Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Maître et Marguerite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ceres


Ceres


Genre : ♀ | Elle
Messages : 1350
Age : 30
Emploi/loisirs : Prêcher la bonne parole (c'est-à-dire harceler les gens au sujet de mes œuvres favorites)


Vos papiers SVP
Crédits: janey-jane (DeviantArt)
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

Le Maître et Marguerite _
MessageSujet: Le Maître et Marguerite   Le Maître et Marguerite EmptyDim 8 Déc - 12:23


Le Maître et Marguerite
Mikhail Bulgakov


Le Maître et Marguerite Extern10

informations
TITRE D'ORIGINE : Мастер и Маргарита
DATE DE PARUTION : 1967 (VO)/1968 (VF) en version censurée, et 1973 (VO)/1993 (VF) en version intégrale.
NOMBRE DE PAGES : 704.
ÉDITION DE TON LIVRE : Alma Books (édition anglaise).
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Écrit sous la terreur stalinienne par un homme malade et désespéré, ce roman a mis vingt-cinq ans pour s’imposer comme l’un des chefs-d’œuvre de la littérature russe et devenir un livre culte. Les personnages de ce roman fantastique sont le diable, un écrivain suicidaire, un chat géant, Jésus et Ponce Pilate, la plus belle femme du monde... On y trouve des meurtres atroces et des crucifixions. C’est une satire acerbe, une comédie burlesque, une parodie politique, un poème philosophique dévastateur avec des fantômes et des transformations magiques. Mais cette fantasmagorie baroque, ce film noir, cette vision d’apocalypse est aussi l’une des plus belles histoires d’amour jamais écrites.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.


Le Maître et Marguerite 810
© aurélie

Ton avis
LE LIVRE EN UN MOT : Bizarre.
UNE CITATION : "But would you kindly ponder this question: What would your good do if evil didn't exist, and what would the earth look like if all the shadows disappeared? After all, shadows are cast by things and people. Here is the shadow of my sword. But shadows also come from trees and living beings. Do you want to strip the earth of all trees and living things just because of your fantasy of enjoying naked light? You're stupid."
UNE NOTE SUR 10 : 10.
TON AVIS : Ce livre est une expérience à part entière. Il est assez difficile d'en parler, car d'une part je n'ai pas trop envie de le divulgâcher, mais en même temps, si je vous en parle j'ai peur que vous vous disiez : « Oula, qu'est-ce que c'est que ce bazar ? » et que vous passiez votre chemin. Je vais tout de même essayer.

Le livre se divise en deux parties. La première nous fait essentiellement suivre le personnage de Woland et ses acolytes, Korovyev, Azazello, Hella, et Behemoth (ce dernier étant un immense chat noir), le groupe semant le trouble dans la ville de Moscou. La deuxième se concentre essentiellement sur Marguerite qui est prête à tout pour sauver l'homme qu'elle aime, ce qui la mènera donc à rencontrer ce fameux Woland. Au milieu de tout cela, on retrouve également des passages nous relatant la vie quelque peu réécrite de Ponce Pilate, parfois contée selon les souvenirs de Woland, parfois narrée selon le roman écrit par le Maître du titre (les deux versions étant finalement similaires).

Lire ce livre, c'est comme entrer dans un rêve : on y voit la réalité mais sous un voile de fantastique qui lui confère plusieurs significations.

Le Maître et Marguerite a été écrit entre 1928 et 1940 sous le régime de Staline. L'auteur a brûlé un premier manuscrit pour ensuite réécrire son histoire, mais il n'a pas eu le temps de la réviser entièrement avant sa mort. C'est sa femme Elena Shilovskaya qui a réussi à faire en sorte que l’œuvre soit publiée en 1966-1967. Malheureusement, la censure passa par là, et le texte intégral ne put être lu qu'à partir de 1973. Quand on prend connaissance du contexte, tellement d'éléments prennent un nouveau sens.
Le livre contient énormément de références à la vie soviétique des années 30, et la satire est bien présente. Par ailleurs, il y a une partie nettement autobiographique dans la relation entre le Maître et Marguerite. Le Maître est un homme en proie aux désillusions. Il ne parvient pas à exprimer son art, mais d'un autre côté, il ne parvient pas à réprimer son besoin de créer. C'est le soutien de Marguerite qui le fait avancer et l'empêche de véritablement sombrer.
À tout cela s'ajoute un brin de philosophie avec le personnage de Woland. On le comprend très vite, il s'agit du diable, le nom provient d'ailleurs d'une scène de Faust de Goethe. Toutefois, Woland et ses compagnons ne s'attaquent qu'à des humains corrompus, pétris de vices, et lâches. Leur punition est d'ailleurs à la hauteur de leurs crimes et fautes. À l'inverse, des êtres altruistes et braves n'ont rien à craindre et peuvent même être récompensés. Il y a donc toute une idée d'équilibre du Bien et du Mal, où chacun est un poids dans la balance et peut potentiellement alimenter un côté ou l'autre.

Satire sociale/économique/politique, réflexion sur l'art, histoire d'amour, philosophie sur le bien et le mal, voilà ce que l'on peut trouver en lisant Le Maître et Marguerite, et la façon dont ces thèmes sont amenés vaut vraiment le détour.
Il est également bon de noter que Le Maître et Marguerite est incroyablement riche et rien n'est laissé au hasard. Il est essentiel que vous vous procuriez une édition expliquant certaines références pour vous rendre compte à quel point cette œuvre est profonde. Alors quand on pense que Mikhaïl Boulgakov n'a pas pu la peaufiner jusqu'au bout, cela laisse vraiment rêveur...

Je vais conclure avec un petit fun fact : ce livre a inspiré beaucoup d'artistes, dont les Rolling Stones pour leur chanson Sympathy For The Devil.
À QUI LE CONSEILLES-TU ? Aux personnes qui n'ont pas peur d'entrer dans un voyage qui va secouer leur raison.



_________________________________________________

Le Maître et Marguerite 210


Dernière édition par L'erreur sociale le Dim 8 Déc - 13:05, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
 

Le Maître et Marguerite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature générale :: Romans classiques-