Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Saga] Le seigneur des anneaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Nosfe


avatar


Messages : 2380
Age : 28
Localisation : Valence (26)
Emploi/loisirs : recherche d'emploi


MessageSujet: Re: [Saga] Le seigneur des anneaux   Mar 30 Aoû - 15:58

Oui, enfin disons qu'il ne faut pas trop comparer pour apprécier pleinement les films, car dans le fond ils sont tout de même très bien.

Sur ce, je vais retourner à la lecture du second livre.

_________________________________________________



Efforce-toi de puiser la bonté dans l'amertume


Dernière édition par Jacana le Sam 9 Avr - 9:41, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: [Saga] Le seigneur des anneaux   Mar 30 Aoû - 17:48

C'est vrai. Pis bon, en même temps on peut dire qu'un film est une interprétation du livre ^-^ Bonne lecture du deuxième tome wink


Dernière édition par Jacana le Sam 9 Avr - 9:41, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Nosfe


avatar


Messages : 2380
Age : 28
Localisation : Valence (26)
Emploi/loisirs : recherche d'emploi


MessageSujet: Re: [Saga] Le seigneur des anneaux   Mar 30 Aoû - 21:45

Oui, c'est sûr.

Merci.

_________________________________________________



Efforce-toi de puiser la bonté dans l'amertume


Dernière édition par Jacana le Sam 9 Avr - 9:41, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RivieredOr


avatar


Messages : 2443
Age : 24
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : Etudiante *_*


MessageSujet: Re: [Saga] Le seigneur des anneaux   Ven 28 Oct - 16:08

Chronique pour le tome 1 : La Communauté de l'anneau


J’ai découvert le Seigneur des Anneaux de J. R. R. Tolkien, comme beaucoup d’autres, à travers les films. Beaucoup de gens me disaient, une fois n’est pas coutume, que le film était bien mieux réussi que le livre qu’ils jugeaient ennuyeux. J’ai donc commencé La Communauté de l’Anneau, premier tome de la trilogie avec un certain a priori.

Malgré un début un peu difficile à passer et des phrases longues et complexes, rien ne peut égaler la beauté de l’écriture de Tolkien, même les plus longues descriptions deviennent sous sa plume de magnifiques rêves éveillés. Pas une image ne peut rendre compte réellement de la réalité des décors que l’auteur met en scène dans son roman. On se promène, on voyage en même temps que les personnages.

Ses personnages eux aussi sont surprenants de réalité. On commence l’histoire avec les hobbits, inattendues créatures à la façon de vivre pour le moins curieuse. Je me suis tout de suite sentie emportée par leur sens de la fête, leur caractère joyeux mais néanmoins très terre-à-terre. Leur aversion pour tout ce qui dérangerait leur apparente tranquillité est tournée de façon comique, car même s’ils passent leur temps à se plaindre, ils raffolent des histoires étranges qui entourent Bilbo. Elles alimentent à merveille leur activité préférée : les ragots.

On rencontre donc dès le premier chapitre l’un des personnages principaux de l’histoire : Frodon. Par son caractère calme et attachant, il fait office de héros parfait pour une histoire épique, quoiqu’un peu trop. Dans cette même partie débarque Gandalf Maison Grise, mage et fumeur d’herbe à pipe à ses heures perdues. Il est le plus souvent un annonciateur de mauvaises nouvelles, et un mauvais présage pour la tranquillité.

Très vite Tolkien passe de l’inaction la plus totale à un enchaînement d’événements capitaux, accélérant le rythme de son roman. L’histoire qui malgré toutes les descriptions se mettait en place petit à petit prend un tournant que le lecteur attendait avec impatience. Les aventures s’enchaînent alors de manière fluide et nous emmènent à la rencontre d’un nouveau peuple : les elfes. À la fois beaux, forts et fiers, ils ont des coutumes tout aussi étranges que les petits gens de telle manière que l’on veut tout savoir d’eux.

À la suite de cette première épopée se forme la Communauté de l’Anneau, ce n’est donc qu’au premier quart du roman que le titre de l’œuvre prend tout son sens. Celle-ci est formée de personnes de toutes races (nains, hommes, elfes et hobbits — sur lesquels l’auteur ne s’attarde pas forcément) qui ont une mission : détruire l’anneau de pouvoir afin de sauver la Terre du Milieu. Suite à ça s’ensuit une nouvelle série d’aventures où l’action sera un peu plus présente que dans le début du roman. Du rire aux larmes, Tolkien a su me faire voyager dans son histoire aussi facilement que devant un film.

S’il y a plus de descriptions dans ce premier tome, c’est que l’auteur ne met pas en place qu’une simple histoire mais un univers reflétant sur bien des aspects le nôtre tout en mêlant à ça une histoire magnifique. Il ne se contente pas de nous donner quelques éléments tiré de son imagination, mais bien une création complète et réelle. Les elfes n’ont pas seulement un joli visage mais une langue aussi difficile à apprendre que le russe. Leur querelle avec les nains n’est pas seulement une invention de l’auteur pour rendre l’histoire plus drôle, mais elle tire ses racines de vieilles rancunes.

Tolkien manie les mots aussi facilement que Legolas son arc ou bien que Sam sa poêle. C’est un pur génie, et l’un de mes auteurs préférés.

_________________________________________________

[ Chroniqueuse ]


Merci à Aurélie pour cet ensemble magnifique ^^


Dernière édition par Jacana le Sam 9 Avr - 9:41, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.citadelledesombres.skyrock.com
RivieredOr


avatar


Messages : 2443
Age : 24
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : Etudiante *_*


MessageSujet: Re: [Saga] Le seigneur des anneaux   Ven 28 Oct - 17:01

Chronique pour le tome 2 : Les Deux Tours


À peine le premier tome fini, la première chose que j’ai faite c’est d'ouvrir le second : Les Deux Tours. Ayant été conquise, déjà dans le premier, par l’écriture de Tolkien, je savais cette fois-ci à quoi m’attendre. Pourtant, cela ne m’a pas empêchée d’avoir une nouvelle fois le souffle coupé en découvrant ce roman.

Nul n’ignore qu’à la fin du premier tome la Communauté de l’anneau se retrouve dissoute : d’un côté Sam et Frodon se retrouvent seuls et continuent leur chemin vers le Mordor afin de détruire l’anneau de Sauron, de l’autre Legolas, Gimli et Aragorn partent sauver Pippin et Merry qui se sont faits capturer par les Uruk-Hai de Saroumane. Tolkien fait donc le choix de séparer son roman en deux livres : le premier racontera les aventures de l’elfe, du nain et de l’homme tandis que le second se concentrera sur les deux hobbits et Gollum.

Cette séparation compte des avantages mais aussi des inconvénients : dans un sens cela permet de ne pas couper une action en plein milieu, dans un autre il est plus agréable de lire un livre plutôt que l’autre.

En effet, si le premier tome de l’opus était concentré sur la description de l’univers créé par Tolkien, Les Deux Tours quant à lui rentre plus en profondeur dans le caractère des personnages, les rendant pour certains plus attachants et pour d’autres moins héroïques, plus humains, mais aussi moins supportables.

En effet, la quête de Frodon le rend plus irritable, geignard et insupportable aux yeux des lecteurs. Au début, je le trouvais juste plus humain mais, à la longue, son comportement devient celui d’un enfant gâté. Sa manière de se conduire avec Sam, sa crédulité face à Gollum, une foule de petits détails qui ont finis par m’insupporter. De l’autre côté, l’amitié qui naît entre Legolas et Gimli, la bêtise courageuse de Pippin, l’engagement de Merry… Touts ces gestes qui font qu’ils sont devenus à mes yeux les véritables héros de l’histoire, tout ces petits riens qui forment un tout spectaculaire.
Ainsi, la partie où n’apparaissent que Frodon et Sam est difficile à lire, tandis que j’ai  trouvé presque trop courte celle des autres. En plus, l’action est beaucoup plus présente dans cette dernière : la destruction de l’Isengard, la bataille du gouffre de Helm…

Si l’art de Tolkien est magnifique dans les descriptions, alors qu’en est-il dans les batailles ? C’est tout simplement la condensation de tout son art : des combats à couper le souffle, on ressent chaque coup d’épée, chaque larme versée, chaque moment de tension et d’attente…

Ce second tome, plus centré sur l’action, l’histoire et les personnages est à l’égal du premier. Il ouvre un nouveau style  mais surtout une nouvelle porte à l’imagination…


Dernière édition par Jacana le Sam 9 Avr - 9:42, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.citadelledesombres.skyrock.com
RivieredOr


avatar


Messages : 2443
Age : 24
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : Etudiante *_*


MessageSujet: Re: [Saga] Le seigneur des anneaux   Ven 28 Oct - 18:11

Chronique pour le tome 3 : Le Retour du Roi


Voilà déjà deux tomes que je laissais Tolkien m’emporter dans sa fascinante histoire, et je ne comptais pas en sortir. J’ai donc entamé avec enthousiasme le troisième et dernier tome de cette trilogie : le Retour du Roi.

De nouveau Tolkien a fait le choix de séparer son roman en deux livres : une partie sur l’épopée de Frodon et le deuxième encore et toujours sur, pour faire simple, les autres. Alors que l’histoire sur Aragorn, Legolas, Gimli, Gandalf et les deux hobbits est fascinante, Frodon quant à lui me devient tout simplement insupportable, bien que cela ne gâche en rien le livre.

Dans ce troisième tome l’histoire s’accélère considérablement, les événements s’enchaînent plus vite, il y a moins de descriptions et de scènes où les personnages se reposent. La guerre sur le Terre du Milieu est déjà bien entamée, et malgré toutes les batailles gagnées, les forces de Sauron ne cessent d’augmenter. L’anneau devient de plus en plus lourd à porter, et, dans un livre où trahisons et surprises sont au programme, le suspense ne fait qu’augmenter.

Pourtant, malgré le fait que l’action domine tout au long du roman, l’auteur reste dans sa visée de décrire plus pleinement l’univers qu’il a mis en place. Alors que dans les deux premiers tomes Tolkien s’est évertué à nous peindre les « gentils », à l’occasion de l’entrée en Mordor de Sam et Frodon il en profite pour zoomer un peu sur les conditions de vie des éternels « méchants » : les orques et les gobelins. Une fois encore la perfection des détails nous donne l’impression de voir plus que de lire.
Les scènes de combat, quant à elles, restent époustouflantes et empreintes d’une certaine réalité magique. Là encore, tout se déroule comme dans un film, que même le film qu’ils ont fait du livre ne peut reproduire complètement. Plus dramatiques et touchantes que jamais, Tolkien se surpasse.

Dans ce livre-ci, Tolkien combat l’individualité au profit de la solidarité entre les différents peuples de la Terre du Milieu. Ainsi, à la fin, hommes de tous royaumes et elfes combattent de nouveau côte à côte contre un même ennemi commun.

La trilogie du Seigneur des Anneaux, bien que particulière sous de nombreux aspects reste une histoire avec une « happy end. »  Elle reste aussi une référence pour toutes les sagas d’aventures et de guerres. On retrouve de nombreuses références à Tolkien, qui pour moi est le fondateur de ce style, dans des livres comme Tara Duncan, Les Chevaliers d’Emeraude

J’ai donc été conquise du début à la fin par l’histoire, mais aussi par l’auteur dont j’ai lu plusieurs autres livres dont je présenterai les chroniques plus tard.


Dernière édition par Jacana le Sam 9 Avr - 9:42, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.citadelledesombres.skyrock.com
lavoixdulivre


avatar


Messages : 2870
Age : 21
Emploi/loisirs : Lire, écrire !


Vos papiers SVP
Crédits: Moi :)
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le seigneur des anneaux   Ven 11 Nov - 19:32

Ça y est, j'ai lu le tome 1 ! Very Happy
Donc voilà mon avis :




Présentation du livre
 
Dans les vertes prairies de la Comté, les Hobbits, ou Semi-hommes, vivaient en paix… Jusqu'au jour fatal où l'un d'entre eux, au cours de ses voyages, entra en possession de l'Anneau Unique aux immenses pouvoirs. Pour le reconquérir, Sauron, le seigneur ténébreux, va déchaîner toutes les forces du Mal. Frodon, le Porteur de l'Anneau, Gandalf, le magicien, et leurs intrépides  compagnons réussiront-ils à écarter la menace qui pèse sur la Terre du  Milieu ?
La Communauté de l'Anneau regroupe le Livre I et le Livre II du Seigneur des Anneaux.

Par J.R.R. Tolkien.
Adapté au cinéma.
Cette trilogie est précédée par Bilbo Le Hobbit qui sortira lui aussi bientôt en film.


Mon avis


Après presque deux semaines de lecture, j’ai (enfin ?) fini le Seigneur des Anneaux. Je peux dire, non pas avec surprise mais avec un agréable sentiment de contentement, que ce livre est un vrai coup de cœur. Malgré le début lent, les difficultés parfois rencontrées au cours de ma lecture, je n’ai vraiment pas été déçu par ce premier tome de la trilogie dont tout le monde parle et qualifié comme le livre indispensable à tout fan de fantasy. Je suis de ceux-là en l’occurrence. Alors je vais vous dire avec un peu plus de détails ce que j’ai pensé de ma lecture.

Tout d’abord, j’aimerais vraiment décrire le « avant » de ma lecture. Ce que je pensais, ce que je me demandais, ce que j’attendais ou non… J’ai toujours vu Le Seigneur des Anneaux comme un film, du moins au départ. Mon frère et mon père en parlaient, même quand j’étais petit. Et tout le monde sans avoir lu ou vu le Seigneur des Anneaux connaissait Legolas, ou même Frodon. Presque tout le monde, j’en suis sûr, avait déjà entendu parler une fois au moins de ce livre ou de ce film. Je n’ai jamais saisi tout ce qui se rapportait à ça, je n’y ai jamais pris grande attention. Mais en fait, quand j’ai vraiment commencé à m’intéresser à tout qui pouvait se rapporter à la littérature sur Internet, quand j’ai commencé en 2008 à m’intéresser de près aux côtés des livres qui nous sont inconnus, j’ai pris conscience que tous les auteurs de fantasy que je lisais (ou presque) avaient commencé par là : Le Seigneur des Anneaux — Pierre Bottero (L), Pauline Alphen et d’autres… Et c’est le vendredi avant les vacances que, par un pur hasard, mes yeux sont tombés sur la tranche de l’intégrale où l’on pouvait lire en gros : Le Seigneur des Anneaux. J’étais venu entre ces rayons pour montrer à un ami un livre que je jugeais être bon à lire prochainement et mon regard s’est posé, et est resté, sur ce livre. J’ai tendu la main vers ce livre, et je suis resté au moins 5 minutes dans ce rayon à le regarder. Finalement je suis revenu vers la table où nous étions installés et je n’avais pas ramené le livre que je souhaitais au départ ramener, non il m’était sorti de la tête. J’avais dans les mains le Seigneur des Anneaux, et c’est ce qui comptait. Il était temps de le lire.

Ce livre, d’une fantasy certaine — qui pourrait le nier ? — est vraiment épatant, malgré que le début soit très lent. En effet, le prologue qui dure une vingtaine de pages n’est pas là pour juger le livre, si vous vous arrêtez là vous manquez quelque chose. Non, ce début est vraiment lent, mais on embarque tout de même dès le départ dans un univers imaginaire qui dépasse les limites de l’impossible et donne dès le premier instant une impression de dépaysement total dont Tolkien aurait vraiment pu se vanter. D'un point de vue général, c’est épatant de voir le monde qu’il a pu créer, ces lieux, et ce bouquet de personnages qui font l’histoire de la Terre du Milieu, et où l’on se perd facilement. Bien plus riche que notre monde, celui-ci est décrit avec tellement de vigueur que c’en est grisant.

Après ce prologue et malgré tout quelques premières pages un peu lentes à lire, l’action commence ensuite sans crier gare, et le danger, les aventures et les mystères ne tardent pas eux non plus. L’auteur mène l’histoire d’un style très particulier, d’une capacité à décrire étonnante et, peut être que certains trouvent ce livre peu rempli d’action, c’est malgré tout une épopée fantastique pleine de rebondissements et de découvertes.

Des lieux fantastiques, pleins de charme et de magie, parcourus sur des milles, émerveillements étonnants et découvertes exceptionnelles ; des personnages attachants, pleins de caractère et de vivacité, aux relations et aux mystères qui les enveloppent intéressants ; des rebondissements, de l’action, des descriptions magnifiques… voilà tout ce qui fait le charme de ce livre.

Je ne sais pas à quoi je m’attendais en lisant le livre, en ne connaissant pratiquement rien de tout ça j’ai été agréablement surpris. Je m’attendais peut-être à un monde moins développé et si bien décrit que celui-là, à moins de personnages, à plus de guerres… En fait je n’en sais vraiment pas grand-chose, mais je sais une chose : ce qui j'ai découvert m’a enchanté, et malgré ma quelque petite colère parfois retenue contre moi-même (car j’ai mis du temps à le lire), je me dis que c’est quand même parfois difficile de tout assimiler et, vous verrez, vous vous laisserez vite emporter. Car j’espère vous avoir donné envie de le lire ! Par quelques fois ça m’a fait penser à beaucoup de livres que j’avais lus, plus modernes. Par moments, surtout au départ, j’ai pensé à Cœur d’Encre, flatteur pour chacun peut-être. Mais, à un moment, je me suis même dit que ces épopées fantastiques me faisaient penser aux road-movies comme Angel, mais avec un côté bien sûr plus magique et « Moyen Âgeux ».

Je termine donc cet avis, certes long, en vous recommandant ce livre. Je n’ai pour l’instant lu que le tome 1, mais je ne tarderai pas à me plonger dans la suite. L’autre jour, j’ai ressorti le jeu « Risk » que nous avons autour de l’univers du Seigneur des Anneaux et j’ai regardé la carte, les cartes de lieux, les cartes où l’on retrouve des moments du livre (enfin, plutôt du film), les personnages, les figurines… Bref, Le Seigneur des Anneaux est un livre magique mais, pour y replonger, il y a encore d’autres choses et notamment les films, et ça, j’ai hâte ! wink

_________________________________________________

{Chroniqueur}
_________________________________________________




Dernière édition par Jacana le Sam 9 Avr - 9:42, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RivieredOr


avatar


Messages : 2443
Age : 24
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : Etudiante *_*


MessageSujet: Re: [Saga] Le seigneur des anneaux   Ven 11 Nov - 20:01

Je suis contente qu'il t'ait plu, lavoix ! XD Tu verras, les deux prochains sont beaucoup moins longs à commencer !

_________________________________________________

[ Chroniqueuse ]


Merci à Aurélie pour cet ensemble magnifique ^^


Dernière édition par Jacana le Sam 9 Avr - 9:42, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.citadelledesombres.skyrock.com
lavoixdulivre


avatar


Messages : 2870
Age : 21
Emploi/loisirs : Lire, écrire !


Vos papiers SVP
Crédits: Moi :)
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le seigneur des anneaux   Ven 11 Nov - 20:02

D'accord ! Very Happy

_________________________________________________

{Chroniqueur}
_________________________________________________




Dernière édition par Jacana le Sam 9 Avr - 9:42, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathy


avatar


Messages : 1424
Age : 27
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Littérature, Cinéma, Sport, Cuisine ...


Vos papiers SVP
Crédits: Moi même
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le seigneur des anneaux   Ven 11 Nov - 21:24

Contente aussi qu'il t'ait finalement autant plu Very Happy

_________________________________________________



Dernière édition par Jacana le Sam 9 Avr - 9:43, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.book-and-cook.blogspot.com
lavoixdulivre


avatar


Messages : 2870
Age : 21
Emploi/loisirs : Lire, écrire !


Vos papiers SVP
Crédits: Moi :)
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le seigneur des anneaux   Ven 11 Nov - 22:37

Oui, j'ai mis un peu de temps mais le tout forme une très bonne recette ! Very Happy

_________________________________________________

{Chroniqueur}
_________________________________________________




Dernière édition par Jacana le Sam 9 Avr - 9:43, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spleen la Jeune


avatar


Messages : 918
Age : 29
Localisation : HANNOVER
Emploi/loisirs : ATTACHIANTE A PLEIN TEMPS


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le seigneur des anneaux   Dim 13 Nov - 10:14

Vous m'avez convaincue. Je vais lire le cadeau de Noël que j'ai reçu il y a quelques années. =)


Dernière édition par Jacana le Sam 9 Avr - 9:43, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://antredespleenlajeune.wordpress.com/
RivieredOr


avatar


Messages : 2443
Age : 24
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : Etudiante *_*


MessageSujet: Re: [Saga] Le seigneur des anneaux   Dim 13 Nov - 15:56

Victoire ! Tu vas voir, tu vas te régaler ! ^^

_________________________________________________

[ Chroniqueuse ]


Merci à Aurélie pour cet ensemble magnifique ^^


Dernière édition par Jacana le Sam 9 Avr - 9:43, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.citadelledesombres.skyrock.com
lavoixdulivre


avatar


Messages : 2870
Age : 21
Emploi/loisirs : Lire, écrire !


Vos papiers SVP
Crédits: Moi :)
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le seigneur des anneaux   Dim 13 Nov - 18:37

Ah, ça y est, on transmet le gène x)

_________________________________________________

{Chroniqueur}
_________________________________________________




Dernière édition par Jacana le Sam 9 Avr - 9:43, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thylacine


avatar


Messages : 54
Age : 22
Emploi/loisirs : Bouquine


MessageSujet: Re: [Saga] Le seigneur des anneaux   Lun 12 Fév - 21:18

La Communauté de l'Anneau

Tout ce qui est or ne brille pas.
Tous ceux qui errent ne sont pas perdus.

Parlons peu. Parlons bien. Parlons du SdA.

Comme beaucoup j'ai grandi avec les films de Peter Jackson et n'avais jamais lu les livres. Enfin, pas exactement. Plus jeune je m'étais essayée à découvrir la plume de Tolkien, enchantée que j'étais par la magie de cette épopée cinématographique et poussée par les louanges autour de ce pilier de la fantasy. J'avais détesté et n'avais même pas mis le pied hors de la Comté. Pire, j'étais profondément déçue.

En y revenant plus tard, sans en attendre quoi que ce soit, j'ai eu une impression bien différente. Le roman est plus intimiste et moins épique que le film. On y découvre même un style narratif parfois teinté de malice. On y trouve ce qu'on n'y cherchait pas.

Si on commence l'histoire sur un rythme très lent, familier, les choses se mettent progressivement en branle lorsque l'on quitte la Comté avant de s’enchaîner très vite une fois arrivé à Bree. Ce qui prendra quand même 200 pages où l'on découvre la Vielle Forêt et les Hauts des Galgals. L'occasion de prendre conscience de la dangerosité de la Terre du Milieu. Eh oui : même aux portes de la Comté des choses essayent de vous tuer. Des choses anciennes et qui n'ont pas forcément de lien avec l'Ennemi.

Le SdA est l'histoire d'un voyage long et périlleux qui prend tout son sens dans ce premier livre. Si vous avez en tête des images d'immenses paysages aussi vides que majestueux devant lesquels les mortels et les immortels ne sont rien, sachez que le roman donne à cela une autre dimension. Dans le film on peut penser que toute cette beauté sera détruite et souillée en cas de défaite face au Mordor mais les choses sont en fait plus ambiguës. La Terre du Milieu est sauvage, mystique, parfois hostile et abrite aussi bien des créatures immémoriales que des vestiges de peuples oubliés depuis longtemps.

Tout n'est pas explicable ni même réellement compréhensible. De plus, la Compagnie ne connait pas les mouvements de ses adversaires et les héros se retrouvent souvent face à des forces qui les dépassent. Ces éléments installent ainsi un climat d'incertitude et de vulnérabilité alors qu'ils avancent en aveugles, seulement guidés par Gandalf. Si le courage est clairement montré dans les films, il prend ici une apparence moins épique, plus subtile et plus humble.

Ce qui se ressent dans le traitement des personnages dont Aragorn est le meilleur exemple. Moins solennel et plus sarcastique, plus humain en somme, on est face à un homme qui doute et qui ne commencera à se révéler comme l'héritier d'Isildur qu'à la fin du livre.

Les mots ont une place très particulière dans l'univers du SdA. Et pas seulement parce que les cultures des peuples de la Terre du Milieu sont majoritairement orales, comme nous le montrent les multiples chansons du récit. Le livre évoque parfois plus qu'il ne montre. Il y a ainsi beaucoup de non-dits et les choses ne sont pas toujours ce qu'elles paraissent être.

Le thème central du SdA n'est ni l'héroïsme, ni l'espoir, ni même la camaraderie. Bien sûr, il y a tout cela. Mais, pour moi, son thème principal est celui de la perte. Qu'elle soit subie ou volontaire. Chaque personnage va y être confronté d'une manière où d'une autre. Personne n'y échappe. Gimli, Sam, Frodon, Galadriel. Tous vont devoir y faire face et l'accepter.

Par ces deux éléments, le SdA va à contre-courant des histoires plus actuelles que j'ai pu lire. Souvent on essaye de nous en mettre plein la vue pour nous prouver le courage des héros. Mais ici, la force de Frodon, un Hobbit qui résiste au pouvoir de l'Anneau alors qu'un homme aussi valeureux que Boromir tombe sous sa domination dès qu'il l'aperçoit, n'a pas besoin d'être étalée. De même pour Aragorn qui, s'il est brusque, est un personnage tout en force retenue et qui possède une forme de douceur. Dans la plupart des romans il est question de se battre pour obtenir quelque chose, que ce soit la vengeance, la liberté, l'amour ou le pouvoir. Évidemment, dans ce livre la finalité est bien de vaincre l'Ennemi pour sauver la Terre du Milieu. Mais dans La Communauté de l'Anneau il n'y a pas d'acte plus héroïque que de renoncer.

Un coup de cœur.

_________________________________________________

~ Feel and conquer ~


Dernière édition par L'erreur sociale le Mar 13 Fév - 12:57, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eskarina Undomiel


avatar


Messages : 13
Age : 30
Localisation : Ankh-Morpork
Emploi/loisirs : Bibliovore


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le seigneur des anneaux   Dim 18 Fév - 16:07

J'ai lu ces livres il y a bien des années (un peu avant la sortie des films) mais j'ai dû les relire 5 ou 6 fois depuis (et je ne compte plus le nombre de fois où j'ai regardé les films) et j'ai parfois l'impression que tout se mélange dans un ensemble plutôt agréable dans mon cerveau !

Ce livre fait partie de mes préférés : incontestablement, l'histoire pourrait définir à elle seule le sens du mot « épique » ; les personnages, du plus gentil au plus méchant, sont tous d'une incroyable profondeur ; et l'on sent tellement le travail de Tolkien derrière, sur toute la trame du livre mais aussi sur son passé, sur cette histoire de la Terre du Milieu ! On croirait presque lire une de ces légendes des temps anciens, comme les épopées des héros antiques ou la légende d'Arthur et ses chevaliers ! Et bien sûr, l'écriture de ce livre est une pure merveille. Je déteste les descriptions, dans un livre si elles sont trop longues, j'ai l'impression que ça casse l'histoire mais j'ai aimé celles du Seigneur des Anneaux parce qu'elles sont la porte d'entrée pour la Terre du Milieu, parce qu'elles rendent réel ce monde plein de richesses, de peuples et d'histoires !

Ces livres sont d'une densité incroyable, je m'en suis rendue compte bien sûr à ma première lecture mais à chaque fois que je les relisais, j'avais l'impression de redécouvrir certains passages, d'en avoir oublié certains et d'en avoir transformé d'autres ! Même au bout de 4 lectures j'arrivais encore à être surprise par le livre et ça, c'est juste une sensation incroyable !

Quant aux films... Je les trouve géniaux ! Certes il y a eu des retraits mais quelle adaptation n'en a pas ? Comment rendre TOUTE l'histoire dans 3 films ? Et les modifications ? Oui, sur le coup, ça énerve un peu surtout quand on aime une œuvre, on n'a pas envie de la voir modifiée mais c'est parfois nécessaire. J'ai regardé les bonus des films (tous, et ils sont presque aussi longs que les films) et franchement, je peux comprendre les choix qu'ils ont fait, on sent que c'est un film fait par des fans du livre, pour les fans du livre et qu'ils ont vraiment voulu faire au mieux ! (Contrairement aux films du Hobbit mais ça, c'est une autre histoire...)

_________________________________________________


"J'avais confondu le ciel avec les étoiles qui se réfléchissaient, la nuit, sur la surface de l'étang."
Andrzej Sapkowski - Le temps du mépris

« Ici et en ce jour, le monde fut changé. »


Dernière édition par L'erreur sociale le Dim 18 Fév - 16:15, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale (Quelle verve !))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceres


avatar


Messages : 736
Age : 29
Emploi/loisirs : Lecture, écriture, jeux vidéo...


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le seigneur des anneaux   Sam 1 Déc - 19:16

Énormément de choses sont déjà été dites au sujet de cette œuvre et je crains d'être redondante, mais voici tout de même un morceau de ma pensée.

J'avais toujours vu les films, mais je n'avais jamais lu les livres. Enfin... J'avais essayé deux fois, mais j'avais abandonné. Trop jeune et immature pour apprécier un livre qui prend son temps j'imagine. Car oui, ce livre prend son temps.
À vrai dire, cette lecture a été pour moi une redécouverte de l'histoire. Tant de choses sont différentes ! Je comprends mieux pourquoi les fans ont été déçus des adaptations cinématographiques. Pourtant, je comprends également les choix qui ont été faits par Peter Jackson. Certains éléments ne passent tout simplement pas aussi bien dans un film que dans un livre.
À une exception près:
 

Mais plutôt que de comparer les deux supports, parlons des livres. Le Seigneur des Anneaux est terriblement riche, que ce soit dans son histoire ou son univers. On le sent à chaque page, j'oserais même dire à chaque phrase, et je ne parle même pas des appendices qui ajoutent encore plus de détails. En clair, c'est une affaire qui tient la route de A à Z.
On sent également que c'est un travail de linguiste. Bien sûr, il y a la création des différentes langues, ou les chansons qui parsèment le récit, mais c'est visible dans la narration. Si bien que j'ai dû prendre un temps bien plus long que d'ordinaire pour accomplir cette lecture, afin d'apprécier l'écriture jusqu'au bout.
Au fil de l'histoire, on partage les joies, les peurs, la tristesse, les difficultés, la détermination des personnages, et, à la fin, on a l'impression d'avoir assisté à un monument. Et c'est le cas : il s'agit d'un pilier de la fantasy.

Aux personnes qui voudraient se lancer, mais qui hésitent, voilà mon conseil : plongez. Certes, le début est lent, mais une fois que la machine est lancée, on vit une aventure qui possède tout, car toutes les émotions sont là, prêtes à nous emporter avec elles.

_________________________________________________



Dernière édition par L'erreur sociale le Sam 1 Déc - 19:19, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Saga] Le seigneur des anneaux   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Saga] Le seigneur des anneaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature imaginaire / futuriste :: Romans fantastiques/fantasy/Bit-lit-