Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Contrôle d'identité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lady Swan


avatar


Messages : 8099
Age : 22
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Lecture, musique, cinéma


Vos papiers SVP
Crédits: Gritsou
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Contrôle d'identité   Sam 10 Nov - 1:53

Contrôle d'identité
Alexandra Badea



informations
TITRE D'ORIGINE : /
DATE DE PARUTION : 2009.
PREMIÈRE REPRÉSENTATION : 2009.
NOMBRE DE PAGES : 144.
ÉDITION DE TON LIVRE : L'Arche.
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Alexandra Badea est née en Roumanie en 1980. Le regard qu'elle porte sur notre société a la particularité d'en faire ressortir toutes les incohérences et les inepties avec un humour mordant. Ici et maintenant, elle veut saisir l'agitation humaine dans tous ses prolongements pour lutter contre le déni et l'avenir d'une illusion. À l'instar des représentants d'un théâtre apatride, sa vie d'itinérante cherche à s'exprimer par l'écriture. Si elle a choisi d'écrire directement en français, c'est parce que la France fait partie de ses théâtres de combat.

Contrôle d'identité livre les désillusions, questionnements et déboires d'un réfugié politique qui, acculé au rôle de l'étranger et de l'irrégulier, se heurte à une administration kafkaïenne.

Dans Mode d'emploi, le personnage principal est plongé dans un labyrinthe de règles imposées par la loi, la société, la famille, l'éducation... Se débattant avec l'absurdité de toutes ces contraintes, il les dénonce avec ironie.

Pour écrire Burnout, l'auteur est partie d'un discours du président de la République. Elle s'attache à mettre en avant dans ce texte les aberrations d'une société où le travail devient le seul étalon des qualités sociales et individuelles.

En confrontant sa culture et sa langue à la culture et à la langue de l'autre, c'est à l'universalité de la condition humaine qu'Alexandra Badea veut toucher.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.



©️ aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : /
LA PIÈCE EN UN MOT : Touchante.
UNE CITATION : « En l'absence d'un document attestant votre persécution dans votre pays d'origine, je présume que vous n'encourez pas un risque sérieux qui pourrait faire l'objet d'une demande d'asile. »
UNE NOTE SUR 10 : 8.
TON AVIS : La pièce est intéressante par sa forme avant tout. Il n'y a pas vraiment de personnage. Le personnage est nommé à deux ou trois reprises, mais on est plutôt dans une expérience collective. C'est une critique de la bureaucratie du système d'immigration, des préjugés que l'on peut avoir sur les réfugiés politiques, la difficulté de s'intégrer dans un nouveau pays, d'apprendre une nouvelle langue. Il s'agit aussi d'un récit de l'intérieur qui raconte la souffrance d'être loin de sa famille et de devoir composer avec la peur constante de la déportation. C'est un texte très court, mais très puissant !
À QUI LA CONSEILLES-TU ? C'est accessible à toutes les tranches d'âge !




_________________________________________________

"La seule connaissance authentique naît de l'amour universel. Lorsque nous aimons, nous souffrons de toutes les formes d'oppressions et de toutes les dictatures: et nous désirons lutter pour la liberté , pour la justice, et pour tous ce qui peut favoriser la dignité humaine" Antoni Tàpies, "La pratique de l'art"

Crédits pour l'avatar: Gritsou


Dernière édition par L'erreur sociale le Sam 10 Nov - 9:21, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Contrôle d'identité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Autres formats :: Théâtre-