Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Celle dont j’ai toujours rêvé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elya


avatar


Messages : 1132
Age : 32
Emploi/loisirs : Médiathécaire | Roliste


Vos papiers SVP
Crédits: Elya
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Celle dont j’ai toujours rêvé   Mer 13 Sep - 22:09

Celle dont j’ai toujours rêvé
Meredith Russo



informations
TITRE D'ORIGINE : If I Was Your Girl
DATE DE PARUTION :  2017
NOMBRE DE PAGES : 311
ÉDITION DE TON LIVRE : Editions Pocket (Jeunesse)
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Amanda Hardy arrive dans un nouveau lycée. Comme beaucoup, elle souhaite avant tout s’intégrer. Mais malgré sa popularité, un secret l’empêche de s’ouvrir aux autres. Sa rencontre avec Grant remet tout en question. Il est le premier garçon qui parvient à lui faire baisser sa garde. Amanda comprend que pour être heureuse, elle doit se révéler, au risque de tout perdre. Car le secret d’Amanda c’est qu’avant, elle s’appelait Andrew.
"Celle dont j’ai toujours rêvé" est un récit universel et une fantastique histoire d’amour.
Y A-T-IL UNE SUITE ? non



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : facultatif
LE LIVRE EN UN MOT : original
UNE CITATION : « Tout le monde a un passé. Ça ne t'empêche pas d'avoir un avenir. »
UNE NOTE SUR 10 : 7
TON AVIS :
Le sujet de ce roman m’a donné envie de le lire, il évoque un thème peu souvent abordé : la transsexualité. Puisque que le personnage principal Amanda est une personne transgenre. Avant de venir vivre avec son père dans une nouvelle ville et un nouveau lycée, elle s’appelait Andrew. A sa naissance on lui a attribué un genre, masculin en l’occurrence, mais qui ne correspondait pas à la personne qu’elle était. Andrew s’est toujours senti «fille ». Après un long parcours, Amanda a pu exister. Mais rien n’est simple pour autant.  

Le sujet des personnes transgenres est assez peu abordé en général dans la littérature. Et j’avoue que c’est un sujet que je connais peu, j’étais curieuse de savoir comment il serait abordé. De plus, j’ai appris au cours de ma lecture que l’auteure était aussi transgenre, ce qui donnait à mon sens une plus-value au livre puisqu’elle connait bien le thème.

C’est donc avec une curiosité certaine que je me suis plongée dans ce livre pour découvrir la vie d’Amanda, sa reconstruction et ses doutes. On a un aperçu de comment la transsexualité peut être vécue. C’était intéressant. Ça m’a aidé à réfléchir à ces personnes qui ont du mal à trouver une place dans leur famille et dans la société qui ne fait aucun cadeau aux individus différents.

Après, l’histoire en elle-même est très romancée. L’histoire d’amour est assez niaise, typique d’une romance d’adolescent avec les clichés qu’on retrouve souvent. D’ailleurs, dans les notes de l’auteur à la fin du livre, elle explique qu’elle a joué sur les clichés exprès pour rendre le sujet plus accessible. Je peux comprendre ce point de vue, mais je trouve ça un peu dommage.

Le livre se lit rapidement, la plume de Meredith est fluide. Elle arrive à faire passer les émotions et les craintes d’Amanda. Ainsi que le message important : que toute personne mérite d’être aimé et respecté quel que soit sa nature et ses choix. Je suis assez partagée sur la fin, elle est laissé ouverte mais du coup j’ai l’impression que des pages en plus aurait été bien. Surtout pour connaitre la réaction des gens après la révélation, savoir si le quotidien d’Amanda est devenu un cauchemar ou si au contraire c’est un happy end. Des points qui auraient mérité d’être plus approfondi.

Amanda est un personnage auquel on s’attache. Les personnages secondaires sont un peu clichés mais assez cool pour autant. Ils auraient peut-être mérité plus de matière et moins de clichés.

Dans l’ensemble, c’était une bonne lecture. Certes, je ne connais pas vraiment le sujet mais la manière dont il a été abordé m’a paru globalement réaliste. Puis évoquer la transsexualité dans un roman pour ado est une bonne initiative, ça peut permettre à certaines personnes d’avoir des réponses. D’ailleurs à la fin du roman, l’auteure a laissé des adresses et des sites internet pour les gens ressentant le besoin de parler de sujet particulier. Lire sur ce thème m’a permis d’y penser et d’y réfléchir.


À QUI LE CONSEILLES-TU ? à tout le monde !




_________________________________________________

“Retenez bien ceci : Livre = connaissance = pouvoir = énergie = matière = masse. Une bonne bibliothèque n'est donc qu'un trou noir cultivé.”
Terry Pratchett



Profil Livreaddict : Elya



avatar = unicorn.


Dernière édition par Goblinlaya le Jeu 14 Sep - 21:34, édité 1 fois (Raison : CPG)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Celle dont j’ai toujours rêvé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature générale :: Littérature contemporaine/générale-