Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Poisson-Scorpion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jacana


avatar


Messages : 4136
Age : 26
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Le Poisson-Scorpion   Ven 17 Juin - 21:34

Le Poisson-Scorpion
Nicolas Bouvier



informations
TITRE D'ORIGINE : /
DATE DE PARUTION : 1982.
NOMBRE DE PAGES : 173.
ÉDITION DE TON LIVRE : Folio.
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Ce pourrait être le récit d'un séjour exotique, c'est le voyage d'un homme arrivé à Ceylan après un long périple, pour achever le voyage intérieur au bout de lui-même. Le narrateur fait lentement naufrage, enlisé dans la solitude et la maladie, frôlé par la folie. Et là, sous l’œil indifférent des insectes qui se livrent autour de lui à d'effroyables carnages, et des habitants qui marinent dans leur chaleur comme un sombre bestiaire fainéant, l'auteur reconstruit, avec patience et ironie, un monde luxuriant et poétique. Au fil des chapitres, il observe et nous apprend à voir le spectacle mystérieux de ce monde des ombres d'où émergent d'étonnants portraits. Ainsi le lecteur participe à une sorte d'envoûtement dans ce récit bourré comme un pétard d'humour de sagesse et d'espoir.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : /
LE LIVRE EN UN MOT : Solitude.
UNE CITATION : « On ne voyage pas pour se garnir d’exotisme et d’anecdotes comme un sapin de Noël, mais pour que la route vous plume, vous rince, vous essore, vous rende comme ces serviettes élimées par les lessives qu’on vous tend avec un éclat de savon dans les bordels. »

« D’un cancrelat sur le dos, autant dire qu’il est perdu et qu’il le sait. Il faut voir cet abdomen palpitant offert à la vigilance de tous les dards, pinces, mandibules, appétits qui mettent tant d’animation dans ce logis ; battement des pattes qui télégraphient des mélancoliques adieux, la panique convulsive des antennes alertées par le frôlement d’un rôdeur qui s’approche ou par le vol irrité de la guêpe ichneumon qui cherche justement un garde-manger pour y pondre ses œufs. Il y a plus de monde qu’on ne l’imagine dans cette chambre où je me sens pourtant si seul. [...] La vie des insectes ressemble en ceci à la nôtre : on n’y a pas plutôt fait connaissance qu’il y a déjà un vainqueur et un vaincu. »

UNE NOTE SUR 10 : 8.
TON AVIS : Nicolas Bouvier est un auteur suisse que j’ai découvert durant ma dernière année de matu (puisque Le Poisson-Scorpion était un livre imposé). J’avoue déjà que ça fait plaisir de lire des auteurs de la région, surtout quand ils ne courent pas les rues. C’est un livre que j’ai beaucoup apprécié analyser en classe (heureusement, pas trop non plus, car beaucoup de profs savent nous dégoûter rapidement).
Je viens de le relire sur un coup de tête et j’avoue que même si je me rappelais plus ou moins de l’histoire, je me rends compte que certains éléments m’avaient beaucoup marquée alors que finalement ils ne sont pas aussi présents que dans mon souvenir.

Dans Le Poisson-Scorpion, nous découvrons Nicolas Bouvier lors d’un voyage au Sri Lanka. Il nous raconte son passage sur l’île dans laquelle il a dû rester plusieurs mois pour cause de maladie. Son voyage aux senteurs de cannelle, de citronnelle, de thé et de curry, aux effluves de thé dans une chaleur étouffante quelquefois agrémentée de la pluie des moussons, où se mêlent diverses croyances, magies, langues, religions et système de caste ne se passe pas comme prévu.

En effet, il ne sait trop pourquoi, mais il tombe malade et se retrouve alité, isolé dans sa petite chambre, en proie à des délires fiévreux et à la chaleur torride. La folie guette et il commence à ne plus pouvoir penser à autre chose qu’aux insectes qui partagent sa chambre. Ce petit peuple devient sa seule compagnie et les histoires qu’il s’imagine, une représentation de ses délires.

J’ai beaucoup apprécié les pointes d’humour glissées au fil des pages, permettant d’amener un peu de légèreté à cette ambiance « plombante » (chaleur qui empêche de réfléchir, maladie qui oblige à garder le lit, solitude...).

Finalement, ce petit livre nous en apprend beaucoup sur le Sri Lanka et sur un pan du voyage qu’on ne met que rarement en avant : la maladie. Un sujet qui pourtant doit toucher beaucoup d’explorateurs et de voyageurs.
À QUI LE CONSEILLES-TU ? Dès 15 ans.




_________________________________________________

Profil Livraddict | Mon Blog !


Dernière édition par Goblinlaya le Lun 20 Juin - 10:44, édité 1 fois (Raison : CPG)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'erreur sociale


avatar


Messages : 957
Age : 21
Emploi/loisirs : Prototype d'humanoïde artisanal


Vos papiers SVP
Crédits: Phosphore. Nuages et suie. L'été léger.
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Le Poisson-Scorpion   Dim 10 Juil - 22:04

Enfin fini ! \o/ Il était temps.

J'ai beaucoup aimé ce livre. Pourtant, comme j'ai pu le préciser avec assez d'insistance, j'ai beaucoup de mal avec les récits qui ne sont pas des récits de fiction, en grande partie pour l'immersion qu'ils n'arrivent pas à me procurer et à cause d'un style d'écriture parfois trop fonctionnel, sans prise de risque, sans tentative d'enrichir, d'améliorer, de jouer avec la langue. À côté, Le Poisson-scorpion est un trésor, un coffre plein de merveilles et de petites choses à savourer.

Il y a dans ce livre des tonnes et des tonnes d'images variées, inattendues, atypiques et toujours très appropriées. J'ai corné des tas et des tas de pages tellement il y a d'expressions, de métaphores marquantes et intéressantes et, en moins de 200 pages au format poche, c'est un texte finalement dense. J'ai mis assez longtemps à le lire malgré sa petite taille, et je pense que c'est notamment dû à cela. Si l'écriture est fluide, emploie un vocabulaire assez inhabituel par rapport à mes lectures classiques mais tout de même simple (« anémié par cette chaleur de serre »), il n'en demeure pas moins que l'auteur fait régulièrement appel à beaucoup de notions diverses en peu de temps dans ses phrases, parfois en invoquant des personnages historiques plus ou moins connus, et que la conséquence majeure est qu'un esprit égaré s'y perd facilement. Tout change très vite, et j'ai perdu mes repères plusieurs fois lorsque j'étais un peu fatigué.

Cela donne d'ailleurs un côté très irréel aux scènes qui nous sont présentées, et d'autant plus quand celles-ci frôlent le domaine de l'occulte (cf. le Père Alvaro). Le voyage qui y est raconté n'est pas tout rose. Comme dit plus haut, Nicolas Bouvier y tombe malade et est aux prises par moments à une folie fébrile. Le tout est sur un ton tantôt éthéré tantôt cru sans que la nuance soit pour autant brutale.

J'ai également apprécié la propension de Nicolas Bouvier à focaliser son attention sur tout et notamment les plus petites choses. Maintes fois il décrit les insectes, et il y a d'ailleurs la description d'une bataille gigantesque entre ceux-ci qui m'a bien plu. Si tout n'est pas qu'humour et fait preuve d'une certaine amertume à quelques endroits, l'ensemble est léger et recèle de beaucoup de pointes comiques, parfois dans des passages où on ne les attendrait pas.

Une lecture sympathique, qui ne restera probablement pas gravée dans ma mémoire comme la lecture du siècle, mais qui vaut franchement le détour.

C'est cool.

Smile

_________________________________________________



Dernière édition par Jacana le Lun 11 Juil - 12:45, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacana


avatar


Messages : 4136
Age : 26
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Le Poisson-Scorpion   Lun 11 Juil - 13:02

Je suis contente que tu aies apprécié et j'aime beaucoup ton avis qui lui rend un bel hommage je trouve. Very Happy

_________________________________________________

Profil Livraddict | Mon Blog !


Dernière édition par L'erreur sociale le Lun 11 Juil - 13:05, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le Poisson-Scorpion   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Poisson-Scorpion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature générale :: Romans biographiques/témoignages/réalistes-