Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bad feminist

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lady Swan


Lady Swan


Messages : 8354
Age : 23
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Lecture, musique, cinéma


Vos papiers SVP
Crédits: Gritsou
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

Bad feminist _
MessageSujet: Bad feminist   Bad feminist EmptyDim 12 Mai - 2:09

Bad feminist
Roxane Gay


Bad feminist 2511588-gf

informations
TITRE D'ORIGINE : Bad feminist
DATE DE PARUTION : 2014 (édition originale) et 2018 (édition en français).
NOMBRE DE PAGES : 400.
ÉDITION DE TON LIVRE : Edito.
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Derrière ce titre ironique, Roxane Gay développe une réflexion révolutionnaire et bienvenue sur l'état actuel du féminisme. Lassée des prises de position parfois trop clivantes de certaines organisations féministes, elle rappelle que la défense de l'égalité des sexes ne dispense pas d'assumer ses contradictions. On peut aimer la télé-réalité, se peindre les ongles en rose et revendiquer le fait d'être féministe. En se fondant sur sa propre histoire de femme noire dans l'Amérique contemporaine, elle parle de culture, de race, de sexe et de genre, d'amitié féminine. L'ouvrage regroupe les chroniques de l'auteure initialement publiées dans The Guardian et sur le site The Rumpus. Le portrait qui émerge en filigrane est celui d'une femme au regard incroyablement juste porté aussi bien sur elle-même que sur notre société.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.


Bad feminist 810
© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : /
LE LIVRE EN UN MOT : Intéressant !
UNE CITATION : « On demande à tout le monde d’obéir à des lois tacites qui régissent l’identité, le comportement, le mode de pensée et la parole. Nous prétendons détester les stéréotypes, mais nous avons un problème lorsque les gens s’en écartent. Un homme, ça ne pleure pas. Les féministes ne se rasent pas les jambes. Les habitants du sud des États-Unis sont racistes. Chacun, par sa simple humanité, enfreint une règle ou une autre, et bon sang, qu’est-ce qu’on déteste qu’une règle soit enfreinte ! »
UNE NOTE SUR 10 : 8/10.
TON AVIS : Avertissement: J'ai lu la traduction faite au Québec du livre de Roxane Gay. Certains de mes commentaires seront donc spécifiques à cette édition et peut-être que votre expérience de lecture sera différente.

Je pense que je vais commencer par les points qui m'ont dérangée et je crois que ce sont des spécificités de l'édition québécoise. J'aimerais bien pouvoir comparer toutes les éditions. Mon problème a été au niveau du langage familier qui a été incorporé dans le texte. Ce n'est pas omniprésent, mais je présume qu'on a tenté d'imiter le style plus « décontracté » de l'auteure, dans sa version originale. Je comprends ce que le traducteur a tenté de faire, mais ça ne me semblait pas naturel.

Aussi, j'ai eu du mal à certains moments, car je ne comprenais pas toutes les références culturelles de l'auteure. Elle appuie ses propos avec des exemples précis, à plusieurs reprises et c'est assez difficile pour quelqu'un qui n'a pas ces connaissances spécifiques de comprendre l'entièreté du texte. Évidemment, elle fait un effort pour les expliquer en détails, mais l'expérience serait sûrement différente en ayant des références communes !

Le texte est séparé en parties qui contiennent des chapitres. Chaque partie a une thématique spécifique : genre, sexualité, race, etc. Bien sûr, les thématiques se recoupent et il y a toujours des références à des chapitres précédents. On sent donc une progression de la pensée de l'auteure dans la structure du texte.

J'ai beaucoup aimé le ton 'unapologetic' de Gay. Ses propos sont totalement assumés bien que nuancés. Elle ne prétend pas détenir une vérité absolue. Elle propose des analyses qui dépassent les limites du généralement admis, notamment des analyses de films comme Twelve Years A Slave, The Help ou Django Unchained.

J'ai aussi bien aimé comment elle incorpore son propre vécu à ses essais. Certains d'entre eux se basent sur un objet culturel précis et d'autres sur des anecdotes de son vécu en tant que professeure d'université, de femme noire ou de fille d'immigrants. On apprend vraiment à connaître la personne entière qu'est Roxane Gay à travers ses opinions et sa sensibilité sur divers sujets. Je pense que le terme de 'bad feminist' montre comment toutes les féministes et les féminismes ne peuvent pas être parfaits, car ils sont humains tout simplement. Il faut constamment se questionner et se permettre d'être imparfait tout en cherchant à s'améliorer et s'éduquer.

Je suis désolée pour le manque de spécificité dans le contenu, mais j'oublie toujours de prendre des notes pendant mes lectures et comme ma mémoire est très courte... lalala
À QUI LE CONSEILLES-TU ? Je recommande à tous et je vais très certainement lire d'autres livres de cette auteure !




_________________________________________________

"La seule connaissance authentique naît de l'amour universel. Lorsque nous aimons, nous souffrons de toutes les formes d'oppressions et de toutes les dictatures: et nous désirons lutter pour la liberté , pour la justice, et pour tous ce qui peut favoriser la dignité humaine" Antoni Tàpies, "La pratique de l'art"

Crédits pour l'avatar: Gritsou


Dernière édition par L'erreur sociale le Lun 13 Mai - 11:05, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurélie


Aurélie


Messages : 8277
Age : 27
Localisation : Montpellier
Emploi/loisirs : Reine des cailloux


Vos papiers SVP
Crédits: (c) sweet disaster
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

Bad feminist _
MessageSujet: Re: Bad feminist   Bad feminist EmptyDim 12 Mai - 9:37

C'est une autrice que j'ai envie de découvrir depuis un moment déjà, je pensais lire Hunger mais je commencerai peut-être par celui-là finalement Smile

_________________________________________________



Dernière édition par L'erreur sociale le Lun 13 Mai - 11:05, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rambalh.blogspot.com/
Lady Swan


Lady Swan


Messages : 8354
Age : 23
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Lecture, musique, cinéma


Vos papiers SVP
Crédits: Gritsou
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

Bad feminist _
MessageSujet: Re: Bad feminist   Bad feminist EmptyLun 13 Mai - 2:16

Je crois que ce livre-là regroupe toutes les préoccupations de l'auteure et il donne une idée d'ensemble de sa pensée. Donc, oui, je crois que ce serait bon de commencer par là ! Smile

_________________________________________________

"La seule connaissance authentique naît de l'amour universel. Lorsque nous aimons, nous souffrons de toutes les formes d'oppressions et de toutes les dictatures: et nous désirons lutter pour la liberté , pour la justice, et pour tous ce qui peut favoriser la dignité humaine" Antoni Tàpies, "La pratique de l'art"

Crédits pour l'avatar: Gritsou


Dernière édition par L'erreur sociale le Lun 13 Mai - 11:05, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





Bad feminist _
MessageSujet: Re: Bad feminist   Bad feminist Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Bad feminist

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Autres formats :: Essais et Documents-