Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  D'abord ils ont tué mon père

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jacana


avatar


Messages : 4791
Age : 27
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: D'abord ils ont tué mon père   Ven 12 Oct - 12:54

D'abord ils ont tué mon père
Loung Ung



informations
TITRE D'ORIGINE : First They Killed My Father: A Daughter of Cambodia Remembers.
DATE DE PARUTION : 2002.
NOMBRE DE PAGES : 275.
ÉDITION DE TON LIVRE : France Loisirs. (En réalité, une édition probablement pirate, imprimée au bol et achetée au Cambodge avec 2 pages manquantes et des traces d'impression dégueu.)
QUATRIÈME DE COUVERTURE : 16 avril 1975 : Loung fête ses cinq ans. À Phnom Phen, elle mène une vie confortable, dans une famille heureuse. Loung est une enfant vive, insouciante, gâtée. Elle raffole des sauterelles grillées et adore son père. Elle vit comme une gamine de son âge. Mai 1977. Loung a sept ans. Son ventre menace d'exploser et on voit les os au travers de sa peau. Elle suce des morceaux de charbon et guette les poux pour tromper sa faim. Elle a déjà perdu son père et sa sœur Keav. Elle doit abandonner sa mère et ses autres frères et sœurs. Deux ans suivront avant qu'elle ne retrouve une existence un peu décente. Voilà, racontée avec des mots simples, l'histoire de la petite Loung et de sa famille. Voilà, racontée par la bouche d'une enfant, la tragique épopée meurtrière des Khmers rouges au Cambodge. La torture aveugle, la paranoïa, la destruction des familles, la famine et l'humiliation quotidienne. L'idéologie folle de Pol Pot et des Khmers rouges imaginant une société idéale construite sur une seule classe sociale où les artistes, les intellectuels et "tous les porteurs de lunettes" représentaient un danger pour la nation ! On a comparé ce témoignage au Journal d'Anne Frank. Avec raison, car la vision d'un enfant sur un monde dominé par l'aveuglement totalitaire– nazi ou communiste– est toujours un moment d'émotion. Leurs deux récits sont sans appel. Loung fut projetée de plein fouet dans cette réalité. Elle participa aux camps de travail, fut enrôlée comme "enfant-soldat", dû mentir sur ses origines, abandonna sa famille. Son père, sa mère et deux de ses sœurs ont péri, "comme deux millions de Cambodgiens, soit près du quart de la population du pays." Ce "devoir de mémoire" est dédié à ses parents. Malgré ces quatre années tragiques, elle et quatre de ses frères et sœurs s'en sont sortis. Loung vit à présent aux États-Unis. Elle est porte-parole de la Campagne internationale pour l'interdiction des mines antipersonnelles.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.



©️ aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : L'histoire de Loung et de sa famille, Cambodgiens à la vie relativement calme et aisée, jusqu'au jour où les Khmers Rouges débarquent à Phnom Penh. Toute la famille doit fuir en campagne, se faire passer pour des paysans. Les choses se passent de plus en plus mal, la famille est séparée et Loung nous raconte son histoire depuis un camp de travail où la faim (et la fin...) se fait sentir. On découvre toute l'horreur de l'époque de Khmers Rouges, leurs crimes odieux et les blessures encore ouvertes d'un pays qui tentent de se reconstruire une quarantaine d'années après.
LE LIVRE EN UN MOT : Intense et terrible.
UNE CITATION : /
UNE NOTE SUR 10 : 10.
TON AVIS : Je ne sais pas si c'est la même chose pour vous, mais je ne connaissais que très peu l'histoire du Cambodge et des Khmers Rouges. Ce livre est un bon début pour en apprendre davantage, parce qu'on découvre de l'intérieur ce qui s'est passé, depuis le premier jour, dans une famille dont le père sait plus ou moins ce qui se passe et ce qu'il faut faire pour sauver sa peau.

Honnêtement, j'ai presque pensé lire une science-fiction par moments... Tant ça paraît incroyable toutes ces tortures, ces factions, ces camps de travail, ce peu de nourriture. Et phrase après phrase, la vérité se fait plus frappante : c'est arrivé, et des événements plus terribles que ceux du livre également. Des milliers de vies arrachées, des familles déchirées, des bébés tués en les frappant contre des arbres pour économiser des munitions tandis qu'un haut-parleur crache de la musique forte pour cacher les cris des torturés.

C'est un témoignage fort, poignant, triste, intense, mais tellement instructif. Le devoir de mémoire est des plus importants, surtout pour les Cambodgiens, qui font des pieds et des mains pour que certains lieux ne ferment pas (le camp S-21, par exemple) et tentent de récolter des fonds pour envoyer les élèves des campagnes là-bas. La mémoire vive pour ne jamais oublier et que tout cela ne se reproduise pas.

En tout cas, j'en ai appris énormément sur cette période, et j'ai pu ainsi apprécier davantage mon voyage, notamment lorsque j'ai visité les Killing Fields de Phnom Pehn et S-21. Des visites intenses, desquelles on ne peut sortir sans être bousculé, mais des visites importantes, pour les raisons évoqués précédemment.

Il existe plusieurs témoignages écrits de survivants. Je ne connais pas les autres, mais j'ai trouvé intéressant de se plonger dans la vie d'une fillette issue d'une famille aisée. Ses impressions, le changement de vie radical était intéressant. Si j'ai l'occasion d'en lire un autre, ce serait avec grand intérêt.
À QUI LE CONSEILLES-TU ? À tous, même si certaines scènes peuvent choquer, c'est le genre de lecture incroyablement informative que je recommande. Pour ne pas oublier.




_________________________________________________

Profil Livraddict | Mon Blog !


Dernière édition par L'erreur sociale le Ven 12 Oct - 14:03, édité 2 fois (Raison : CPG)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

D'abord ils ont tué mon père

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature générale :: Romans biographiques/témoignages/réalistes-