Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Saga] Cycle des Inhibiteurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ceres


avatar


Messages : 459
Age : 28
Emploi/loisirs : Lecture, écriture, jeux vidéo...


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: [Saga] Cycle des Inhibiteurs   Sam 31 Déc - 21:00


Cycle des Inhibiteurs
Alastair Reynolds


 
image

Tome 1 : L'Espace de la révélation
Au XXVIe siècle de notre ère... Dan Sylveste est le seul homme qui soit jamais revenu sain et sauf d'une Voile, une enclave de l'espace environnée de forces gravifiques mortelles. Obéissant à une intuition, il lance une mission d'exploration vers un monde mort : Resurgam.
La découverte d'une fabuleuse cité enfouie suscite plus de questions qu'elle n'en résout : Sylveste, qui est archéologue, déchiffre l'histoire des Amarantins, des êtres mi-hommes, mi-oiseaux. Une tribu renégate avait quitté Resurgam pour partir dans les étoiles et, peu après son retour, un mystérieux Evénement avait provoqué l'anéantissement de toute vie à la surface de la planète. Ce cataclysme, les Amarantins l'avaient anticipé... Et s'ils l'avaient eux-mêmes provoqué ? C'est alors que l'équipage d'un gigantesque vaisseau interstellaire décrépit, le gobe-lumen Spleen de l'infini, vient chercher Sylveste, dans l'espoir que son père, Calvin, sauvegardé après sa mort sous forme de simulation numérique, pourra "réparer" le capitaine, un "chimérique", ou cyborg, plongé en cryothermie afin de ralentir la Pourriture Fondante qui provoque chez lui des mutations monstrueuses. Mais les membres de l'équipage du Spleen de l'Infini ont chacun des intentions cachées...
 
image

Tome 2 : La Cité du gouffre
Spécialiste de la protection rapprochée, Tanner Mirabel n'a jamais failli dans sa mission... jusqu'au jour où une jeune femme placée sous sa surveillance est tuée par un agent post-mortel assoiffé de vengeance appelé Argent Reivich. Lancé à sa poursuite, Tanner traverse des années-lumière dans l'espace pour atterrir à Yellowstone, un monde inhospitalier du système d'Epsilon Eridani. Sa capitale, Chasm City, la Cité du Gouffre, qui renferme une colonie humaine abritée sous un dôme, est un véritable cauchemar gothique, victime d'un virus nanotechnologique qui a contaminé habitants et bâtiments. La cité est livrée aux effrayantes machines à vapeur, aux factions ténébreuses et aux jeux mortels. A l'aide de ses seuls dons - et de quelques armes lourdes -, Tanner se rapproche inexorablement de Reivich. Avant la fin de la poursuite, il devra cependant affronter des vérités dérangeantes remontant à plusieurs siècles, dans l'espace profond...
 
image

Tome 3 : L'Arche de la rédemption
Nous sommes au début du XXVIIe siècle...
Cinquante ans plus tôt, une intervention humaine a déclenché un antique système inhibiteur destiné à signaler l'émergence d'une vie intelligente. Les Inhibiteurs attendaient cela depuis des millions d'années...
 
image

Tome 4 : Le Gouffre de l'absolution
Marquée par l'irruption de la Pourriture Fondante, un virus qui a contaminé tous les organismes ultra-perfectionnés, et une guerre stellaire particulièrement meurtrière, l'humanité aurait bien mérité quelques décennies de tranquillité...
Elle n'aura pas ce répit, menacée qu'elle est d'un nouveau fléau. Les Inhibiteurs, ces machines aveugles vouées à la destruction de toute vie intelligente, se sont en effet révéillées après des millénaires de sommeil et ont entrepris de "nettoyer" la galaxie des dernières intelligences émergentes. Fuyant devant la première vague de machines, un groupe hétéroclite de réfugiés guidés par un vétéran, Clain, a fondé une colonie sur la planète Ararat, où il attend avec angoisse la suite de l'élagage. Lorsque Clavain sombre dans la dépression, la direction des opérations échoit à Scorpio, un porcko, croisement d'homme et de porc, fruit d'une expérience générique avortée. Apparaît alors un ange vengeur en la personne d'une petite fille née dans la glace, douée du pouvoir d'affronter le pire ennemi de l'humanité.
 
image

Tome 5 : The Prefect (non traduit)
Tom Dreyfus is a Prefect, a policeman of sorts, and one of the best. His force is Panoply, and his beat is the multi-faceted utopian society of the Glitter Band, that vast swirl of space habitats orbiting the planet Yellowstone. These days, his job is his life.
A murderous attack against a Glitter Band habitat is nasty, but it looks to be an open-and-shut case - until Dreyfus starts looking under some stones that some very powerful people would really rather stayed unturned. What he uncovers is far more serious than mere gruesome murder...
 
image

Nouvelles indépendantes dans le même univers : Diamond Dogs / Turquoise Days
Diamond Dogs, ou le stupéfiant périple d’une expédition aux confins d’une planète morte abritant la Flèche. Quelle est la raison d’être de ce monument-piège quasi conscient ? Pourquoi ces énigmes mathématiques de plus en plus complexes, étage après étage, auxquelles sont confrontés les membres de l’expédition ? Des énigmes qui se révèlent bientôt mortelles…

Turquoise Days, ou la rencontre des Mystifs, le plus fascinant des organismes marins de la planète Turquoise. Les plongeurs qui se sont risqués à leur contact y ont laissé leur mémoire, leur empreinte au coeur de cette immense conscience collective. Naqi Okpik y a perdu sa soeur. Parviendra-t-elle à percer le secret de ce monde lointain et protégé ?

Diamond Dogs, Turquoise Days réunit deux récits magistraux d’Alastair Reynolds, inscrits dans son cycle des Inhibiteurs (L’Espace de la révélation, La Cité du Gouffre), deux très grands moments de science-fiction.
 


 
informations
TITRE D'ORIGINE : Revelation Space
  ● DATE DE PARUTION : 2000-2007 (VO) / 2002-2005 (VF)
  ● ÉDITION DE LA SAGA : Gollancz (VO) / Presse de la Cité et Pocket (VF)
  ● RÉSUMÉ DE LA SAGA : L'auteur plonge le lecteur dans un univers où l’Humanité a colonisé de nombreux endroits de la galaxie et a fait de nombreuses avancées technologiques. Cette colonisation est accompagnée d’un certain morcellement de l’Humanité, qui donne naissance à différentes factions au travers desquelles Alastair Reynolds explore les possibilités et limites de l’humanité, notamment avec les Conjoineurs et les Ultras.
Dans cet univers, les Hommes ont satisfait beaucoup de leurs rêves, que ce soit l’allongement extrême de leur longévité grâce à des traitements avancés de rajeunissement ou les modifications et améliorations de toutes sortes de leurs apparence et métabolisme, par perfectionnements mécaniques (implants, prothèses…) ou par l’ingénierie génétique. Malgré cela, l’Humanité n’a pas trouvé de réponse à l’une de ses plus anciennes questions. Est-elle seule dans le vide sidéral ? C’est la poursuite acharnée de ce questionnement qui ramènera les Inhibiteurs, ces machines issues de l’aube de la galaxie aussi mortelles qu’anciennes. Elles semblent avoir été conçues pour éradiquer toute forme de vie intelligente.
  ● NOMBRE DE TOMES : 5 + 3 nouvelles indépendantes se déroulant dans le même univers (Great Wall of Mars est encore non traduite et se trouve dans le recueil de nouvelles Galatic North)
  ● EST-ELLE TERMINÉE ? Non
 


 

   © aurélie

 
Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : -
  ● LA SAGA EN UN MOT : Je n’ai lu que La Cité du Gouffre, mais pour ce tome-ci, je dis sans hésiter : addictif.
  ● UNE CITATION : Toujours provenant de La Cité du Gouffre : “I’ve been sent here to kill someone who probably doesn’t deserve it, and my only justification for it is some absurd adherence to a code of honour no one here understands or even respects.”
  ● UNE NOTE SUR 10 : 8/10 (Je ne note que La Cité du Gouffre)
  ● TON AVIS : NB: Comme répété précédemment, je n’ai lu que le deuxième tome, à savoir La Cité du Gouffre. Il faut savoir que de toute la saga, ce tome est celui qui est le plus abordable par tous et celui qui peut se lire de manière indépendante sans avoir besoin d’avoir lu le reste.
Je précise que je l'ai lu en VO, d'où les noms dans mon avis qui suit.


J’ai toujours eu un rapport particulier avec la science-fiction. Je me sens perdue lorsque des éléments scientifiques trop compliqués entrent en jeu, mais à l’inverse, je ne supporte pas les récits qui sont totalement invraisemblables ou qui pourraient être le fruit de l’imagination d’un enfant de cinq ans. C’est donc avec un peu d’appréhension que je me suis lancée dans Chasm City, promesse d’un livre de science-fiction abordable bien qu’il s’inscrive dans une saga de hard-sf. Autant vous le dire tout de suite : je n’ai pas été déçue.

Chasm City se déroule au XXVIe siècle, l’humanité s’est éparpillée dans l’espace, ayant ainsi colonisé plusieurs planètes. Nous suivons Tanner Mirabel, spécialiste en protection rapprochée, animé par un désir de vengeance envers Argent Reivich, homme responsable de l’échec de sa dernière mission. Sa quête le mènera à Chasm City, capitale de Yellowstone, autrefois berceau de la civilisation la plus avancée de l’humanité, mais aujourd’hui victime d’un terrible virus nanotechnologique connu sous le nom de Melding Plague. Cependant, Tanner découvrira que son objectif soulève des questions et engendre des conséquences bien plus profondes et importantes qu’il ne l’aurait imaginé.

Chasm City débute donc comme une simple histoire de vengeance, et le protagoniste, Tanner, est un ancien soldat qui ne semble pas pouvoir se déplacer à un endroit sans s’attirer d’ennuis. Néanmoins, le récit se démarque rapidement après quelques chapitres.
En effet, lorsque Tanner se retrouve dans le système d’Epsilon Eridani, il souffre d’amnésie partielle et découvre qu’il est infecté par un virus lui provoquant des visions de la vie de Sky Haussmann, figure importante dans l’Histoire de la colonisation humaine. Ainsi, le récit alterne régulièrement les chapitres du point de vue de Tanner où l’on suit sa quête, et les chapitres nous narrant la vie de Sky Haussmann. Plus tard, se grefferont également des chapitres nous dévoilant le passé de notre héros, du temps où il travaillait pour un homme appelé Cahuella, période qui explique les raisons derrière son désir de vengeance.
Cette construction permet à l’auteur de semer des indices au fil de l’histoire, le lecteur pouvant ainsi assembler lui-même les pièces du puzzle qui forment le grand tableau qu’est Chasm City. Toutefois, chaque élément est apporté avec suffisamment de finesse pour que les rebondissements et la fin demeurent intéressants et ne tombent pas à plat même après avoir été devinés. Ainsi, on ne se dit pas « Ah oui, j’avais raison… » avec une pointe de déception ou de lassitude, mais plutôt « Oui ! Je le savais ! » avec enthousiasme et curiosité de connaître les détails qui pouvaient nous manquer.

On peut cependant noter un petit bémol dans le fait que la première moitié du livre possède un rythme un peu lent. Une fois que Tanner rejoint Chasm City, son aventure s’en trouve ralentie, ce qui rend la construction du livre d’autant plus agréable puisque les chapitres moins intenses sont ainsi contrebalancés par des chapitres plus captivants.
Néanmoins, cette partie n’en demeure pas moins riche en informations, car Alastair Reynolds en profite pour développer son univers, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a été mûrement réfléchi. Chaque ville nous est livrée avec son passé à un point qui nous permet de croire à son existence. Il en va de même avec les habitants qui ne sont visiblement pas des humains de notre époque, mais qui conservent une trace de la Terre dans leurs racines. Mais là où l’auteur frappe fort, c’est lorsqu’il nous présente une nouvelle race extra-terrestre. Chacune d’entre elles a été pensée dans les moindres détails et s’éloigne du processus paresseux de créer une simple race humanoïde à la couleur de peau inhabituelle.
Ces éléments sont donc essentiels à la crédibilité de l’univers, et malgré leur grand nombre, les explications sont suffisamment claires pour ne pas nous décourager. Par ailleurs, ils permettent également d’aborder des thèmes comme la conquête spatiale, l’immortalité ou encore la religion, tout en les approfondissant de manière particulièrement intéressante.

Finalement, Chasm City est un roman de science-fiction flirtant avec le thriller qui en vaut la peine. Sa longueur peut paraître rebutante, mais elle est indispensable pour poser ce qui est nécessaire à la crédibilité de l’univers, et une fois entré dans l’histoire, il est difficile d’en décrocher.
  ● À QUI LA CONSEILLES-TU ? En ce qui concerne la saga, aux amateurs de SF mais qui n'ont pas peur de lire des éléments compliqués car c’est de la Hard-SF. En revanche, La Cité du Gouffre est abordable par tous et peut se lire comme un stand-alone. Je conseille ce livre à ceux qui aiment les histoires de vengeance, mais qui ont également une âme de détective au fond d’eux et prennent plaisir à assembler les pièces d’un puzzle.



 


Dernière édition par Jacana le Dim 8 Jan - 17:32, édité 2 fois (Raison : CPG)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 

[Saga] Cycle des Inhibiteurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature imaginaire / futuriste :: Romans de Science-Fiction-