Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jean de Florette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eeva


Eeva


Messages : 68
Age : 31
Localisation : Finistère
Emploi/loisirs : Avoir la tête dans mes livres, m'occuper des petits monstres et leur faire de bon petits plats


Jean de Florette _
MessageSujet: Jean de Florette   Jean de Florette EmptyJeu 11 Juil - 12:45

Jean de Florette
Marcel Pagnol


Jean de Florette 513fpr10

informations
TITRE D'ORIGINE : /
DATE DE PARUTION : 25 août 2004 (pour le format ci-dessus).
NOMBRE DE PAGES : 288.
ÉDITION DE TON LIVRE : Éditions de Fallois.
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Au village des Bastides Blanches, on hait ceux de Crespin. C'est pourquoi lorsque Jean Cadoret, le Bossu, s'installe à la ferme, des Romarins, on ne. lui parle pas de la source cachée. Ce qui facilite les manœuvres des Soubeyran, le Papet et son neveu Ugolin, qui veulent lui racheter son domaine à bas prix...

Jean de Florette (1962), premier volume clé de L'Eau des collines, marque, trente, ans après Pirouettes, le retour de Pagnol au roman. C'est l'épopée de l'eau nourricière sans laquelle rien n'est possible.
Marcel Pagnol y développe l'histoire du père de Manon, évoquée sous forme de flash-back dans le film Manon des sources (1952). Les dialogues sont savoureux, et la prose aussi limpide que dans les Souvenirs d'enfance. Quant, au Papet et à Ugolin, à la fois drôles et terrifiants, ils sont parmi les créations les plus complexes de Pagnol.

« Tu comprends, s'ils avaient bu l'eau de la citerne, c'est sûr qu'ils seraient morts tous les trois, et moi ça m'aurait embêté. D'avoir bouché la source, c'est pas criminel : c'est pour les oeillets. Mais si, à cause de ça, il y avait des morts, eh bien peut-être qu'après nous n'en parlerions pas, mais nous y penserions. »
Y A-T-IL UNE SUITE ? Manon des sources.


Jean de Florette 810
© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : Une famille de pauvres qui essaie de s'installer dans la campagne pour y vivre paisiblement et profiter en chaque instant, contre une famille de riches qui se moquent éperdument de leur pauvreté en les souillant et en les prenant pour des idiots.
LE LIVRE EN UN MOT : Magnifique.
UNE CITATION : « Galinette, attention ! Il faut pas faire confiance aux bossus ! Ils sont toujours plus malins que nous ! (...) Et qu'est-ce qu'il veut planter ?
— Des légumes, de la vigne, du blé, et surtout, il dit qu'il va cultiver des lotantiques ! Des lotantiques partout ! Qu'est-ce que c'est ?
— Ça doit être une plante qui pousse dans les livres... Je vois ça d'ici. »
UNE NOTE SUR 10 : 10.
TON AVIS : Ce livre m'a énormément ému dès mon plus jeune âge. Tant par la façon dont c'est écrit que par l'histoire elle-même d'un famille riche qui cherche la richesse. Cette famille de pauvres aux idées de génie qui s'essaie loin de la ville. Déjà à l'époque, la différence des classes était affreuse. On s'aperçoit au fil du temps que c'est une famille qui n'a rien hormis la richesse et que le sens de la famille est pour eux inconnu... Une petite fille avec tellement d'ambition et de caractère... Une petite fille à laquelle je me suis identifiée plus jeune. 
À QUI LE CONSEILLES-TU ? Aux 14–99 ans.




_________________________________________________

Jean de Florette Silver-linings-playbook-2

“Lis avec lenteur à une époque où l'on nous parle de lecture rapide et de lecture en diagonale.”


Dernière édition par L'erreur sociale le Jeu 11 Juil - 21:21, édité 2 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/AngeL29400/
 

Jean de Florette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature générale :: Romans classiques-