Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Cour d'Artus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Skeeter


avatar


Messages : 675
Age : 18
Localisation : Dans un thanatodraume
Emploi/loisirs : Je trime


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: La Cour d'Artus   Lun 27 Mar - 16:49

La Cour d'Artus
Ernst Theodor Amadeus Hoffmann



informations
TITRE D'ORIGINE : (si étranger)
DATE DE PARUTION : 1840
NOMBRE DE PAGES : 17
ÉDITION DE TON LIVRE : GF - Flammarion
QUATRIÈME DE COUVERTURE : " Hoffmann... ne voyait partout que des spectres ; ils lui faisaient des grimaces du fond de chaque théière chinoise et de dessous chaque perruque de Berlin; c'était un enchanteur qui changeait les hommes en bêtes, et ces bêtes en conseillers auliques prussiens et en conseillers des finances. Il savait évoquer les morts et les faire sortir du tombeau; mais la vie le repoussait comme une triste apparition; il le sentit lui-même ; il sentit qu'il était devenu un fantôme ; la nature entière lui sembla un miroir trouble et mal taillé, dans lequel il se voyait partagé en mille fragments, à travers un nuage défait comme un visage mort; et ses ouvrages ne furent autre chose qu'un effroyable cri en vingt volumes. "
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL :
LE CONTE EN UN MOT : Frais
UNE CITATION : "L'âme de l'artiste flotte sans cesse dans une mer de doutes et d'incertitudes. Il voit l'infini, et il sent l'impuissance d'y atteindre."
UNE NOTE SUR 10 : 6
TON AVIS : "Ernst Theodore Amadeus Hoffmann introduit dans ses contes et romans ce que Freud analysera en 1919 dans l’un de ses articles comme le concept “d’inquiétante étrangeté ”, présent dans le matériau ayant servi pour l’écriture du livret des Contes d’Hoffmann, et qui se traduit par l’irruption dans le quotidien d’événements étranges, relevant du fantastique."
Source : https://www.francemusique.fr/actualite-musicale/la-fantastique-etrangete-des-contes-d-hoffmann-324

Dans le cadre du challenge de ce printemps qui nous demande une lecture fantastique et n'étant pas fan de la modernité de ce genre, j'ai demandé des conseils à une amie qui m'avait déjà parlé de l'"ancien" fantastique et surtout des écrits de Balzac et des contes d'Hoffmann. Je me suis donc lancé dans la lecture de La Cour d'Artus avec "la mise en garde" de mon amie qui me disait qu'ici le fantastique était souvent compliqué à cerner et qu'il était plutôt question d'hésitation (Est-ce que c'est vrai ?, Est-ce que c'est vraiment surnaturel ?) dans l'ancien genre fantastique. Mais ici, comme le disait Freud dans ce roman, (et dans le recueil entier) il est question "d’inquiétante étrangetés".

On suit les aventures d'un artiste nommé Traugott qui se rend avec le père de sa fiancée, Elias Roos, à la Cour d'Artus, une salle marchande de Dantzig, ornées de tableaux, sculptures et d'un bandeau à fond doré qui règne autour de la salle et qui représente un cortège de magistrat de la ville. Traugott en perdra ses moyens et restera perplexe devant ces visages qu'il a l'impression de connaitre et par le biais de rencontre le dénouement arrivera joliment, quoique un peu brutal.

À QUI LE CONSEILLES-TU ? Une courte lecture mais agréable avec une jolie histoire d'amour mélangé à de l'art que je conseille !




_________________________________________________

23/12/15
★ En cours : Wonder de R.J. Palacio ★


Dernière édition par Jacana le Dim 16 Avr - 12:18, édité 2 fois (Raison : CPG)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La Cour d'Artus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Autres formats :: Contes-