Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Génie des oiseaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Epo9


Epo9


Messages : 629
Age : 23
Emploi/loisirs : en vie


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

Le Génie des oiseaux _
MessageSujet: Le Génie des oiseaux   Le Génie des oiseaux EmptyLun 2 Sep - 15:22

Le génie des oiseaux
Jennifer Ackerman


Le Génie des oiseaux Le-genie-des-oiseaux

informations
TITRE D'ORIGINE : The Genius of Birds
DATE DE PARUTION : 2016.
NOMBRE DE PAGES : 512.
ÉDITION DE TON LIVRE : Marabout.
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Les oiseaux sont des créatures étonnamment intelligentes. Certaines espèces rivalisent avec les primates, et parfois même avec l'Homme, dans la perception de leur environnement et l'élaboration de solutions techniques complexes. L'intelligence sociale des oiseaux est tout aussi impressionnante. Ils trompent, manipulent, écoutent à la dérobée ou savent exercer un chantage sur leurs parents. Ils se font des présents et s embrassent pour se consoler, s'alertent mutuellement d'un danger et convoquent des témoins lors de la mort d un pair. Ils peuvent même ressentir du chagrin. D'une écriture vivante et admirablement documentée, Le Génie des oiseaux célèbre les exploits de ces créatures singulières et farouchement intelligentes.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.


Le Génie des oiseaux 810
© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : /
LE LIVRE EN UN MOT : Passionnant.
UNE CITATION : « Dans le cerveau d'un oiseau, un réseau de petits mondes peut donc créer une carte du grand monde. Pour qu'un colibri puisse, chaque printemps, trouver son chemin vers le distributeur de nectar de David White. Pour qu'une sterne arctique puisse voyager comme un missile guidé d'un pôle à l'autre. Pour qu'un matin d'avril, après avoir été absent cinq années durant, Whitetail, le pigeon voyageur, puisse finalement rentrer chez lui. »
UNE NOTE SUR 10 : 8/10.
TON AVIS : Après lecture, il se trouve que « cervelle de moineau » ou « tête de linotte » sont plutôt de beaux compliments ! Jennifer Ackerman partage dans ce livre des expériences scientifiques mais aussi des anecdotes personnelles. Le livre est divisé en plusieurs chapitres mettant tous en avant des capacités exceptionnelles : la faculté de sentir l'arrivée des tempêtes, la navigation du pigeon voyageur, l'expertise technique du corbeau calédonien, la mémoire prodigieuse de la mésange charbonnière ou encore l'incroyable adaptation du moineau domestique qui a su conquérir le globe entier (à l'exception de l'Antarctique). Une lecture passionnante qui nous fait découvrir que les oiseaux ne sont pas si éloignés de l'Homme sur certains points. Par exemple, tout ne relève pas de l'instinct comme on aurait tendance à le penser : l'apprentissage occupe une très grande place dans la vie de certaines espèces. De même que l'on pourrait parler de « culture » en ce qui concerne l'amélioration cumulative de la technologie des outils.
Le livre soulève aussi des questions intéressantes en montrant par exemple qu'il faut arrêter de rapporter absolument tout à l'Homme :
Citation :
Si l'une des espèces que vous utilisez dans votre expérience échoue à chaque test que vous lui proposez, le problème vient peut-être de vous, chercheur, et non de l'animal. Vous n'avez sans doute pas compris ce qui est pertinent aux yeux d'un oiseau, la manière dont il perçoit le monde.
(Ce problème est aussi soulevé dans le chapitre sur la navigation.)

Certains peuvent regretter le manque d'illustrations mais ça ne m'a pas tant gênée que ça. Le livre fait écho à plusieurs vidéos que j'avais visionnées sur le net et c'est sympa d'avoir des études plus approfondies dessus. La fluidité de l'écriture rend la lecture facile malgré un jargon scientifique auquel je ne suis pas du tout habituée. L'auteure fait preuve de prudence pour ne pas tomber dans l'anthropomorphisme. J'ai trouvé également intéressant que la fin du bouquin parle du réchauffement climatique et de ses conséquences sur les oiseaux.
À QUI LE CONSEILLES-TU ? À ceux qui aiment la nature.



_________________________________________________

Crédit avatar


Dernière édition par L'erreur sociale le Lun 2 Sep - 23:05, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://athenenoctua9.tumblr.com/
 

Le Génie des oiseaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Autres formats :: Essais et Documents-