Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L’homme qui mit fin à l’histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enorah


avatar


Messages : 1898
Age : 28
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / Cinéphile boulimique


Vos papiers SVP
Crédits: http://marion-lutine.eklablog.com/
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: L’homme qui mit fin à l’histoire   Mer 20 Déc - 23:24

L’homme qui mit fin à l’histoire
Ken Liu





informations

DATE DE PARUTION : Août 2016.
NOMBRE DE PAGES : 112.
ÉDITION : Le Bélial (Collection Une heure lumière).
RÉSUMÉ : Futur proche.
Deux scientifiques mettent au point un procédé révolutionnaire permettant de retourner dans le passé. Une seule et unique fois par période visitée, pour une seule et unique personne, et sans aucune possibilité pour l'observateur d'interférer avec l'objet de son observation. Une révolution qui promet la vérité sur les périodes les plus obscures de l'histoire humaine. Plus de mensonges. Plus de secrets d'État.
Créée en 1932 sous mandat impérial japonais, dirigée par le général Shiro Ishii, l'Unité 731 se livra à l'expérimentation humaine à grande échelle dans la province chinoise du Mandchoukouo, entre 1936 et 1945, provoquant la mort de près d'un demi-million de personnes… L'Unité 731, à peine reconnue par le gouvernement japonais en 2002, passée sous silence par les forces d'occupation américaines pendant des années, est la première cible de cette invention révolutionnaire. La vérité à tout prix. Quitte à mettre fin à l'Histoire.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.



©️ aurélie

Ton avis
LE LIVRE EN UN MOT : Coup de poing (ça fait trois, tant pis! :P).
UNE NOTE SUR 10 : 10.
TON AVIS : Difficile de parler de ce livre tellement il m’a marquée et tellement j’ai peur de ne pas trouver les mots pour le décrire correctement ! Bien que très court et se lisant d’une traite, puisqu’il s’agit d’une nouvelle, c’est une œuvre coup de poing très dense qui ne laisse pas indifférent et qui nous hante bien après la lecture (voire même qui empêche de dormir comme ce fut mon cas). Ken Liu nous y parle de la terrible Unité 731 et des atrocités qui ont été commise durant la Seconde Guerre mondiale. Si nous connaissons bien l’horreur des camps lors de cette période, on connait beaucoup moins cette unité militaire japonaise qui mena des expériences humaines sur des prisonniers chinois dans le but de développer une arme bactériologique.
Le cadre est posé et il est plutôt rude, âmes sensibles s’abstenir.
Pour autant, l’auteur ne montre jamais de violence gratuite et le récit prend la forme d’un faux documentaire, composé d’une succession de retranscriptions de Conseil, tribunal ou autres micro-trottoirs. Tout ceci permettant de mettre l’Histoire avec un grand H au cœur du récit puisque c’est elle, la véritable héroïne du livre. Tout un tas de questions est soulevé concernant notre rapport à l’Histoire en tant que peuple, notre responsabilité (de qui relève la responsabilité, morale et juridique, de l’Histoire d’un lieu lorsque les frontières se modifient et que ledit lieu change de pays par exemple ?), notre déni face à des faits qui divergent de la version officielle, et qui finit par interroger le rôle même de l’historien.

Je ne pourrais décidément pas rendre compte de la superbe découverte que fut ce livre (bien qu’il fut très dur à lire émotionnellement) et de son incroyable densité en si peu de pages donc je vous dirais juste de foncer le lire dès que vous en aurez l’occasion.

_________________________________________________



Dernière édition par L'erreur sociale le Lun 22 Jan - 16:03, édité 2 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-deux-pages.eklablog.com/
 

L’homme qui mit fin à l’histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature imaginaire / futuriste :: Romans de Science-Fiction-