Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Porte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emérence


avatar


Messages : 14
Age : 25
Emploi/loisirs : future libraire


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: La Porte   Ven 24 Mar - 20:53

La Porte
Magda Szabo


informations
TITRE D'ORIGINE : Az Ajto.
DATE DE PARUTION : 1987 en Hongrie, 2003 en France par les éditions Vivianne Hamy et 2017 pour les éditions du livre de poche.
NOMBRE DE PAGES : 352 pages.
ÉDITION DE TON LIVRE : Le livre de poche.
QUATRIÈME DE COUVERTURE : J'ai choisi de mettre la quatrième de couverture de l'édition brochée de Vivianne Hamy, car je la trouve mieux écrite et plus attirante: « La Porte est une confession. La narratrice retrace sa relation avec Emerence qui fut sa femme de ménage pendant une vingtaine d’années. L’une est vieille, l’autre jeune, l’une sait à peine lire, l’autre ne " respire " que par les mots, l’une arbore l’humilité comme un blason, l’autre l’orgueil de l’intellectuelle sur-cultivée. Et pourtant la vieille servante va tout apprendre à l’écrivain adulée, car elle est la générosité incarnée ; dès qu’il s’agit de sauver une vie, celle d’un Juif, d’un Allemand, d’un voleur ou d’un chaton abandonné, Emerence ne réfléchit pas une seconde. La narratrice fait le portrait haut en couleur de ce personnage lumineux au caractère difficile et singulier, qui agit en véritable despote sur son entourage, qui consent à tout. »
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.



© aurélie

ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : La porte, c'est celle d'Emerence, centre névralgique de la rue dans laquelle elle vit. Pourtant, quoi qu'il se passe, cette porte reste irrémédiablement fermée. Que cache-t-elle ? C'est une question que se pose la narratrice qui se trouve liée à Emerence pour le meilleur comme pour le pire...
LE LIVRE EN UN MOT : Pudeur.
UNE CITATION : « Il faut savoir tuer qui on aime, dit la vieille femme, c'est plus humain que laisser souffrir. »
UNE NOTE SUR 10 : 9/10.
TON AVIS : Magda Szabo nous plonge dans l'atmosphère d'une époque révolue, en Hongrie, où elle met en scène la complexité des rapports entre les hommes. C'est au travers de ses personnages qu'elle triture les liens qui parfois nous unissent de façon indescriptible. Un livre qui m'a marquée autant par l'écriture que par la pudeur du récit.
À QUI LE CONSEILLES-TU ? C'est difficile de donner une tranche d'âge, je pense que ce n'est pas une lecture dite " facile ", mais je ne suis pas une experte pour le déterminer.  


_________________________________________________

"Un livre doit être une absolue surprise, ou bien un échec, un four, s'ils étaient prévisibles tout le monde en écrirait."
Céline, Lettre à Pierre Monnier.


Dernière édition par Jacana le Dim 16 Avr - 11:59, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La Porte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature générale :: Littérature contemporaine/générale-