Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Phèdre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jacana


avatar


Messages : 4791
Age : 27
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Phèdre   Dim 13 Nov - 20:05

Phèdre
Jean Racine


   

   
informations
TITRE D'ORIGINE : /
   ● DATE DE PARUTION : 1677.
   ● PREMIÈRE REPRÉSENTATION : 1677.
   ● NOMBRE DE PAGES : 124.
   ● ÉDITION DE TON LIVRE : Larousse (Petits classiques).
   ● QUATRIÈME DE COUVERTURE : « Quand tu sauras mon crime,
Et le sort qui m'accable,
Je n'en mourrai pas moins,
J'en mourrai plus coupable. »

Acte I, scène 3, Phèdre
   ● Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.
   


   

   © aurélie

   
Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : Dans mon avis.
   ● LA PIÈCE EN UN MOT : Tragique.
   ● UNE CITATION : /
   ● UNE NOTE SUR 10 : 8.
   ● TON AVIS : Après Andromaque, c’est parti pour Phèdre. Il s’agit là d’une relecture, j’en avais tout simplement détesté ma première lecture pour la matu, mais j’avais envie de retenter l’expérience.

Étonnamment, cette fois-ci, j’ai davantage compris la trame et j’ai pu suivre nettement mieux les interrogations de Phèdre et ses états d’âme.

En deux mots, Phèdre est la seconde femme de Thésée, roi d’Athènes, qui a eu un fils, Hippolyte, d’un premier mariage avec la reine des Amazones. Phèdre se meurt, car elle a soudain des sentiments pour Hippolyte, elle est consumée par le feu de l’amour et ne sait pas comment sortir de cette situation inextricable. Un jour, sa suivante lui annonce la mort de Thésée, Phèdre en profite pour déclarer sa flamme à Hippolyte. Mais malheureusement, tragédie grecque oblige, rien ne se passe comme prévu et la pièce finira très mal.

Les liens entre les personnages sont plus faciles à comprendre que dans Andromaque, principalement parce qu’il y en a certains un peu « neutres » qui sont là pour faire avancer l’histoire, mais qui ne sont pas spécialement imbriqués dans des histoires de cœur, cela a facilité ma compréhension.

Le texte n’est pas particulièrement facile d’accès, certains personnages parlent d’eux à la troisième personne, ce qui, comme à chaque fois, me perturbe, mais en prenant son temps, on arrive à comprendre l’essentiel. J’ai lu l’édition Larousse, dans laquelle de nombreuses notes de bas de pages sont là pour expliquer certains termes, mais surtout, pour rappeler qui sont certains personnages évoqués, comme par exemple la mère d’Hippolyte, ce qui permet au lecteur de ne pas être trop perdu, même s’il ne connaît pas grand-chose à la mythologie grecque. Me voilà sauvée.

J’ai beaucoup apprécié la psychologie de Phèdre, ses tourments : tout garder pour elle, tout dévoiler, se laisser mourir ? Et le sentiment de précipitation lorsqu’elle prend la décision de tout avouer. Soudain, tout tourne mal, tout s’accélère et alors les reproches fusent : inceste, parjure, adultère, trahison… Les révélations de la femme amoureuse vont donner lieu à un événement tragique qui vient clore en beauté cette œuvre.

Finalement, cette relecture m’aura appris une chose : dans de meilleures conditions et peut-être avec quelques années de plus, on peut soudain complètement changer d’état d’esprit par rapport à un livre. Je suis vraiment surprise parce que j’ai réellement apprécié ma lecture.
   ● À QUI LA CONSEILLES-TU ? Il faut être ouvert à une lecture assez difficile, qui demande une certaine dose de concentration. Je pense que ce n'est pas une pièce à proposer trop jeune et il ne faut en aucun cas forcer quelqu'un à la lire, sinon, c'est mort, comme pour ma première lecture, haha.



   

_________________________________________________

Profil Livraddict | Mon Blog !


Dernière édition par Goblinlaya le Lun 14 Nov - 8:32, édité 1 fois (Raison : CPG)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Swan


avatar


Messages : 8137
Age : 22
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Lecture, musique, cinéma


Vos papiers SVP
Crédits: Gritsou
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Phèdre   Lun 14 Nov - 1:02

Je l'ai lu aussi récemment et je dois dire que la lecture à voix haute aide beaucoup à la compréhension. Je n'ai pas trouvé que c'était un texte très difficile, peut-être un peu essoufflant et regorgeant de références extérieures au texte (symboles, autres légendes, etc). Il vaut mieux avoir sous la main Google ou utiliser les notes de bas de page que la plupart des éditions nous offrent. J'aime bien l'édition Garnier Flammarion pour les tragédies puisque chaque fois les préfaces et les dossiers sont intéressants et instructifs sur la symbolique des thèmes et des personnages. Smile

_________________________________________________

"La seule connaissance authentique naît de l'amour universel. Lorsque nous aimons, nous souffrons de toutes les formes d'oppressions et de toutes les dictatures: et nous désirons lutter pour la liberté , pour la justice, et pour tous ce qui peut favoriser la dignité humaine" Antoni Tàpies, "La pratique de l'art"

Crédits pour l'avatar: Gritsou


Dernière édition par Goblinlaya le Lun 14 Nov - 8:34, édité 1 fois (Raison : CPG)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacana


avatar


Messages : 4791
Age : 27
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Phèdre   Lun 14 Nov - 19:22

Peut-être en effet que la lecture à haute voix est utile ! J'ai pas testé ! Very Happy

Après, il faut dire que je ne m'y connais vraiment pas en mythologie grecque... Je galère avec les noms de rois, reines, j'ai beaucoup de peine. Je pense que c'est pour ça que je dois peut-être plus m'accrocher que les autres pour ce genre de textes. C'est ça que j'ai trouvé un peu difficile d'accès, mais ça va avec un peu de concentration. Au final, je suis vraiment étonnée d'avoir autant aimé, peut-être qu'un jour je vais apprécier les tragédies grecques ! Hihi

Pour le coup de l'édition, j'ai pris ce qu'ils avaient à la bibliothèque, hahaha, mais c'est bon à savoir, merci ! (Les éditions Larousse Petits classiques impriment leur texte en bleu... Je ne sais pas s'ils ne font ça qu'en Suisse, parce qu'en France je les ai vus en noir, ou s'ils ont abandonné l'idée depuis, mais c'est vraiment difficile à lire. J'avais Dom Juan, Le Cid, Le Rouge et le Noir et encore deux ou trois titres imprimés comme ça en bleu, donc on ne peut même pas dire que je suis tombée sur une erreur d'impression... C'est super perturbant en tout cas ! D'ailleurs, mon Phèdre qui est passé aux vieux papiers était également bleu dans cette édition, hahaha.

_________________________________________________

Profil Livraddict | Mon Blog !


Dernière édition par Goblinlaya le Mar 15 Nov - 8:37, édité 1 fois (Raison : CPG)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Phèdre   

Revenir en haut Aller en bas
 

Phèdre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Autres formats :: Théâtre-