Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je m’appelle Requiem et je t’…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jacana


avatar


Messages : 4136
Age : 26
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Je m’appelle Requiem et je t’…   Mar 17 Jan - 21:02

Je m’appelle Requiem et je t’…
Stanislas Petrosky



informations
TITRE D'ORIGINE : /
DATE DE PARUTION : 2016.
NOMBRE DE PAGES : 192.
ÉDITION DE TON LIVRE : LaJouanie.
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Moi, vous ne me connaissez pas encore, mais ça ne va pas tarder. Je m'appelle Estéban Lehydeux, mais je suis plus connu sous le nom de Requiem. Je suis curé, ça vous en bouche un coin ? Oubliez tout ce que vous savez sur les prêtres classiques, je n'ai rien à voir avec eux, d'autant que j'ai un truc en plus : je suis exorciste. Je chasse les démons. Bon pas tous, parce que je dois d'abord gérer les miens, surtout quand ils font du 95 D, qu'ils dandinent du prose et qu'ils ont des yeux de biche. Chasser le diable et ses comparses n'est pas de tout repos, je ne vous raconte pas. Enfin si, dans ce livre. Ah, un dernier détail : Dieu pardonne, moi pas.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Je me demande si c’est une saga ou non, c’est possible.



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : Le Père Lehydeux, aussi appelé Requiem, parce que, ben… ça sonne mieux, est un curé aux mœurs discutables. Il travaille en tant qu’exorciste et ne se dérange pas à chasser les « démons » à sa sauce. Un jour, une femme tournant des films pour adultes vient le voir pour lui montrer une proposition de tournage aussi immonde qu’illégale. Requiem va tout faire pour mettre hors d’état de nuire les saligauds qui chapeautent cette affaire, et autant dire qu’il ne fait pas dans la dentelle !
LE LIVRE EN UN MOT : Drôle.
UNE CITATION : « Patron, va falloir me pardonner par avance. Des tickets pour absoudre, en carnet de 12, vous avez ça chef ? Parce que là, je ne voudrais pas dire, mais filez-moi une soutane en bronze, et je vous sonne l’Angélus juste en lui regardant les miches à la môme. » (p.26)
UNE NOTE SUR 10 : 7.
TON AVIS : Stanislas Petrosky suit les traces de Frédéric Dard en nous offrant un personnage hors du commun, aux multiples vices, qui ne se gène pas de sauter sur la laitière et qui dégaine au besoin, sans trop se soucier de ce qu’on peut penser de lui. Il s’agit également d’une sorte de roman policier, puisqu’il y a une intrigue à résoudre, dans laquelle intervient d’ailleurs la police, mais Requiem va se la jouer solo.

J’ai trouvé le personnage très drôle, qui fera très certainement grincer les dents des plus conservateurs par son manque de considération quant aux bonnes mœurs de l’église. Cependant, il ne manque jamais de se justifier au moyen d’excuses boiteuses mais qui font immanquablement sourire.

La petite enquête qu’il va mener ne casse pas trois pattes à un canard, mais ce n’est pas vraiment ça l’important dans ce roman. Ce que le lecteur attend, c’est bien les prochaines frasques de Requiem et ses explications sur la vision du monde, toujours écrites avec beaucoup d’humour, qui là encore ressemble énormément au phrasé du regretté Frédéric Dard.

L’ensemble fonctionne plutôt bien, mais j’ai malgré tout repéré quelques petits freins à ma lecture. Par exemple le fait que Requiem se répète beaucoup, notamment sur ce qu’il ferait à « ta » femme, sur les belles phrases qu’il met en valeur par une note de bas de page ou encore sur les surnoms de certains. Tordants la première fois, ces éléments deviennent vite de moins en moins drôles et m’ont fait quelques fois lever les yeux au ciel dans les derniers chapitres. C’est dommage, car on sent que l’auteur en a encore sous le coude et qu’il n’a pas vraiment besoin d’utiliser ce comique de répétition.

Je me demande d’ailleurs s’il y aura plusieurs tomes mettant en scène ce curé culotté, parce qu’à l’instar de San-Antonio, il pourrait facilement être au cœur d’une saga. Si tel est le cas, je ne serais pas surprise que le niveau soit de plus en plus élevé. Ça ne m’étonnerait pas que ces petits éléments qui selon moi font figure de petites maladresses disparaissent dans des hypothétiques tomes suivants.

Donc dans l’ensemble, drôle et sympathique, avec quelques petites améliorations possibles.
À QUI LE CONSEILLES-TU ? Plaira sans doute à ceux qui aiment les romans du style de San-Antonio.




_________________________________________________

Profil Livraddict | Mon Blog !


Dernière édition par Jacana le Jeu 19 Jan - 13:26, édité 2 fois (Raison : CPG)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Je m’appelle Requiem et je t’…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature noire / à suspense :: Romans policiers/thrillers/horreur-