Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Saga] Erica Falck et Patrik Hedström

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Livresse


avatar


Messages : 4777

Vos papiers SVP
Crédits: Evange
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: [Saga] Erica Falck et Patrik Hedström   Mar 6 Juil - 19:34

[Transfert de Accros à la lecture]
Présenté par un ancien membre


Erica Falck et Patrik Hedström
Camilla Läckberg


image

Tome 1: La princesse des glaces
Résumé Erica Falck, trente-cinq ans, auteur de biographies installée dans une petite ville paisible de la côte ouest suédoise, découvre le cadavre aux poignets tailladés d'une amie d'enfance, Alexandra Wijkner, nue dans une baignoire d'eau gelée. Impliquée malgré elle dans l'enquête (à moins qu'une certaine tendance naturelle à fouiller la vie des autres ne soit ici à l'œuvre), Erica se convainc très vite qu'il ne s'agit pas d'un suicide. Sur ce point - et sur beaucoup d'autres -, l'inspecteur Patrik Hedström, amoureux transi, la rejoint. A la conquête de la vérité, stimulée par un amour naissant, Erica, enquêtrice au foyer façon Desperate Housewives, plonge clans les strates d'une petite société provinciale qu'elle croyait bien connaître et découvre ses secrets, d'autant plus sombres que sera bientôt trouvé le corps d'un peintre clochard - autre mise en scène de suicide. Au-delà d'une maîtrise évidente des règles de l'enquête et de ses rebondissements, Camilla Läckberg sait à merveille croquer des personnages complexes et - tout à fait dans la ligne de créateurs comme Simenon ou Chabrol - disséquer une petite communauté dont la surface tranquille cache des eaux bien plus troubles qu'on ne le pense.
image

Tome 2: Le prédicateur
Résumé Dans les rochers proches de Fjàllbacka, le petit port touristique suédois dont il était question dans La Princesse des glaces, on découvre le cadavre d'une femme. L'affaire se complique quand apparaissent, plus profond au même endroit, deux squelettes de femmes... L'inspecteur Patrik Hedstrôm est chargé de l'enquête en cette période estivale où l'incident pourrait faire fuir les touristes et qui, canicule oblige, rend difficiles les dernières semaines de grossesse d'Erica Falck, sa compagne. Lentement, le tableau se précise : les squelettes sont certainement ceux de deux jeunes femmes disparues vingt-quatre ans plus tôt. Revient ainsi en lumière la famille Hult, dont le patriarche, Ephraïm, magnétisait les foules accompagné de ses deux petits garçons, Gabriel et Johannes, dotés de pouvoirs de guérisseurs. Depuis cette époque et un étrange suicide, la famille est divisée en deux branches qui se haïssent. Alors que Patrik assemble les morceaux du puzzle, on apprend que Jenny, une adolescente en vacances dans un camping, a disparu. La liste s'allonge... Une nouvelle fois, Camilla Lâckberg excelle à tisser son intrigue, manipulant son lecteur avec jubilation, entre informations finement distillées et plaisir de nous perdre en compagnie de ses personnages dans une atmosphère provinciale lourde de secrets.
image

Tome 3: le tailleur de pierre
Résumé  " La dernière nasse était particulièrement lourde et il cala son pied sur le plat-bord pour la dégager sans se déséquilibrer. Lentement il la sentit céder et il espérait ne pas l'avoir esquintée. Il jeta un coup d'oeil par-dessus bord mais ce qu'il vit n'était pas le casier. C'était une main blanche qui fendit la surface agitée de l'eau et sembla montrer le ciel l'espace d'un instant. Son premier réflexe fut de lâcher la corde et de laisser cette chose disparaître dans les profondeurs... " Un pêcheur de Fjâllbacka trouve une petite fille noyée. Bientôt, on constate que Sara, sept ans, a de l'eau douce savonneuse dans les poumons. Quelqu'un l'a donc tuée avant de la jeter à la mer. Mais qui peut vouloir du mal à une petite fille ? Alors qu'Erica vient de mettre leur bébé au monde et qu'il est bouleversé d'être papa, Patrik Hedstrôm mène l'enquête sur cette horrible affaire. Car sous les apparences tranquilles, Fjâllbacka dissimule de sordides relations humaines - querelles de voisinage, conflits familiaux, pratiques pédophiles - dont les origines peuvent remonter jusqu'aux années 1920. Quant aux coupables, ils pourraient même avoir quitté la ville depuis longtemps. Mais lui vouer une haine éternelle.
image

Tome 4:L'oiseau de mauvaise augure
Résumé L'inspecteur Patrik Hedström est sur les dents. Il voudrait participer davantage aux préparatifs de son mariage avec Erica Falck, mais il n'a pas une minute à lui. La ville de Tanumshecle s'apprête en effet à accueillir une émission de téléréalité et ses participants avides de célébrité, aussi tout le commissariat est mobilisé pour éviter les débordements de ces jeunes incontrôlables. Hanna Kruse, la nouvelle recrue, ne sera pas de trop. D'autant qu'une femme vient d'être retrouvée morte au volant de sa voiture, avec une alcoolémie hors du commun. La scène du carnage rappelle à Patrik un accident similaire intervenu des années auparavant. Tragique redite d'un fait divers banal ou macabre mise en scène ? Un sombre pressentiment s'empare de l'inspecteur. Très vite, alors que tout le pays a les yeux braqués sur la petite ville, la situation s'emballe. L'émission de téléréalité dérape. Les cadavres se multiplient. Un sinistre schéma émerge... Dans ce quatrième volet des aventures d'Erica Falck, Camilla Làckberg tisse avec brio l'écheveau d'une intrigue palpitante. Cueilli par un dénouement saisissant, le lecteur en redemande.
image

Tome 5: L'enfant allemand
Résumé La jeune Erica Falck a déjà une longue expérience du crime. Quant à Patrik Hedström, l'inspecteur qu'elle vient d'épouser, il a échappé de peu à la mort, et tous deux savent que le mal peut surgir n'importe où, qu'il se tapit peut-être en chacun de nous, et que la duplicité humaine, loin de représenter l'exception, constitue sans doute la règle. Tandis qu'elle entreprend des recherches sur cette mère qu'elle regrette de ne pas avoir mieux connue et dont elle n'a jamais vraiment compris la froideur, Erica découvre, en fouillant son grenier, les carnets d'un journal intime et, enveloppée dans une petite brassière maculée de sang, une ancienne médaille ornée d'une croix gammée. Pourquoi sa mère, qui avait laissé si peu de choses, avait-elle conservé un tel objet ? Voulant en savoir plus, elle entre en contact avec un vieux professeur d'histoire à la retraite. L'homme a un comportement bizarre et se montre élusif. Deux jours plus tard, il est sauvagement assassiné... Dans ce cinquième volet des aventures d'Erica Falck, Camilla Läckberg mêle avec une virtuosité plus grande que jamais l'histoire de son héroïne et celle d'une jeune Suédoise prise dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale. Tandis qu'Erica fouille le passé de sa famille, le lecteur plonge avec délice dans un nouveau bain de noirceur nordique.
image

Tome 6: La Sirène
Résumé Un homme a mystérieusement disparu à Fjällbacka. Toutes les
recherches lancées au commissariat de Tanumshede par Patrik
Hedström et ses collègues s'avèrent vaines. Impossible de dire
s'il est mort, s'il a été enlevé ou s'il s'est volontairement
volatilisé. Trois mois plus tard, son corps est retrouvé figé
dans la glace. L'affaire se complique lorsque la police
découvre que l'une des proches connaissances de la victime,
l'écrivain Christian Thydell, reçoit des lettres de menace
depuis plus d'un an. Lui ne les a jamais prises au sérieux, mais
son amie Erica, qui l'a aidé à faire ses premiers pas en
littérature, soupçonne un danger bien réel. Sans rien dire à
Patrik, et bien qu'elle soit enceinte de jumeaux, elle décide de
mener l'enquête de son côté. A la veille du lancement de La
Sirène, le roman qui doit le consacrer, Christian reçoit une
nouvelle missive. Quelqu'un le déteste profondément et
semble déterminé à mettre ses menaces à exécution. Dans
cette passionnante enquête, sixième volet de la série consacrée
à Erica Falck, Camilla Läckberg reprend avec bonheur tous les
ingrédients qui font le charme et le succès de ses livres. Ses
fidèles lecteurs découvriront son roman le plus abouti à ce
jour.
image

Tome 7: Le gardien du phare
Résumé Dans ce septième volet de la série qui lui est consacrée, Erica est sur tous les fronts. Non contente de s occuper de ses bébés jumeaux, elle enquête sur l île de Gräskar dans l archipel de Fjällbacka, et s efforce de soutenir sa s ur Anna, victime, à la fin de La Sirène, d un terrible accident de voiture aux conséquences dramatiques. Avec Le Gardien du phare, Camilla Läckberg poursuit avec brio la série policière la plus attachante du moment.
image

La Faiseuse d'anges (tome 8)
Pâques 1974. Sur l’île de Valö, aux abords de Fjällbacka, une famille disparaît sans laisser de traces. La table du dîner est soigneusement dressée, mais tous se sont volatilisés, à l’exception de la fillette d’un an et demi, Ebba. Sont-ils victimes d’un crime ou sont-ils tous partis de leur plein gré ? L’énigme ne sera jamais résolue. Des années plus tard, Ebba revient sur l’île et s’installe dans la maison familiale avec son mari. Les vieux secrets de la propriété ne vont pas tarder à ressurgir…


informations
TITRE D'ORIGINE : /
DATE DE PARUTION : 2004.
ÉDITION DE LA SAGA : Actes Sud.
RÉSUMÉ DE LA SAGA : Erica Falck, trente-cinq ans, auteur de biographies installée dans une petite ville paisible de la côte ouest suédoise, découvre le cadavre aux poignets tailladés d'une amie d'enfance, Alexandra Wijkner, nue dans une baignoire d'eau gelée. Impliquée malgré elle dans l'enquête (à moins qu'une certaine tendance naturelle à fouiller la vie des autres ne soit ici à l'œuvre), Erica se convainc très vite qu'il ne s'agit pas d'un suicide. Sur ce point - et sur beaucoup d'autres -, l'inspecteur Patrik Hedström, amoureux transi, la rejoint. A la conquête de la vérité, stimulée par un amour naissant, Erica, enquêtrice au foyer façon Desperate Housewives, plonge clans les strates d'une petite société provinciale qu'elle croyait bien connaître et découvre ses secrets, d'autant plus sombres que sera bientôt trouvé le corps d'un peintre clochard - autre mise en scène de suicide. Au-delà d'une maîtrise évidente des règles de l'enquête et de ses rebondissements, Camilla Läckberg sait à merveille croquer des personnages complexes et - tout à fait dans la ligne de créateurs comme Simenon ou Chabrol - disséquer une petite communauté dont la surface tranquille cache des eaux bien plus troubles qu'on ne le pense.
NOMBRE DE TOMES : 8.
EST-ELLE TERMINÉE ? Non.



©️ aurélie

Ton avis

TON AVIS : Un livre très sympa à lire. Par contre, comme l'auteur utilise souvent les mêmes personnages, à la fin, on a des trous sur la vie de l'héroïne.


Dernière édition par Jacana le Mar 5 Avr - 14:35, édité 2 fois (Raison : MAJ Jaca [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Swan


avatar


Messages : 7488
Age : 21
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Lecture, musique, cinéma


Vos papiers SVP
Crédits: Gritsou
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Erica Falck et Patrik Hedström   Mar 3 Aoû - 17:16

Je viens de terminer Le Prédicateur alors je vous donne mon avis :

Tout d'abord, je dois dire que j'ai adoré! L'intrigue est très bien construite. L'auteure nous manipule sans cesse du début à la fin. Elle nous emmène sur des chemins différents, nous laissant certains indices sur l'identité du coupable. C'est parfois dur à suivre. Une très belle traduction, en plus. J'ai lu certain livres traduits en français, et ce n'était pas ce que l'ont pouvait trouver de mieux !! La haine, la jalousie et l'amour sont les sentiments qui ressortent le plus du roman. On nous montre un drame familial peu ordinaire. Secrets, mystères, c'est ce qui anime le récit. En plus, d'être en plein cœur d'une enquête de police et d'une histoire de famille, on nous raconte la vie quotidienne de Erica qui est le personnage principal au départ. Les moments difficiles de sa grossesse, ses propres problèmes de famille. Des visiteurs envahissants. Je trouve très bien que l'ont ne voie pas seulement le point de vue d'un seul personnage. Chacun a sa place dans l'histoire. Une touche d'humour est ajoutée à ça, ce qui est rafraîchissant étant donné les circonstances peu propices à la rigolade. Suspense ? Un suspense constant. Alors que nous sommes sur le point de connaître un point important de l'enquête, on change de paragraphe pour se retrouver avec un autre personnage... Je crois sincèrement que Camilla Läckberg prend un malin plaisir à nous tenir dans l'ignorance. Peu à peu, les choses commencent à s'éclaircir pour finalement nous dévoiler une fin incroyable. Nous pouvons observer le travail acharné des policiers ainsi que l'atmosphère tendue du commissariat. Les personnages sont attachants parce que nous voyons leurs côtés sombres tout autant que leurs bons côtés. Je suis vraiment impatiente de lire la suite.

_________________________________________________

"Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie."
Johannes Wolfgang von Goethe


"La seule connaissance authentique naît de l'amour universel. Lorsque nous aimons, nous souffrons de toutes les formes d'oppressions et de toutes les dictatures: et nous désirons lutter pour la liberté , pour la justice, et pour tous ce qui peut favoriser la dignité humaine" Antoni Tàpies, "La pratique de l'art"

Avatar par Poison Ivy


Dernière édition par Jacana le Mar 5 Avr - 14:37, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tari


avatar


Messages : 211
Age : 24
Localisation : Alsace
Emploi/loisirs : Etudiante / lecture, musique


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Le gardien de phare   Ven 7 Juin - 23:30

UNE NOTE SUR 10 : 9.
TON AVIS : Pour ceux qui ne le savent pas encore : je suis une grande fan de Camilla Läckberg, elle est l’une des rares auteurs dont j’achète tous les livres les yeux fermés sans même lire la quatrième de couverture. C’est donc en toute logique que je me suis précipitée sur Le gardien de phare le jour même de sa sortie, je l’attendais quand même depuis un an !

Dans ce septième opus des aventures de l’inspecteur Patrik Hedström et son épouse Erica Falck, la police de Tanumshede est confrontée au meurtre de Mats Sverin, abattu d’une balle dans son propre appartement. La victime semble être un homme sans histoires, aimé de tous, mais il apparaît rapidement que personne ne le connaît réellement – il ne s’est jamais confié à son entourage et son appartement est des plus impersonnels, comme sa vie avait débuté au moment où il est rentré à Fjällbacka, sa ville natale. Quel(s) secret(s) a-t-il cherché à dissimuler ?

Comme à son habitude, Camilla Läckberg fait naviguer son récit entre de nombreux personnages, certains dont on ne sait pas au départ quel est leur rapport avec l’intrigue principale. Et grâce à cette multitude de personnages que l’on suit parallèlement, l’auteure sème le doute et nous entraîne sur de nombreuses fausses pistes. Tous ont des zones d’ombre, des secrets  qui pourraient nous faire penser qu’ils sont soit le meurtrier soit l’élément déclencheur du crime. Dans Le gardien de phare, il semblerait que la clé de l’intrigue soit liée aux femmes battues, puisque deux des personnages secondaires, Annie et Madeleine, sont des femmes fuyant un mari violent, et la victime elle-même travaillait dans une association d’aide aux victimes de violences conjugales avant de s’installer à Fjällbacka. Mais tout au long du récit, l’auteure vient semer d’autres indices qui viennent nous écarter de cette piste…

Nous suivons également, en parallèle, le destin d’Emelie, épouse du gardien de phare de l’île de Gråskär, dans l’archipel de Fjällbacka au XVIIIe siècle. Et c’est là que se trouve ma petite déception. C’est chose récurrente dans les romans de Camilla Läckberg d’avoir un récit parallèle se déroulant dans le passé, mais à la fin, les deux histoires convergent, et la clé de l’intrigue réside dans les évènements du passé. Là, pas du tout. En fait, je n’ai pas vraiment compris quel était le rapport entre Emelie et le meurtre de Mats Sverin (si toutefois il y en a un !). La conclusion de ce récit parallèle m’a aussi laissée perplexe. Je l’ai trouvée trop rapide, pas assez développée, d’ailleurs, je n’ai pas compris pourquoi ça se terminait comme ça. Pour moi, cette histoire n’a pas grande utilité, et c’est dommage, car Camilla Läckberg a prouvé dans ses précédentes publications qu’elle savait parfaitement naviguer entre le passé et le présent dans ses romans, mais là pour le coup, c’est raté.

Il faut bien l’avouer, l’intrigue policière est loin d’être révolutionnaire, elle réussit à retenir l’attention du lecteur jusqu’au bout, mais certains éléments sont assez faciles à deviner. Mais tout le plaisir qu’il y a à lire Camilla Läckberg réside dans le fait qu’elle réussit parfaitement à jouer sur deux tableaux : à la fois l’enquête policière et la vie quotidienne de ses personnages, et les deux sont plaisants à lire. On se passionne pour les enquêtes non officielles menées par Erica, on compatit à la douleur d’Anna, sa sœur, sur qui le sort semble s’acharner, on se délecte des mésaventures et des innombrables bourdes de Bertil Mellberg, le chef du commissariat qui n’a de chef que le nom… Bref, on s’attache follement à tous ces personnages et le fait que leur vie privée prenne autant de place que l’enquête à proprement parler ne nous les rend que plus attachants et familiers. Ils commencent à me manquer dès l’instant où je tourne la dernière page !

En conclusion, Le gardien de phare n’est de loin pas le meilleur roman qu’a écrit Camilla Läckberg, mais il reste un excellent moment de lecture, qui ne fait que renforcer mon addiction totale à cette petite ville de Fjällbacka et à ses habitants !

À QUI LE CONSEILLES-TU ? À ceux qui aiment les romans policiers, mais pas trop sanglants. ^^



_________________________________________________

"You know you've read a good book when you turn the last page and feel a little as if you have lost a friend"
"You can't buy happiness, but you can buy books and it's kind of the same thing"



Dernière édition par Jacana le Mar 5 Avr - 14:43, édité 2 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://i-read-therefore-i-am.blogspot.fr/
Chouquette


avatar


Messages : 1756
Age : 24
Localisation : Ardèche
Emploi/loisirs : Etudiante en L3 Droit


Vos papiers SVP
Crédits: Chouquette
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Erica Falck et Patrik Hedström   Sam 8 Juin - 12:16

Je le veux. La fin de La Sirène m'a tellement abasourdie qu'il me faut ce roman !! Very Happy

_________________________________________________


No more feel, no more heal, no more light meets my eyes.
Is it night ? Is it day ? I'm alone, paralyzed.. ♪♫


Dernière édition par Jacana le Mar 5 Avr - 14:42, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://frozen-memories.1fr1.net
Lady Swan


avatar


Messages : 7488
Age : 21
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Lecture, musique, cinéma


Vos papiers SVP
Crédits: Gritsou
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Erica Falck et Patrik Hedström   Sam 8 Juin - 17:03

J'ai fusionné avec le sujet déjà existant. Very Happy
Je dois lire tous les autres (après avoir le tome 2 XD).

_________________________________________________

"Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie."
Johannes Wolfgang von Goethe


"La seule connaissance authentique naît de l'amour universel. Lorsque nous aimons, nous souffrons de toutes les formes d'oppressions et de toutes les dictatures: et nous désirons lutter pour la liberté , pour la justice, et pour tous ce qui peut favoriser la dignité humaine" Antoni Tàpies, "La pratique de l'art"

Avatar par Poison Ivy


Dernière édition par Jacana le Mar 5 Avr - 14:42, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tari


avatar


Messages : 211
Age : 24
Localisation : Alsace
Emploi/loisirs : Etudiante / lecture, musique


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Erica Falck et Patrik Hedström   Sam 8 Juin - 18:23

Désolée, je n'avais pas vérifié s'il existait déjà une fiche pour la saga avant d'en créer une spécialement pour Le Gardien de phare... Je ferai plus attention la prochaine fois !

Chouquette : je suis d'accord, la fin de La Sirène est atroce. Sur le coup, je ne savais absolument pas comment j'allais faire pour attendre la suite aussi longtemps !

_________________________________________________

"You know you've read a good book when you turn the last page and feel a little as if you have lost a friend"
"You can't buy happiness, but you can buy books and it's kind of the same thing"



Dernière édition par Jacana le Mar 5 Avr - 14:42, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://i-read-therefore-i-am.blogspot.fr/
Chouquette


avatar


Messages : 1756
Age : 24
Localisation : Ardèche
Emploi/loisirs : Etudiante en L3 Droit


Vos papiers SVP
Crédits: Chouquette
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Erica Falck et Patrik Hedström   Jeu 4 Juil - 15:12

Et voilà mon avis sur Le Gardien de Phare :

Ce roman, je l’aurai attendu. Un an exactement. Et que dire sinon que c’est tout simplement du bonheur de retrouver encore une fois la plume de Camilla Läckberg et ses personnages ? Et en fait, je pourrais m’arrêter là, écrire seulement deux lignes et m’en retourner attendre le 8e tome (encore un an grrr), mais heureusement pour vous (et pour moi) je ne suis pas flemmarde à ce point.

À la fin de La Sirène, Camilla Läckberg nous laisse avec des questions qui relevaient de la torture suite à
spoiler fin du tome La Sirène:
 
. Eeeet… Ce n’était juste pas possible une fin pareille. Le Gardien de Phare pourtant ne nous dévoile pas ce qu’il se passe exactement après l’accident et se situe donc quelques semaines après et l’auteur nous raconte évasivement tout ce qui a découlé de cet accident. Mais un événement lié à cette fin va avoir une grande importance dans le roman puisqu’il en découlera une part entière de l’intrigue.

Dans Le Gardien de Phare, l’ambiance est très sombre, très oppressante et vous sentez que chaque chose qu’il s’y passe va avoir des conséquences graves. Trafic de drogue, gangs, suicides, assassinats inexpliqués, et complots, ce roman a quelque chose de vraiment noir et pourtant nous révèle les travers de notre propre société. Au-delà de cela, il évoque aussi le problème des femmes battues d’une façon à la fois touchante et perturbante tout en brisant un véritable tabou. En effet, une association qui vient en aide à ses femmes va se retrouver au cœur même de l’intrigue de ce roman et grâce à cela, on se rend compte de toute l’horreur que vivent au quotidien ces femmes et de la difficulté que représente le fait de leur faire quitter le domicile conjugal.

Ce roman, basé sur le même schéma que les précédents, est vraiment captivant et haletant. Et si plusieurs enquêtes/événements se superposent sans lien évident, tout devient limpide dans les trente dernières pages même si quelques-unes des réponses sont évidentes et trop faciles à deviner. Camilla Läckberg nous perd dans un dédale de questions sans réponses à travers une enquête sur la mort d’un jeune homme dont on ne sait rien de la vie si ce n’est que quelques mois plus tôt, il a été passé à tabac par une bande de jeunes.

En parallèle de cette enquête, nous suivons Annie et son fils Sam qui se sont « exilés » sur l’île aux Esprits (Gråskär) à la suite d’un événement que l’on peut supposer être la mort de Fredrik, son mari. Et malheureusement le point négatif de ce roman se situe ici puisqu’on devine d’emblée ce qu’il s’est passé et qui en est le responsable. Même s’il reste une part de mystère (qui se transforme en horreur au final), je dois avouer que j’ai regretté de comprendre aussi rapidement les tenants et aboutissants de ce début pourtant fracassant.

Et cette île mystérieuse, lieu de superstition, possède elle aussi une intrigue assez particulière. Action récurrente dans les romans de Camilla Läckberg, on navigue entre présent et passé. Le Gardien de Phare nous permet donc de suivre Emelie, épouse d’un gardien de phare au XIXème siècle et même si certains éléments ont du sens par rapport à la fin du roman, cette histoire ne présente pas véritablement d’intérêt puisqu’elle ne sert pas à l’histoire et que la fin laisse le lecteur perplexe à son sujet. En effet, même si l'on y retrouve une fois encore le thème de la femme battue, il y a quelque chose d’étrange avec cette histoire qui m’a laissé un goût d’inachevé.

Et cette impression est revenue avec le présent et l’histoire de Madeleine. Mais là, c’est un autre problème que j’ai eu puisque ce personnage est introduit très tardivement dans l’histoire et l’on met un moment avant de comprendre son rapport avec le meurtre de Mats Sverin. Et quand, enfin, on comprend, il est déjà trop tard. Madeleine, qui était partie au Danemark pour échapper à un mari violent, revient en Suède et tout le monde se doute de comment cela finit… Et ici, ce que j’ai regretté c’est que l’on ne développe pas plus. On se retrouve avec un personnage qui arrive tardivement et repart très rapidement mais l’événement qui met fin à son apparition nous laisse dans le flou. Dommage.

Mais ce roman est avant tout un roman noir où les sentiments tiennent une place très importante. L’auteur joue avec le lecteur, le fait tourner en rond avant de lui révéler toute la supercherie. Chacun a son rôle à jouer, chacun tient une clé du mystère sans forcément s'en rendre compte au départ et les mensonges des uns et des autres auront tous des conséquences plus ou moins graves.

Malgré tout, ce roman est dans la lignée des précédents et m’aura encore une fois marquée et séduite. Camilla Läckberg est une grande auteur de polars noirs et son don pour vous mener sur des chemins escarpés est indéniable. Elle ne choisit jamais la facilité et cela se ressent vraiment dans ses intrigues. Je n’ai qu’une hâte maintenant : lire la suite !

(Si ça peut apparaître comme étant une déception, ce n'est absolument pas le cas. J'ai adoré d'un bout à l'autre ce roman. ^^)

_________________________________________________


No more feel, no more heal, no more light meets my eyes.
Is it night ? Is it day ? I'm alone, paralyzed.. ♪♫


Dernière édition par Jacana le Mar 5 Avr - 14:49, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://frozen-memories.1fr1.net
 

[Saga] Erica Falck et Patrik Hedström

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature noire / à suspense :: Romans policiers/thrillers/horreur-