Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Saga] Le Cycle de Fondation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jacana


avatar


Messages : 4131
Age : 26
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: [Saga] Le Cycle de Fondation   Mer 9 Aoû - 21:45

Le Cycle de fondation
Isaac Asimov


image

Tome 1 : Fondation
En ce début de treizième millénaire, l'Empire n'a jamais été aussi puissant, aussi étendu à travers toute la galaxie. C'est dans sa capitale, Trantor, que l'éminent savant Hari Seldon invente la psychohistoire, une science nouvelle permettant de prédire l'avenir. Grâce à elle, Seldon prévoit l'effondrement de l'Empire d'ici trois siècles, suivi d'une ère de ténèbres de trente mille ans. Réduire cette période à mille ans est peut-être possible, à condition de mener à terme son projet : la Fondation, chargée de rassembler toutes les connaissances humaines. Une entreprise visionnaire qui rencontre de nombreux et puissants détracteurs...
image

Tome 2 : Fondation et Empire
Tandis que les crises qui secouent l'Empire redoublent de violence et annoncent son effondrement définitif, la Fondation créée par le psychohistorien Hari Seldon pour sauvegarder la civilisation devient de plus en plus puissante, suscitant naturellement convoitise et visées annexionnistes. En tout premier lieu, celles de Bel Riose, jeune général qui voit dans les secrets détenus par la Fondation le moyen de monter sur le trône. C'est alors qu'apparaît un mystérieux et invincible conquérant, surnommé le Mulet, que le plan de Seldon n'avait pas prévu...
image

Tome 3 : Seconde Fondation
Conçue par le psychohistorien Hari Seldon pour restreindre l'ère de chaos résultant de la décadence de l'Empire galactique, la Fondation est désormais aux mains du Mulet, un mutant imprévisible capable de manipuler les esprits et d'imposer sa volonté à quiconque. Avec ses pouvoirs et les immenses ressources que lui procure la Fondation, il s'est donné pour objectif d'étendre sa domination aux ultimes vestiges de l'Empire défunt. Mais déjà une nouvelle légende prend forme : il existerait une Seconde Fondation, consacrée aux sciences mentales, œuvrant de façon occulte pour garantir l'accomplissement des desseins du légendaire Hari Seldon...
image

Tome 4  : Fondation foudroyée
Prévoyant l'effondrement de l'Empire galactique, le psychohistorien Hari Seldon a créé deux fondations, l'une officielle, l'autre secrète, qui manipulent l'évolution de l'humanité. Cinq siècles après leur établissement, la foudre menace de nouveau. Quelqu'un fausse les cartes du jeu. S'agirait-il d'une troisième force, œuvrant dans l'ombre à l'insu de tous ?
image

Tome 5 : Terre et Fondation
L’univers uni, c’est fini. L’Empire galactique se désagrège. Trente mille ans de chaos sont au programme. Et moi, j’en ai trop fait et je suis las. Oui, je m’appelle Hari Seldon et je vois que ce nom vous dit quelque chose. Tout ce que j’ai fait, c’est de poser les équations et d’agir. Les équations ne mentent pas. D’ailleurs vous le savez. Je ne voudrais pas jouer les prophètes, mais quand j’allume mon Premier Radiant, je lis l’avenir de l’humanité. Le chaos prévu sera réduit à un petit millier d’années. Je ne pourrai pas y veiller personnellement, mais tout est en place. Je me suis laissé accaparer par ma tâche et, à l’heure de partir, je regrette d’avoir négligé les gens qui m’accompagnaient. Mais ce n’est pas moi qui ai décidé. Les équations ne me laissaient aucune échappatoire. Je continue à venir ici dans mon bureau. Je crois parfois y entendre résonner des voix, celles de mes parents, de mes étudiants, de mes collègues… de Wanda… mais les couloirs sont vides. La Fondation est faite et le bâtiment de psychohistoire ne sert plus à rien. La suite se passe ailleurs.
image

PRÉQUELLE 1 : Prélude à Fondation
Hari Seldon venait d'inventer la psychohistoire et il n'y voyait qu'une pure spéculation, sans applications pratiques.
Mais dès qu'il prit la parole à ce colloque, tout le monde comprit. La psychohistoire ne pouvait pas prédire l'avenir ? Les politiques s'en moquaient ! Ce qui comptait pour eux, c'est que les gens allaient y croire. Ensuite, les équations diraient ce qu'on leur ferait dire. Et si Seldon n'était pas d'accord tant pis pour lui ! Alors, le jeune chercheur s'enfuit en compagnie d'une belle historienne, Dors Venabili.
Il sillonna les dédales souterrains de la planète Trantor, capitales de l'Empire galactique, toujours traqué par ceux qui voulaient contrôler sa découverte. Et ce qu'il vit le stupéfia. La ville géante se désagrégeait. Partout s'étaient constituées des communautés isolées, farouchement attachées à leur autonomie. Un terrain idéal pour affiner son modèle et formuler l'avenir inquiétant qui se dessinait sous ses yeux.
Était-il trop tard pour éviter la catastrophe ? Y avait-il encore, pour Hari Seldon, quelque chose à faire ?
image

PRÉQUELLE 2 : L’aube de Fondation
L’univers uni, c’est fini. L’Empire galactique se désagrège. Trente mille ans de chaos sont au programme. Et moi, j’en ai trop fait et je suis las. Oui, je m’appelle Hari Seldon et je vois que ce nom vous dit quelque chose. Tout ce que j’ai fait, c’est de poser les équations et d’agir. Les équations ne mentent pas. D’ailleurs vous le savez. Je ne voudrais pas jouer les prophètes, mais quand j’allume mon Premier Radiant, je lis l’avenir de l’humanité. Le chaos prévu sera réduit à un petit millier d’années. Je ne pourrai pas y veiller personnellement, mais tout est en place. Je me suis laissé accaparer par ma tâche et, à l’heure de partir, je regrette d’avoir négligé les gens qui m’accompagnaient. Mais ce n’est pas moi qui ai décidé. Les équations ne me laissaient aucune échappatoire. Je continue à venir ici dans mon bureau. Je crois parfois y entendre résonner des voix, celles de mes parents, de mes étudiants, de mes collègues… de Wanda… mais les couloirs sont vides. La Fondation est faite et le bâtiment de psychohistoire ne sert plus à rien. La suite se passe ailleurs.


informations
TITRE D'ORIGINE : Foundation.
DATE DE PARUTION : 1951-1993.
ÉDITION DE LA SAGA : Folio SF.
RÉSUMÉ DE LA SAGA : En ce début de treizième millénaire, l'Empire n'a jamais été aussi puissant, aussi étendu à travers toute la galaxie. C'est dans sa capitale, Trantor, que l'éminent savant Hari Seldon invente la psychohistoire, une science nouvelle permettant de prédire l'avenir. Grâce à elle, Seldon prévoit l'effondrement de l'Empire d'ici trois siècles, suivi d'une ère de ténèbres de trente mille ans. Réduire cette période à mille ans est peut-être possible, à condition de mener à terme son projet : la Fondation, chargée de rassembler toutes les connaissances humaines. Une entreprise visionnaire qui rencontre de nombreux et puissants détracteurs...
NOMBRE DE TOMES : 5 + 2 « préquelles » si l’on veut.
EST-ELLE TERMINÉE ? Oui.



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : facultatif
LA SAGA EN UN MOT : Étonnante.
UNE CITATION : /
UNE NOTE SUR 10 : 6.
TON AVIS : Tome 1 – Fondation :

J’ai commencé Le Cycle de Fondation sur les conseils d’un ami qui s’y connaît beaucoup en science-fiction. J’ai commencé par Le Robot qui rêvait, du même auteur, puis j’ai enchaîné sur Fondation.

J’ai apprécié le début du roman, on y découvre les bases de l’univers d’Asimov, et de Fondation. On découvre les théories du professeur Henri Seldon, personnage que j’ai trouvé très intéressant ; et ses théories encore plus.

En revanche, je ne vais pas trop en dire sur ce tome, parce que tout est un peu flou dans ma tête, j’ai vraiment l’impression qu’il va me falloir lire la suite pour vraiment mettre les éléments que j’ai découverts les uns après les autres. On suit plusieurs personnages sur plusieurs décennies. On passe d’un personnage à l’autre et d’une époque à une autre d’un chapitre à l’autre. (Oui, c’est une phrase compliquée, mais c’est plus ou moins comme ça que ça se passe, et j’en suis parfois restée un peu perplexe…)

Je suis donc un petit peu dubitative, parce que j’ai l’impression d’avoir appris des choses d’une part, et d’être complètement perdu d’une autre. Cependant, j’ai terminé ce premier tome avec l’envie d’en savoir plus et de prolonger mon voyage, ce qui est plutôt une bonne chose, je note ce tome peut-être un peu sévèrement, si la suite me plaît et répond à mes doutes, elle passera à 7, si, à l’inverse, je suis encore plus perdue et que j’abandonne, je pense qu’elle baissera à 5.

C’est un peu bizarre, mais je ne sais pas exactement sur quel pied danser pour l’instant. En tout cas, je n’ai pas détesté, ça c’est sûr, mais je ne suis pas non plus hyper emballée…
À QUI LA CONSEILLES-TU ? Aux fans de SF.




_________________________________________________

Profil Livraddict | Mon Blog !


Dernière édition par Goblinlaya le Mar 29 Aoû - 21:04, édité 1 fois (Raison : CPG)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jdoublev


avatar


Messages : 27
Age : 61
Emploi/loisirs : Retraité


MessageSujet: Re: [Saga] Le Cycle de Fondation   Jeu 10 Aoû - 8:41

Un véritable MUST de la SF que tout amateur doit avoir lu !


Dernière édition par Goblinlaya le Mar 29 Aoû - 21:04, édité 1 fois (Raison : CPG)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Saga] Le Cycle de Fondation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature imaginaire / futuriste :: Romans de Science-Fiction-