Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Saga] Cycle des Inhibiteurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ceres


avatar


Messages : 662
Age : 29
Emploi/loisirs : Lecture, écriture, jeux vidéo...


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: [Saga] Cycle des Inhibiteurs   Sam 31 Déc - 21:00


Cycle des Inhibiteurs
Alastair Reynolds


 
image

Tome 1 : L'Espace de la révélation
Au XXVIe siècle de notre ère... Dan Sylveste est le seul homme qui soit jamais revenu sain et sauf d'une Voile, une enclave de l'espace environnée de forces gravifiques mortelles. Obéissant à une intuition, il lance une mission d'exploration vers un monde mort : Resurgam.
La découverte d'une fabuleuse cité enfouie suscite plus de questions qu'elle n'en résout : Sylveste, qui est archéologue, déchiffre l'histoire des Amarantins, des êtres mi-hommes, mi-oiseaux. Une tribu renégate avait quitté Resurgam pour partir dans les étoiles et, peu après son retour, un mystérieux Evénement avait provoqué l'anéantissement de toute vie à la surface de la planète. Ce cataclysme, les Amarantins l'avaient anticipé... Et s'ils l'avaient eux-mêmes provoqué ? C'est alors que l'équipage d'un gigantesque vaisseau interstellaire décrépit, le gobe-lumen Spleen de l'infini, vient chercher Sylveste, dans l'espoir que son père, Calvin, sauvegardé après sa mort sous forme de simulation numérique, pourra "réparer" le capitaine, un "chimérique", ou cyborg, plongé en cryothermie afin de ralentir la Pourriture Fondante qui provoque chez lui des mutations monstrueuses. Mais les membres de l'équipage du Spleen de l'Infini ont chacun des intentions cachées...
 
image

Tome 2 : L'Arche de la rédemption
Nous sommes au début du XXVIIe siècle...
Cinquante ans plus tôt, une intervention humaine a déclenché un antique système inhibiteur destiné à signaler l'émergence d'une vie intelligente. Les Inhibiteurs attendaient cela depuis des millions d'années...
 
image

Tome 3 : Le Gouffre de l'absolution
Marquée par l'irruption de la Pourriture Fondante, un virus qui a contaminé tous les organismes ultra-perfectionnés, et une guerre stellaire particulièrement meurtrière, l'humanité aurait bien mérité quelques décennies de tranquillité...
Elle n'aura pas ce répit, menacée qu'elle est d'un nouveau fléau. Les Inhibiteurs, ces machines aveugles vouées à la destruction de toute vie intelligente, se sont en effet révéillées après des millénaires de sommeil et ont entrepris de "nettoyer" la galaxie des dernières intelligences émergentes. Fuyant devant la première vague de machines, un groupe hétéroclite de réfugiés guidés par un vétéran, Clain, a fondé une colonie sur la planète Ararat, où il attend avec angoisse la suite de l'élagage. Lorsque Clavain sombre dans la dépression, la direction des opérations échoit à Scorpio, un porcko, croisement d'homme et de porc, fruit d'une expérience générique avortée. Apparaît alors un ange vengeur en la personne d'une petite fille née dans la glace, douée du pouvoir d'affronter le pire ennemi de l'humanité.
 


 
informations
TITRE D'ORIGINE : Revelation Space
  ● DATE DE PARUTION : 2000-2003 (VO) / 2002-2005 (VF)
  ● ÉDITION DE LA SAGA : Gollancz (VO) / Presse de la Cité et Pocket (VF)
  ● RÉSUMÉ DE LA SAGA : L'auteur plonge le lecteur dans un univers où l’Humanité a colonisé de nombreux endroits de la galaxie et a fait de nombreuses avancées technologiques. Cette colonisation est accompagnée d’un certain morcellement de l’Humanité, qui donne naissance à différentes factions au travers desquelles Alastair Reynolds explore les possibilités et limites de l’humanité, notamment avec les Conjoineurs et les Ultras.
Dans cet univers, les Hommes ont satisfait beaucoup de leurs rêves, que ce soit l’allongement extrême de leur longévité grâce à des traitements avancés de rajeunissement ou les modifications et améliorations de toutes sortes de leurs apparence et métabolisme, par perfectionnements mécaniques (implants, prothèses…) ou par l’ingénierie génétique. Malgré cela, l’Humanité n’a pas trouvé de réponse à l’une de ses plus anciennes questions. Est-elle seule dans le vide sidéral ? C’est la poursuite acharnée de ce questionnement qui ramènera les Inhibiteurs, ces machines issues de l’aube de la galaxie aussi mortelles qu’anciennes. Elles semblent avoir été conçues pour éradiquer toute forme de vie intelligente.
  ● NOMBRE DE TOMES : 3 (+ quelques livres se déroulant dans le même univers, mais se lisant de manière plus ou moins indépendante)
  ● EST-ELLE TERMINÉE ? Oui et non (l'auteur se réserve encore d'écrire dans cet univers, notamment via la saga The Prefect Dreyfus Emergencies, bien que cela ne se déroule pas dans le même arc)
 


 

   ©️ aurélie

 
Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : -
  ● LA SAGA EN UN MOT : Renversant.
  ● UNE CITATION : Provenant de L'Espace de la Révélation : “The human capacity for grief. It just isn't capable of providing an adequate emotional response once the dead exceed a few dozen in number. And it doesn't just level off—it just gives up, resets itself to zero. Admit it. None of us feel a damn about these people.”
  ● UNE NOTE SUR 10 : 9/10 (Je ne note que le premier tome)
  ● TON AVIS : Premier tome :
Revelation Space est une histoire découpée selon trois points de vue, celui de Dan Sylveste, d'Ilia Volyova, et d'Ana Khouri.
Le premier personnage est un scientifique de renom qui dirige une colonie humaine sur la planète Resurgam. Ayant monté cette expédition dans un but archéologique, Dan compte bien déterminer ce qui a pu causer l'extinction de la civilisation qui vivait à cet endroit, les Amarantins.
Le deuxième personnage est membre d'un vaisseau Ultra, le Nostalgia for Infinity, dont le capitaine est touché par la Melding Plague, un virus nanotechnologique qui fusionne les cellules humaines et les implants technologiques pour un résultat hybride horrible et incontrôlable. L'équipage cherche donc une solution pour le soigner, ou du moins, améliorer son état devenu critique.
Le troisième personnage est une ancienne militaire de Sky's Edge qui s'est retrouvée par erreur sur Yellowstone, alors qu'elle était en sommeil cryogénique. Les deux lieux étant séparés d'une bonne vingtaine d'années lumière, Ana ne peut plus vraiment rejoindre son mari resté à Sky's Edge, ce dernier ayant donc vieilli de deux décennies avec la possibilité d'avoir refait sa vie. Ana est ainsi devenue assassin à Chasm City.

Revelation Space est un roman qui prend son temps, l'auteur plaçant petit à petit chacune de ses pièces sur un grand échiquier. Toutefois, il n'oublie pas de nous donner de quoi manger.
En effet, chaque point de vue possède ses petites intrigues, les personnages n'étant pas des pantins inanimés ne servant qu'à un point donné. Bien au contraire, même si des éléments plus importants apparaissent plus tardivement, les protagonistes ont vécu des événements forgeant leur caractère, leur donnant un aspect réaliste dans leurs réactions, leurs choix, et leur morale. C'est donc avec plaisir que l'on suit la progression de chacun, puisque chaque point de vue possède ses petits mystères.
Bien entendu, Alastair Reynolds nous offre en réalité une véritable fresque se déroulant sur plusieurs années, où le lecteur découvrira quels sont les enjeux de la trilogie. Cependant, en choisissant de construire son récit sous trois angles différents, il joue ainsi sur les imbrications et les implications, nous faisant comprendre que rien n'est laissé au hasard, et que certains détours étaient nécessaires à l'intégralité de l'histoire.
Ce qui m'amène malgré tout à un petit bémol. Certaines informations importantes sont par moment livrées à des personnages sans que le lecteur ne fasse partie de la confidence. Un procédé qui peut devenir frustrant, même s'il s'inscrit dans une logique visant à conserver du suspense. Néanmoins, le jeu en vaut la chandelle, car les révélations sont à la hauteur de l'attente.

Mais Revelation Space ne se résume pas qu'à une histoire captivante, c'est également un univers incroyablement riche, que ce soit au niveau des peuples ou des idées scientifiques. Nous y trouvons des êtres humains améliorés par le biais de machines, des extra-terrestres capables de modifier les connexions neuronales d'autrui, des intelligences artificielles, des artefacts spatiaux altérant l'espace-temps, et bien d'autres éléments incroyables qu'il serait impossible de décrire sans dévoiler une partie de l'histoire. Certains points scientifiques s'avèrent assez difficiles à comprendre, mais les explications sont présentes pour nous assister.

Finalement, Revelation Space est un roman qui nous dévoile la première étape d'un voyage ambitieux. Le récit distille les données qui permettent de visualiser le tableau dans son ensemble, nous guidant vers une destination qui finit par nous laisser petit et pantois devant ce space opera.

  ● À QUI LA CONSEILLES-TU ? En ce qui concerne la saga, aux amateurs de Hard SF.



 


Dernière édition par Ceres le Lun 7 Mai - 11:26, édité 5 fois (Raison : CPG)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceres


avatar


Messages : 662
Age : 29
Emploi/loisirs : Lecture, écriture, jeux vidéo...


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Cycle des Inhibiteurs   Dim 21 Jan - 20:12

Petite note : J'ai décidé de séparer les livres faisant partie du même univers, comme Chasm City, pour les mettre à part. Deux raisons concernant ce choix :
- Ils peuvent se lire de manière indépendante.
- Même s'ils font partie du même univers, ils ne font pas partie de l'arc des Inhibiteurs.
J'ai du coup complété la fiche avec mon avis sur le premier tome de cette trilogie.


Dernière édition par Jacana le Lun 5 Fév - 15:58, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceres


avatar


Messages : 662
Age : 29
Emploi/loisirs : Lecture, écriture, jeux vidéo...


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Cycle des Inhibiteurs   Lun 7 Mai - 12:57

J'ai terminé le deuxième tome et je dois avouer que je l'ai trouvé un peu moins bon que le premier, mais il possède tout de même des éléments vraiment intéressants.

Redemption Ark se déroule après les événements de Revelation Space, et, comme auparavant, on suit le point de vue de plusieurs personnages.
D'une part, on retrouve deux personnages du premier volet. Ana Khouri a réussi à s'infiltrer dans le gouvernement de la colonie de Resurgam. Son but est de parvenir à organiser une évacuation de la planète, avec l'aide d'Ilia Volyova qui, de son côté, s'occupe d'amadouer le Capitaine du Nostalgia for Infinity, le vaisseau qui servirait d'arche de Noé. Une course contre le temps s'opère : l'évacuation devient urgente, car les Inhibiteurs ont déjà démantelé plusieurs lunes et planètes voisines afin de construire leur arme, cependant les deux femmes sont obligées de tirer les ficelles dans l'ombre car Volyova est considérée (à tort) comme une criminelle à Resurgam.
D'autre part, nous suivons de nouveaux personnages appartenant à la faction des Conjoiners, ces humains dont la technologie avancée leur octroie une grande longévité, la capacité de communiquer par la pensée, et bien d'autres choses encore. Parmi ces personnages se trouve Skade, une femme faisant partie des sphères les plus gradées, mais également Nevil Clavain, un ancien ennemi converti. Suite à leurs explorations, les Conjoiners ont aussi rencontré les Inhibiteurs, et face à cette menace, les avis divergent : Skade souhaite privilégier la survie des Conjoiners, tandis que Clavain désire sauver l'humanité entière et non pas une seule faction.
Tout ce petit monde lutte donc à sa façon contre ces machines d'origine extraterrestre, et, pour faire pencher la balance, d'anciennes armes construites par les Conjoiners seraient bien utiles. Heureux hasard : il s'avère que plusieurs de ces armes se trouvent en possession de Volyova, à bord du Nostalgia for Infinity.

Comme je le disais, j'ai moins aimé ce tome, le problème étant qu'il est un peu trop lent. Revelation Space prenait aussi son temps, mais malgré cela chaque chapitre semait de nouvelles informations qui attisaient la curiosité. Ici, une bonne partie du récit donne l'impression de stagner.
De même, certains personnages secondaires possèdent un fort potentiel qui n'est malheureusement pas ou peu exploité. Résultat, on a un petit goût d'inachevé dans la bouche.

Néanmoins, ce roman a sans aucun doute des idées et des moments captivants. La course poursuite pour les armes est haletante ; tout le développement sur les Conjoiners est passionnant ; et surtout, il est vraiment intéressant de voir à quel point l'humanité préfère se diviser plutôt que de s'allier, malgré un objectif commun.
Ce dernier point est même soulevé par un des passages consacrés au point de vue des Inhibiteurs, devenant un argument en leur faveur. À ce sujet, il est bon de noter qu'une des particularités de ce tome est d'offrir des petits morceaux de textes nous dévoilant le mode de pensée des Inhibiteurs. Si retirer une partie du mystère d'une menace peut parfois la rendre moins effrayante, ce n'est pas le cas ici.
On pourrait penser que ce livre, et même cette trilogie, peint un univers sombre (et quelque part, c'est le cas avec l'existence des Inhibiteurs), mais on ne peut s'empêcher de ressentir une touche d'optimisme et d'espoir grâce à de nombreux points.

J'ai commencé à lire le troisième tome et je peux déjà vous dire une chose : il démarre vraiment bien, avec plein d'éléments qui donnent envie d'en savoir plus à chaque chapitre.


Dernière édition par L'erreur sociale le Lun 7 Mai - 17:49, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceres


avatar


Messages : 662
Age : 29
Emploi/loisirs : Lecture, écriture, jeux vidéo...


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Cycle des Inhibiteurs   Dim 27 Mai - 20:03

Après avoir terminé le troisième tome, je peux vous l'affirmer : il ne faisait pas que démarrer bien, il était fantastique !

Petit résumé rapide :
Nous suivons majoritairement deux points de vue.
D'une part, celui de l'équipage du Nostalgia for Infinity, réfugié sur une planète inconnue (qu'ils ont nommée Ararat). Leurs actions se déroulent en 2675 et ils doivent de nouveau faire face à la menace que présentent les Inhibiteurs. Heureusement, ils ont un atout dans leur manche qui pourrait bien être le dernier espoir de l'humanité.
D'autre part, nous suivons le point de vue de Rashmika Els, une jeune fille vivant sur Hela, une lune de la planète Haldora. Elle cherche à découvrir ce qui est arrivé à son frère qui fut engagé par la religion locale. Ses actions se déroulent en 2727.
Bien entendu, ces deux morceaux vont se rejoindre pour former un plus grand tableau.

J'ai trouvé ce tome bien meilleur que le deuxième. Le rythme est mieux dosé, et à aucun moment on ne s'ennuie ou on ne se perd dans le récit. Tout est bien structuré et, comme à son habitude, l'auteur nous sème des indices pour déchiffrer son œuvre.

Les personnages sont terriblement vivants. Le spectre de morale est vraiment étendu, et il est impossible de ne pas se sentir impliqué par les événements qui se déroulent. Pour tout dire, il y a une scène qui m'a fait arrêter la lecture tant je me sentais touchée par ce qu'il se passait. Je ressentais un mélange de colère et d'impuissance qui m'a fait monter les larmes aux yeux.

Le roman aborde pas mal de thèmes de façon intéressante.
Je me plaignais que certains personnages avaient un potentiel peu développé à mon goût dans le 2è tome, chose corrigée ici, notamment autour du personnage de Scorpio. Il est un hyperpig (mi-homme, mi-porc) qui possède un passé houleux avec les humains. Dans ce roman, malgré les préjugés envers sa condition, il est un leader qui maintient la colonie et ses choix en font quelqu'un de bien plus humain que d'autres personnages (preuve que ce n'est pas une question de biologie).
De même, j'ai trouvé le sujet de la religion fascinant dans ce livre. Sur Hela, une religion est forgée sur les disparitions ponctuelles de la planète Haldora. Ainsi, plusieurs cathédrales mobiles et caravanes circulent sur la lune pour demeurer synchronisées avec la planète. Les observateurs peuvent donc ne jamais la quitter des yeux et ne rater aucune disparition. Le fondateur de cette religion a tellement construit sa vie sur cette foi, qu'il ne peut se résoudre à la laisser s'ébranler, de peur qu'il n'ait fait tout cela pour rien, que les miracles puissent être expliqués rationnellement, et que les points sombres de sa vie ne soient pas la volonté de Dieu comme il l'espère.

De manière générale, le récit fourmille d'idées. Le principe des implants des Conjoiners est encore plus poussé ici. On peut également voir une utilisation intéressante de la théorie des cordes. Bref, je ne vais pas tout dévoiler, mais le voyage vaut le coup !

Il faut quand même noter que les avis divergent en ce qui concerne la fin du livre. Certains la trouvent mauvaise, mais pour ma part je la trouve très bien. Je pense même qu'elle évite de tomber dans un classique de grosse bataille spatiale (d'une part, on en a déjà vu, d'autre part, ça n'avancerait à rien). On a plutôt une notion d'équilibre et d'éthique, qui peut surprendre, certes, mais qui s'accorde bien avec le reste.


Dernière édition par L'erreur sociale le Dim 27 Mai - 21:17, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Saga] Cycle des Inhibiteurs   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Saga] Cycle des Inhibiteurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature imaginaire / futuriste :: Romans de Science-Fiction-