage qui change selon la partie du monde dans laquelle se trouve le sorceleur (idée qu'on retrouvera dans le jeu avec différents accents selon l'origine géographico-éthnique des personnages — l'accent nilfgaardien n'est pas celui de Skellige, etc.) Mais, finalement, je pense avoir dévoré le livre parce que j'y apposais des images du jeu (en particulier la première nouvelle, directement retranscrite dans la cinématique d'intro du premier jeu), et si j'avais découvert la série par ce livre-là je pense que je n'aurais pas poursuivi.

Enfin, je voudrais revenir sur un détail : le personnage de Yennefer. Quand j'avais corrigé les messages de Ceres et Michiko, j'avais noté un débat autour du personnage de Yennefer (et de celui de Triss, du coup), et avais gardé en tête que Yennefer était un personnage important et, de ce que je me rappelle (et je ne vais pas aller voir sous les spoilers pour me rappeler des choses que j'ai oubliées et dont je ne souhaite pas me souvenir afin de pouvoir apprécier pleinement l'univers littéraire), une personne bénéfique à l'histoire, à Geralt, et attachante de manière générale. Force est de constater
Spoiler:
 

Enfin, à voir avec le tome d'après. Je m'en vais donc attaquer la lecture de L'Épée de la providence. Smile

_________________________________________________

One was a wayfaring knight on an endless, forbidden search.
Only the Abyss granted closure, if not reunion, with his beloved.
Fear not the Dark, my friend.
And let the feast begin.


Dernière édition par Jacana le Sam 7 Juil - 20:23, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceres


avatar


Messages : 597
Age : 28
Emploi/loisirs : Lecture, écriture, jeux vidéo...


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le Sorceleur   Sam 17 Mar - 11:28

Pour ton spoiler :
Spoiler:
 


Dernière édition par L'erreur sociale le Sam 17 Mar - 11:37, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'erreur sociale


avatar


Messages : 1655
Age : 22
Emploi/loisirs : Fantôme ubiquitaire


Vos papiers SVP
Crédits: Clara Lieu
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le Sorceleur   Dim 1 Avr - 19:35

Alooooors. Concernant L'Épée de la providence.

J'ai préféré ce tome au précédent, clairement. Quoique dans Le Dernier vœu, les histoires racontées, liées par un fil rouge, ont une certaine cohérence qui fait défaut à celles de L'Épée de la providence, force est de constater que je trouve le tout bien plus consistant dans ce deuxième tome, et l'enchaînement des nouvelles forment un ensemble thématiquement cohérent. Là où le premier tome établissait son univers, ses personnages, les liens qui les nouent, les interactions qu'ils ont, c'est véritablement dans le deuxième que l'auteur prend le temps d'établir une histoire intrinsèque à l'univers plutôt qu'un ensemble d'éléments déconnectés servant seulement à préciser le caractère d'untel ou d’unetelle. Bien plus que son prédécesseur, L'Épée amène l'intrigue de façon douce et raisonnée vers ce qui va sembler être l'intrigue qui s'étendra sur les romans. Pour terminer la comparaison entre ces deux livres (avant d'attaquer les caractéristiques intrinsèques du tome en question ici), je dirai que le style est un peu meilleur dans L'Épée que dans Le Dernier vœu sans que l'amélioration soit non plus significative. Moins de répétitions, moins de tournures peu inspirées. Mais je ne sais pas s'il s'agit d'un effort de l'auteur ou du changement de traducteur.

Globalement, les nouvelles présentées dans L'Épée sont de qualité assez hétérogène, sans pour autant jamais descendre en dessous du niveau « correct ». Si Les Limites du possible est surtout fascinante par son personnage de Trois-Choucas qui, en dépit de son nom parfaitement ridicule (surpassé de peu par Sac-à-souris, cela dit), est super attachant, si Une Once d'abnégation montre une dynamique maladroite à laquelle on ne s'attendrait pas entre Geralt et Essi (malgré une fin beaucoup trop traumatisante par rapport à la relative légèreté de l'histoire présentée), si L'Épée de la providence nous permet de mieux cerner Ciri, son rôle, sa personnalité et l'interaction qu'elle a avec Geralt, si Quelque chose en plus nous permet de poursuivre cet élan tout en offrant à la fois une narration intéressante via les hallucinations de Geralt et un aperçu de ce qui le tord intérieurement, je ne vois pas l'intérêt d'Éclat de glace et encore moins de Le Feu éternel. Encore la première nous permet de nous faire une petite idée des problèmes psychologiques de Geralt, autant la seconde... non, pas possible, je ne vois pas.

Le personnage de Geralt est très travaillé dans ce tome, et on le voit parfois dans un état psychologiquement particulièrement difficile. Il contemple à un moment le suicide. Et j'ai trouvé cette exploration bien fichue, pertinente et poignante.

En revanche, encore une fois, je trouve Yennefer parfaitement insupportable. Elle est immature (et Jaskier fait d'ailleurs remarquer à juste titre dans je ne sais plus quelle nouvelle qu'elle est franchement super âgée pour agir comme une enfant), déraisonnée, impulsive. Elle n'écoute qu'elle et ses propres intérêts. Et je ne comprends pas tout le drama autour de sa relation amoureuse avec Geralt. Pourquoi ils se fuient. Pourquoi ils agissent ainsi. Rien de leur interaction ne me paraît crédible, et j'ai honnêtement eu envie de passer leur effroyablement longue discussion dans Éclat de glace. Je n'y crois pas une seule seconde. J'ai bien plus cru à la relation certes maladroite entre Geralt et Essi dans Une Once d'abnégation qu'à celle-ci. Et ce n'est pas un euphémisme pour dire que je n'aime pas cette relation. Je ne comprends vraiment pas ce qui les anime. Je ne comprends pas ce qu'il lui trouve. Je ne comprends pas ce qu'elle lui trouve. Je ne comprends pas pourquoi ils se fuient. Je ne vois pas où le fuckin' problème dans leur relation. À un moment, on nous fait vaguement comprendre qu'il s'agit d'un problème de mortalité, du moins du côté de Geralt : il aurait peur de la perdre pour cause de décès (on ne sait pas vraiment ce qu'elle en pense dans cette histoire, en vérité). Ce que je trouve vaguement risible, puisqu'on nous fait comprendre qu'elle a déjà vécu plusieurs siècles, donc il est beaucoup plus probable que Geralt meure avant elle. Bref. Je ne comprends pas. Peut-être tout cela sera expliqué et exploré dans les romans, mais actuellement, non, pas moyen.

Bref.

À voir avec le tome d'après (qui risque d'être un peu retardé vu qu'après avoir fini The Bell Jar, je compte lire Animal Farm puis me faire toute la prose de James Joyce). Smile

_________________________________________________

One was a wayfaring knight on an endless, forbidden search.
Only the Abyss granted closure, if not reunion, with his beloved.
Fear not the Dark, my friend.
And let the feast begin.


Dernière édition par Jacana le Sam 7 Juil - 20:27, édité 1 fois (Raison : [CPJ] - Wow, Sac-à-souris... C'est... WOW, pas d'autres mots..)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Saga] Le Sorceleur   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Saga] Le Sorceleur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature imaginaire / futuriste :: Romans fantastiques/fantasy/Bit-lit-