Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Indé Panda, volume 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jacana


avatar


Messages : 4791
Age : 27
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: L'Indé Panda, volume 6   Mar 9 Oct - 19:44

L'Indé Panda, volume 6
Collectif



informations
TITRE D'ORIGINE : /
DATE DE PARUTION : 1er octobre 2018.
NOMBRE DE PAGES : Environ 120.
NOMBRE DE NOUVELLES : 12 nouvelles.
ÉDITION DE TON RECUEIL : Autoédité.
AUTEURS : Bouffanges, Catherine Loiseau, Laurent B, Céline Saint-Charle, Khalysta Farall, Nicolas Chevolleau, Nathalie Bagadey, Marie Havard, Vincent Ferrique, Patrice Dumas, Valéry Bonneau, Zia Odet.
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Un procès version 2.0, écho d'un monde rivé aux réseaux sociaux. Un « J'aime » peut-il vous sauver ? * Les robots sont de plus en plus évolués, mais où se situe la frontière entre le robot et l'humain ? * Seule et enfermée aux mains d'un homme terrible, la malice peut-elle surpasser la force pure ? * Et si le bonheur se trouvait dans les plaisirs simples et la communion avec la nature ? * Faites attention à qui vous laissez entrer chez vous, certains ne veulent pas que votre bien. * Une mère porte plusieurs casquettes, on le sait, mais que fait-elle quand elle n'est pas à la maison ? Mènerait-elle une double vie ? * Les contes de fées des temps anciens font souvent sourire par la naïveté des héroïnes, mais finalement, feraient-elles mieux aujourd'hui ? * L'amitié indéfectible d'un chat pour son maître, qui l'entraînera dans de multiples péripéties. * Le chant de la sirène résonne au loin, entraînant dans son sillon les âmes en peine jusqu'à leur dernière demeure. * Des reliques anciennes peuvent receler des pouvoirs immenses. Une simple superstition ? Essayez pour le savoir... * Une dernière danse saura-t-elle embraser votre cœur et vous délivrer de vos peines et vos douleurs ? * Voyagez dans le temps à l'occasion d'un bal de village en plein 14 juillet. On danse et on rit, mais ce bonheur peut-il durer indéfiniment ?

Pour ce numéro-anniversaire, L'Indé Panda vous invite à plonger... dystopie, science-fiction, fantastique, policier, contemporain en passant par les contes... Laissez-vous emporter par ce kaléidoscope d'auteurs indépendants !
Y A-T-IL UNE SUITE ? Il y aura un prochain numéro, mais pas de suite, logique.



©️ aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : Et voici mon avis sur ce magnifique sixième numéro de L’Indé Panda. Comme d’habitude, un pur plaisir à lire. La qualité est au rendez-vous, mais surtout l’éclectisme, puisque vous aurez un peu de tout sous les yeux. De la science-fiction, de l’anticipation, du suspense, du thriller psychologique… Difficile de ne pas y trouver son compte.

Il est assez délicat de juger de la qualité, car à mon sens, toutes les nouvelles méritent leur place dans ce numéro. Mon avis sera donc davantage un ressenti personnel, lié à mes goûts, donc. Même si j’ai quelques petits reproches pour certaines nouvelles, je suis persuadée qu’elles plairont.

En tout cas, c’est un bon cru !
LE RECUEIL EN UN MOT : Génial !
TA NOUVELLE PRÉFÉRÉE : Procès participatif de Bouffanges
UNE CITATION : facultatif
UNE NOTE SUR 10 : 10
TON AVIS :
Le Procès participatif – Bouffanges ♥️♥️♥️
Mon coup de cœur de ce numéro, sans aucun doute. Pas étonnant de retrouver cette nouvelle en couverture, elle le mérite pleinement. L’auteur nous plonge avec une facilité déconcertante dans un univers proche. Un peu pessimiste peut-être, mais tellement probable au vu de ce qui se passe tous les jours. Au programme, une technologie qui prend de plus en plus le pas sur la vie des citoyens. Il nous présente une nouvelle forme de procès, un procès « 2.0 » si l’on veut. Et autant dire que l’expérience est bluffante, criante de vérité et un peu triste tant on image qu’un tel futur est envisageable...

Une nouvelle intelligente, qui pousse à réfléchir, mais le tout s’articule avec une telle facilité et le réalisme est si poussé que tout devient tangible, possible, tristement probable. Une belle découverte.

Dan – Catherine Loiseau ♥️♥️
Une nouvelle de science-fiction que j’ai pris plaisir à lire. Je ne connais pas très bien ce genre, mais j’ai apprécié le point de vue choisi. On suit plus ou moins un nouveau modèle de robot, presque humain. Presque, mais pas à 100 %. Forcément, il y a des choses qui lui échappent. Des éléments peuvent encore être développés pour qu’il devienne un robot parfait. La mise en page est un peu déstabilisante, mais permet au lecteur de se dépayser dans l’histoire, donc c’est plutôt positif. Et sur une nouvelle, ce n’est clairement pas trop lourd. Intéressant, donc.

Un Caveau sans vitrail – Laurent B ♥️
Un début qui part sur du suspense très intéressant. Quelques éléments bien oppressants, et une chute plutôt sympathique. Malheureusement, les choix de mise en page ne permettent pas un affichage optimal pour la lecture sur liseuse… Dommage que l’auteur n’ait pas su anticiper ce souci en trouvant une autre astuce (changement de police, soulignement, gras…) ou toute autre façon de mettre en exergue ce qu’il voulait mettre en exergue. Cela nuit un peu à la compréhension de la chute de sa nouvelle… Donc je ne comprends pas ce choix. Jetez un coup d’œil à la version PDF si vous souhaitez tout comprendre du premier coup. Malgré cela, le tout fonctionne plutôt bien sur un format nouvelle, et l’auteur a su me faire frémir, même frémir méchamment à un certain moment ! Ce n’est jamais facile en si peu de pages de gérer le suspense, donc bien joué, malgré les petits soucis de mise en page.

Maïa et l’homme blanc – Céline Saint-Charle ♥️♥️
Certains trouveront peut-être ce texte un peu naïf… Pas moi. Je l’ai trouvé inspirant et très beau. Un très beau message. Parfois, il faut ouvrir les yeux, profiter des petits riens du quotidien, qui au final sont le « tout ». Tout ce qui est et qui existe, tout ce qu’on a… La vie, la liberté, le bonheur.

Certains trouveront peut-être que mon avis est naïf. Peut-être… Mais dans tous les cas, cette nouvelle m’a émue et fait réfléchir.

L’Étrangère qui vit chez moi – Khalysta Farall ♥️
Changement d’ambiance qui nous amène au milieu d’un groupe d’amies qui ne comprend pas pourquoi l’une des leurs les abandonne de plus en plus souvent. A-t-elle des problèmes ? Probablement, au vu des réponses peu cohérentes qu’elle donne… A-t-elle un nouvel homme qu’elle veut cacher ? Peut-être… Et si la vérité était autre ? Plus sombre ? La tension s’installe. Qu’en est-il finalement ?

Une bonne gestion dans la manière d’aménager les éléments pour faire monter la tension petit à petit. Le doute qui se met en place également. Bien tourné, sympathique.

Maman est une espionne – Nicolas Chevolleau
On arrive maintenant au point pour moi un peu noir de ce numéro. Je l’ai dit, ce n’est pas vraiment une question de qualité, sinon, la nouvelle ne figurerait pas au numéro… Mais d’un point de vue parfaitement personnel, je n’ai pas été réceptive à cette nouvelle. La parole est donnée à un jeune enfant. J’ai déjà de la peine à apprécier ce genre de textes, mais là, j’ai trouvé l’enfant particulièrement bobet. Il se prend beaucoup trop au sérieux pour moi, il s’imagine des choses incroyables… Il est si sûr de lui… Ça m’a énervée, j’avoue. Et pourquoi les parents ne communiquent-ils pas plus avec leur enfant ? Bref, le style de narration ne me convient pas du tout et j’ai été parfaitement insensible au sujet traité.

Mais bon, je vous laisse découvrir, si vous aimez davantage les enfants que moi, vous trouverez cela peut-être très réaliste et choupi… Pas moi…

Tout compte fait – Nathalie Bagadey ♥️♥️
Ah ! Une belle surprise ! J’ai eu un peu peur aux premières lignes, quand j’ai compris que l’héroïne allait revivre un conte. Je trouve souvent les revisites « trop simples ». Mais là… J’ai été bluffée, parce que l’auteure va bien au-delà. Elle innove, elle joue, elle critique, elle invente… J’ai beaucoup aimé. Et la fin ! Elle crée un univers très intéressant, qui fait écho à notre monde. C’est agréable.

Une petite touche de rêve, une grosse touche de réalité, de belles critiques sur les héroïnes du passé, de bonnes réactions de celle du présent. Très bon.

Dans l’impasse du chat
– Marie Havard ♥️♥️
Ahhhh ! Mais forcément, ça parle de chat, d’amitié, de loyauté… Forcément, j’adore ! C’est assez simple, mais tellement efficace. Je n’ai pu qu’apprécier cette narration qui suit monsieur le chat. J’aimerais que mon propre chat fasse de même, mais je doute qu’il ait le courage, l’amour et la détermination de ce petit héros. Très mignon, ça marchera sur les lecteurs comme moi.

Le dernier chant de Cindy – Vincent Ferrique ♥️
Une lecture en demi-teinte. J’ai lu cette nouvelle (comme toutes les autres, d’ailleurs), deux fois. À la première, j’ai bien aimé. À la seconde, finalement, j’ai trouvé que l’idée de fond était toujours intéressante, mais les éléments se répètent un peu trop. On comprend assez vite, il manque un petit peu de piment par moments. Mais… J’ai ressenti tout cela à ma deuxième lecture, donc, je reste quand même sur du positif, vu que lors de la découverte, j’avais trouvé moins répétitif.

Le Numismate – Patrice Dumas ♥️♥️
Un antiquaire et numismate souhaite transmettre ses plus belles pièces. Et c’est à travers de ces pièces que nous allons faire un saut dans le passé pour découvrir leur histoire et leurs mystères. J’ai trouvé très sympathique.

La dernière danse – Valéry Bonneau
Un homme est prêt à tout pour une simple danse, mais forcément, il y a un mais, que je vous laisse découvrir. On va dire que le sujet central est en même temps touchant, et en même temps un peu too much à mon goût. Malgré tout, une certaine sensibilité découle du texte. Même si tout ne m’a pas plu, la détresse du personnage principal est adaptable à d’autres situations, qui parleront plus personnellement à chaque lecteur.

Bal du 14 juillet
– Zia Odet ♥️
Un bal du 14 juillet, comme il y a en tant d’autres. Et pourtant… La situation de ce 14 juillet est bien particulière, vous comprendrez vite pourquoi. Néanmoins l’ambiance est bonne, les gens dansent, rient, profitent de ce bal. Mais on sait que ça ne va pas durer, que ça ne peut pas durer…

Un thème sensible, souvent exploité, certes, mais qui marche, qui nous rappellera toujours qu’il faut profiter de l’instant présent, car le bonheur peut être éclipsé en un clignement d’œil.

Pas mal du tout, même si on m’a fait remarquer qu’historiquement, ce n’était a priori pas possible. Ne fêtant pas le 14 juillet, on va dire que ça ne me parle absolument pas, et que je n’ai à aucun moment pensé que quelque chose ne collait pas. Cela dit, pour ceux qui liront ce numéro, n’hésitez pas à me donner votre avis pour éclairer ma lanterne.

_________________________________________________

Profil Livraddict | Mon Blog !


Dernière édition par L'erreur sociale le Mar 9 Oct - 23:01, édité 2 fois (Raison : CPG)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'Indé Panda, volume 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Autres formats :: Nouvelles :: Recueils-