Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Aveugles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lady Swan


avatar


Messages : 8099
Age : 22
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Lecture, musique, cinéma


Vos papiers SVP
Crédits: Gritsou
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Les Aveugles   Sam 24 Fév - 2:19

Les Aveugles
Maurice Maeterlinck



informations
TITRE D'ORIGINE : /
DATE DE PARUTION : 1890.
PREMIÈRE REPRÉSENTATION : 1891.
NOMBRE DE PAGES : 94.
ÉDITION DE TON LIVRE : Antipodes.
QUATRIÈME DE COUVERTURE : « Il ne s'agit plus ici de la lutte déterminée d'un être contre un être, de la lutte d'un désir contre un autre ou de l'éternel combat de la passion et des devoirs. Il s'agirait plutôt de faire voir ce qu'il y a d'étonnant dans le fait seul de vivre. »

« On y a foi [dans ce drame] à d'énormes puissances, invisibles et fatales, dont nul ne sait les intentions, mais que l'esprit du drame suppose malveillantes, attentives à toutes nos actions, hostiles au sourire, à la vie, à la paix, au bonheur. […] Cet inconnu prend le plus souvent la forme de la mort. La présence infinie, ténébreuse, hypocritement active de la mort remplit tous les interstices du poème. Au problème de l'existence il n'est répondu que par l'énigme de son anéantissement. »
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.



©️ aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : /
LA PIÈCE EN UN MOT : Déstabilisante.
UNE CITATION : /
UNE NOTE SUR 10 : 8/10.
TON AVIS : C'est la seconde pièce que je lis de Maeterlinck et je suis tout aussi éblouie qu'après la lecture de Pelléas et Mélisande. Nous avons ici une pièce profondément symboliste. Elle peut se soumettre à plus d'une interprétation. Je vais avouer que je n'ai pas pu arrêter mon choix encore. C'est une pièce magnifique qui met en scène des personnages aveugles (comme le titre l'indique) qui sont en promenade et qui se perdent dans les bois. Ils vivent dans un hospice et attendent que le prêtre qui s'occupe d'eux les retrouvent. Les descriptions des sensations offertes par les personnages sont tout simplement magnifiques. Les personnages ne sont pas nommés. Ils sont décrits par une caractéristique, comme « L'aveugle folle ». Il devient difficile de les différencier dans la lecture des répliques qui se succèdent. La tension monte et on a de plus en plus l'impression de n'avoir affaire qu'à une seule voix, un seul personnage.
À QUI LA CONSEILLES-TU ? Je crois que Maeterlinck est le dramaturge à lire pour s'initier au théâtre symboliste !




_________________________________________________

"La seule connaissance authentique naît de l'amour universel. Lorsque nous aimons, nous souffrons de toutes les formes d'oppressions et de toutes les dictatures: et nous désirons lutter pour la liberté , pour la justice, et pour tous ce qui peut favoriser la dignité humaine" Antoni Tàpies, "La pratique de l'art"

Crédits pour l'avatar: Gritsou


Dernière édition par L'erreur sociale le Sam 24 Fév - 12:03, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les Aveugles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Autres formats :: Théâtre-