Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -41%
Clairefontaine – Lot de 9 Cahiers 24×32 ...
Voir le deal
14.82 €

Partagez | 
 

 Interview de Didier Gazanhes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Livresse


Livresse


Messages : 4688

Vos papiers SVP
Crédits: Evange
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

interview - Interview de Didier Gazanhes _
MessageSujet: Interview de Didier Gazanhes   interview - Interview de Didier Gazanhes EmptyJeu 10 Nov - 17:29

Bonjour et Bienvenue pour l'interview de Didier Gazanhes, auteur de La Forteresse des Ténèbres, qui se déroulera de 18h à 20h30 et peut-être plus, selon votre motivation !

Nous avons la chance de pouvoir poser toutes nos petites questions à un auteur, alors profitez-en !

Je rappelle les consignes pour un échange convivial et clair. Un seul membre pose une question à la fois, avant d'en poser une autre, il faut attendre que l'auteur ait répondu à la question précédente.

Un compte-rendu sera mis à jour , ci-dessous, afin que les arrivants ne reposent pas les mêmes questions ou aient une vision globale de l'interview !

-----------------------------------------------
COMPTE-RENDU
-----------------------------------------------

Livresse: Bonjour Didier Gazanhes!
Vous êtes aujourd'hui parmi nous grâce au coup de cœur pour La Forteresse des Ténèbres de Esmeria !
Je vous remercie de nous accorder un peu de votre temps pour répondre à nos questions.
Je vous demanderai de vous présenter brièvement afin que les membres en apprennent un peu plus sur vous.


Didier Gazanhes: Bonjour,
Merci à vous de m'avoir invité sur votre forum.
Je m’appelle donc Didier Gazanhes, j’ai 46 ans. Je suis journaliste et je travaille dans un mensuel économique en Paca. La Forteresse des Ténèbres est mon premier roman, réalisé en auto édition aux Editions Scripta. Il s’agit de l’aboutissement d’un texte écrit depuis quelque temps. Auparavant j’ai écrit pas mal de nouvelles et quelques débuts de romans restés pour l'instant inachevés. Je travaille actuellement sur la suite de La Forteresse des Ténèbres et sur un autre projet presque abouti. Je suis également passionné de photographie et je réalise de nombreux clichés à mes (rares) heures perdues. J’ai là aussi quelques projets de livres…


Livresse: Merci pour cette présentation.
Pourquoi avoir choisi l'auto-édition?


D.G.: Tout simplement parce que les maisons d'édition traditionnelles n'acceptaient pas mon manuscrit. De plus en plus d'auteurs ont recours à cette méthode. J'ai choisi les Editions Scripta car le rapport qualité-prix-service était le plus intéressant et qu'à la différence d'autres services que l'on peut trouver sur le net, cette société est basée en Bretagne et qu'il est possible de discuter longuement de son livre, de son projet, de la couverture. Le résultat est ainsi plus largement maîtrisé par l'auteur.
Reste bien sûr un seul soucis : la commercialisation...



Lavoixdulivre: Bonsoir
Je suis heureux de rencontrer un nouvel auteur mais je ne connais pas votre livre. Pourriez-vous m'en dire plus ?


D.G.: Pour résumer l’intrigue je ferais référence à l’agréable chronique d'Esméria : « L’histoire se déroule dans le Royaume de Gamélie, plus précisément dans l’archipel des Staerl où nous rencontrons pour la première fois les trois personnages principaux : Moldrann, Ralthom et Rortrog. Ce sont des pêcheurs vivant depuis toujours dans le petit village de Frok. Un soir de tempête, ils doivent se rendre à l’Auberge de la Chèvre de Pierre sur l’ile de Rost car la dulcinée de Rortrog l’y a invité. Les trois inséparables s’y rendent donc ensemble et dans la pénombre du soir, font une étrange découverte. Chose inhabituelle, deux Errants sont sur l’ile. Pourquoi se trouvent-ils là ? Que cherchent-ils et que signifie l’étrange symbole rouge sur leurs montures ? C’est face à toutes ces questions et bien d’autres que se retrouvent les lecteurs au début de l’histoire ».
Je trouve que c'est un excellent résumé du point de départ de l’intrigue. Ensuite, La Forteresse des Ténèbres Tome 1 raconte le voyage initiatique de ces trois jeunes pêcheurs qui vont être contraints de quitter leur île natale pour aller à la découverte de ce royaume pour eux un peu lointain de Gamélie et du danger qui le menace. Ils rencontreront sur leur route un monastère et ses étranges prêtres, une foraine maltraitée par ses parents, d’inquiétants Non Morts, des gobelins des montagnes et un grand-prêtre perspicace qui ne tient pas la gent féminine dans la plus haute estime… Et d’autres surprises que je ne dévoilerai pas. Il s’agit de la mise en place d’une intrigue qui va se développer sur quatre livres : La fermière d’Abalessa, Shanen, La cité des rois et La nuit éternelle.


Livresse: Quels auteurs vous ont inspiré ?

Lavoixdulivre: Quels sont vos styles de livres préférés, et quels sont ou quels ont étés vos livres préférés ?
De plus, si vous deviez dire ce qui vous a incité à écrire, que nous diriez-vous ?
Oui l'auto-édition revient beaucoup aujourd'hui, et je n'ai jamais entendu parler de cette entreprise ! Mais ce n'est plus de l'auto-édition alors ! ?


D.G.: Le fantastique dans toutes ses déclinaisons fait partie des thèmes qui m’intéressent. Mais j’avoue avoir beaucoup lu d'ouvrages de science-fiction : les bouquins d’Arthur C Clarke, les enquêtes policières futuristes d’Asimov et tous les classiques : Silverberg, Richard Matheson, HG Wells, Franck Herbert (Dune), Ray Bradbury…
Pour le fantastique : S.King évidemment, mais aussi Edgar Poe, Lovecraft et ses univers terrifiants (la nouvelle « Je suis d’ailleurs » est extraordinaire), Dan Simmons et son cycle d’Hyperion.
Au-delà, dans la littérature dite classique, j’ai toujours été fasciné par le style de Victor Hugo, les pièces de Shakespeare (Macbeth en tout premier) et par les auteurs américains : William Faulkner, John Steinbeck ou Dos Passos. En France, les expériences du nouveau roman (Alain Robbe Grillet) m’ont plu ainsi que les romans de Daniel Pennac ou Jean-Christophe Grangé, pour revenir vers un style qui alterne policier, terreur et fantastique, sans toutefois y sombrer.
Il s'agit bien d'auto-édition. La société Scripta assure la fabrication du livre et le réapprovisionnement à la demande (à partir de cinq exemplaires). L'auteur ne paye que les exemplaires qu'il achète. A sa charge de les vendre. L'ouvrage est aux normes professionnelles d'impression, numéro d'ISBN etc... La société Scripta est un prestataire.


Esmeria: Bonjour.
Comme j'ai adoré le 1er tome de La Forteresse des Ténèbres, je me demande évidement où vous en êtes dans l’écriture du prochain tome et si vous avez une idée approximative de sa période de parution ?


D.G.: Je sais que vous êtes impatiente de connaître la suite des aventures de la Forteresse des Ténèbres. La Fermière d'Abalessa, le tome 2 est largement entamé puisque j'en ai rédigé 200 pages. En revanche il faut prendre en compte la partie technique d'impression dans le timing. Il ne sortira pas avant fin 2012. En même temps les premiers succès du tome 1 m'ont boosté, donc l'écriture prendra peut être moins de temps que prévu...

Livresse: Qu'est-ce qui vous a fait commencer ce livre?

D.G.: L’idée est partie d’un défi avec une amie : concevoir une histoire d’heroic fantasy et la développer sur le format d’un roman. Après se mélangent toutes les intrigues, tous les personnages, que l'on aimerait bien retrouver dans un livre de fantasy. Il y a des situations, des décors, des personnages que l'on porte en soi. L'écriture les restitue. Tout simplement.
Mon histoire se développera finalement en quatre tomes. Deux tomes ça faisait low cost, une trilogie ça faisait trop penser à Tolkien ou Georges Lucas ! Une tétralogie sonne mieux. D’autant que cela fait référence au cycle d’opéras de Wagner sur la légende de l’or du Rhin : l’or du Rhin, Siegfrid, La Walkyrye et le Crépuscule des Dieux. Je suis assez fan de cette saga d’heroic fantasy avant l’heure. Beaucoup de choses sont communes avec Tolkien notamment.
Sinon mon inspiration se puise dans les lectures et le vécu. Des lieux visités. La Scandinavie notamment. L'actualité aussi. Pour le tome 2.


Myly: Bonsoir et merci de nous accorder de votre précieux temps !
Si vous deviez vous essayer à un autre genre littéraire, lequel serait-il ?


D.G.: Bonsoir Myly. Pour le temps ce n'est rien. Il est toujours précieux et parler avec vous de mon travail est enrichissant.
Je suis actuellement en train de travailler à un autre ouvrage en parallèle à la Forteresse 2. Il s'agit d'une intrigue policière mettant en scène une jeune héroïne. C'est un ouvrage qui mélange enquête policière, intrigue historique, jeu de piste. Une sorte de Da Vinci Code en plus léger....
Mais sinon je tenterais bien le fantastique. En fait ce qui m'intéresse est de faire rêver, de dépayser. Je ne me vois pas écrire une histoire qui se déroulerait dans ma rue avec des gens de tous les jours.


Livresse: Depuis quand écrivez-vous?

D.G.:Je crois que j'écris depuis toujours. Comme je l'ai dit j'ai écrit beaucoup de nouvelles avant de me lancer dans ce roman. Mais si je remonte dans le temps je crois que j'ai déjà des textes qui datent de mes quinze ans et peut-être moins. Ce n'était pas des projets très aboutis mais il s'agissait déjà d'intrigues de science-fiction ou de fantastique. Ecrites à la main sur des feuillets agrafés. Je développais de nouvelles aventures de héros que j'aimais bien à cette époque. A mon sens l'écriture s'entretient. Si l'on rêve d'écrire il ne faut pas se l'interdire.

Lullabee: Bonsoir et merci de prendre de votre temps pour nous faire découvrir votre travail.
Auriez-vous des conseils à donner à des novices qui souhaiteraient se lancer dans l'écriture ?


D.G.: Bonsoir Lullabee. Difficile de donner des conseils. Je pense que l’écriture s’apprend sur le terrain. Il ne faut pas se priver d’écrire mais il faut ensuite se relire avec rigueur. Pas tant pour les fautes d’orthographes. J’ai lu beaucoup de textes d’auteurs amateurs notamment sur Mybookcompany et notamment en fantasy. Trop souvent ils se contentent de décrire des univers. Un roman n’est pas juste un manuel de jeu de rôle. Un roman n’avance que par l’action, par les événements qui s’y déroulent. Un personnage doit agir. Il ne peut se contenter de penser. Il faut donc doser l’action et la description. En théorie je dirais qu’il faut bien « sentir » ce que l’on veut raconter. Déjà se l’imaginer clairement. Ensuite il sera facile de le transcrire. La description doit accompagner l’action et ne doit pas l’étouffer. Il faut trouver le bon dosage. Mais il ne faut pas avoir peur de la page blanche. Si vous avez une idée en tête, commencez par faire un plan succinct des chapitres, ou disons, des scènes. Scène 1, il se passe ceci ou cela. Scène 2 la suite etc etc...
Cela vous permettra de mieux organiser votre pensée en séquences. Et de savoir où vous en êtes en cours d’écriture.


Livresse: Combien de temps avez-vous mis pour clôturer le tome 1?

D.G.: Il est difficile de répondre à une telle question.
Cela ne peut pas se comptabiliser en heures ou en jours. Un premier roman s’élabore sur la durée. Mais le temps d’écriture n’est pas le plus long. Le plus difficile est de trouver le temps d’écrire. Avec du temps libre consacré uniquement à l'écriture on peut rédiger pas mal de pages en peu de temps. En une soirée il est possible d'écrire une dizaine de pages et parfois beaucoup moins. Cela dépend des étapes de l'intrigue. Il y a des séquences plus faciles que d'autres. Certaines s'imposent plus facilement et la rédaction est naturellement fluide. Les relectures et corrections avant impression prennent également beaucoup de temps.


Livresse: J'ai bien conscience de toutes les contraintes hors écriture, c'est pour cela que je demande combien de temps s'est écoulé entre l'idée et l'impression du livre Smile

D.G.: Entre l'idée et l'impression du livre la question est un peu faussée. Parce que dans mon cas j'ai envoyé le manuscrit à différentes maisons d'éditions. Et là il faut être patient. Les réponses ne sont instantanées (ou presque) que pour les comptes d'auteur que l'on n'a pas démasqué avant d'envoyer son manuscrit. Sinon il faut attendre environ de trois à six mois. Je n'ai pas lancé l'auto-édition avant d'avoir reçu les réponses. Donc dans mon cas c'est plus une question d'années.

Kathy: Bonsoir et merci !
Tout cela donne terriblement envie de découvrir votre univers.
Savez-vous déjà ce que deviendront vos personnages à la fin du tome 4 ?


D.G.: Ce que deviennent mes personnages dans le tome 4 ? Voilà une question piège. Pour être sincère je sais clairement quelle est la conclusion de toute l'histoire. Je vois plutôt bien la scène finale, où elle se déroule et avec qui. Mais personne ne peut savoir ce que deviendront TOUS mes personnages. Le tome second est clair. Heureusement, il est en cours d'écriture... Le tome 3 aussi. J'ai la trame globale, les nouveaux personnages et leurs interactions avec les personnages du début. Je n'ai pas le découpage séquence par séquence bien évidemment. Pour le tome 4, je connais les grandes lignes. De toute façon, l'intrigue avance à sa vitesse et crée elle-même des rebondissements imprévus. Dans le tome 1, l'un des personnages principaux s'est greffé par hasard à l'intrigue. Parce que tout à coup, le rebondissement m'est venu à l'esprit et parce qu'il s'intercalait parfaitement. En même temps, si je savais parfaitement tout ce qui allait arriver... ce serait d'un triste. L'auteur écrit aussi pour savoir ce qui va arriver !

Lullabee: Avez-vous des objets "fétiches" qui vous aident à écrire (un stylo spécial, une machine à écrire, ... ) ou des routines à respecter ?

D.G.: Des objets fétiches ? Non. J'écris sur ordinateur. Mais cela peut être sur mon Macintosh maison ou sur un PC portable en fonction des circonstances. Je préfère taper directement parce que je tape plutôt vite et que j'ai l'habitude du clavier. (Vu mon métier je ne cherche plus les lettres...). Main ou clavier. Il faut choisir en fonction de sa rapidité. Il faut pouvoir écrire rapidement l'idée que l'on a en tête. Ensuite j’écris au gré des possibilités. Cela peut être dans la journée, entre deux interviews sur mon ordinateur portable, cela peut être chez moi le week-end ou le plus souvent en soirée, quand tout est enfin calme. Je mets en général de la musique pour écrire. Plutôt de la musique de films que des chansons. Parfois du jazz. Il faut parvenir à se couper de la réalité pour être DANS son histoire.

Livresse: Pour les personnages, sont-ils des personnages totalement issus de votre imagination ? Ou vous inspirez-vous de votre entourage ?

D.G.: La Forteresse des Ténèbres est quand même un roman d'heroic fantasy. Il est donc difficile de dire que les personnages sont issus de mon entourage. Ils sont tous totalement imaginaires, même si certains peuvent emprunter quelques traits à des personnes que je connais. Mais il s'agit plutôt de pures créations.


Lavoixdulivre: D'un point de vue hors de l'écriture j'aimerais savoir quel autre métier vous fait vivre si vous ne vivez pas de votre plume ?


D.G.: En effet je suis journaliste et mon travail m’accapare déjà beaucoup et, chance ou malchance, j’y passe mon temps à écrire. Je suis dans une situation différente de quelqu’un qui rêve de s’exprimer par le texte et qui n’a pas l’occasion de le faire dans sa vie professionnelle. L’écriture reste sa seule chance.
Mon métier de journaliste entretient sans doute ma facilité de communication par l’écrit, mais érode l’envie de passer du temps à taper des mots sur un clavier ! Mais il ne faut absolument pas mélanger les deux. J’ai entendu parfois dire que les journalistes sont des écrivains frustrés. A mon sens c’est une erreur. Il n’y a aucune comparaison entre ces deux activités. Le journaliste n’invente pas, il ne crée pas un univers à partir de rien. Le journaliste n’est jamais confronté à l’angoisse de la page blanche. Il vit certes de sa plume, mais les circonstances sont différentes...



Erine: Bonsoir et merci d'être parmi nous et de répondre à nos questions. Je n'ai pas lu votre livre mais je dois vous dire que j'adore la couverture et justement j'aurais des questions à ce sujet. Personnellement c'est ce qui attire mon attention en premier et je ne pense pas être la seule bien sûr, j'imagine que c'est une chose importante sur laquelle on mise quand on décide de publier un livre.
Vous avez travaillé avec l'illustrateur pour cette première de couverture, vous aviez une idée précise de ce que vous vouliez ? Ou vous lui avez "laissé" les grandes lignes et il a travaillé assez librement de son côté ?


D.G.: Bonsoir Erine. Pour la couverture, j'ai tenté de créer des choses. Mais force était de constater que si c'était sympathique cela ne correspondait pas à quelque chose de professionnel que l'on peut trouver en librairie. Je me suis donc approché d'un graphiste que j'ai rencontré au gré de mes interviews. Il travaille dans une entreprise qui crée des sites internet et est passionné de fantasy. Nous avons discuté et je lui ai envoyé trois croquis au crayon que j'avais griffonnés. Pas de vrais dessins, mais juste des esquisses pour dire : je vois bien un visage de ce côté, un prêtre à son pupitre de l'autre. Nous nous sommes entendus sur le prix. Il m'a proposé deux versions au crayon et ensuite il a travaillé sur ordinateur. j'avoue que le rendu est chouette. En plus c'est vraiment du sur mesure et totalement raccordé à mon histoire. Voilà, c'est tout simple. Mais cela a un coût.


Dernière édition par Aurélie le Lun 27 Avr - 12:08, édité 35 fois (Raison : Correction par Aurélie)
Revenir en haut Aller en bas
Livresse


Livresse


Messages : 4688

Vos papiers SVP
Crédits: Evange
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

interview - Interview de Didier Gazanhes _
MessageSujet: Re: Interview de Didier Gazanhes   interview - Interview de Didier Gazanhes EmptyJeu 10 Nov - 17:38

Bonjour Didier Gazanhes!

Vous êtes aujourd'hui parmi nous grâce au coup de coeur pour La Forteresse des Ténèbres de Esmeria!

Je vous remercie de nous accorder un peu de votre temps pour répondre à nos questions.

Je vous demanderai de vous présenter brièvement afin que les membres en apprennent un peu plus sur vous.


Dernière édition par Aurélie le Lun 27 Avr - 11:55, édité 1 fois (Raison : Correction par Aurélie)
Revenir en haut Aller en bas
Forteresse


Forteresse


Messages : 20
Age : 55
Emploi/loisirs : Journaliste


interview - Interview de Didier Gazanhes _
MessageSujet: Re: Interview de Didier Gazanhes   interview - Interview de Didier Gazanhes EmptyJeu 10 Nov - 18:21

Bonjour,

Merci à vous de m'avoir invité sur votre forum.
Je m’appelle donc Didier Gazanhes, j’ai 46 ans. Je suis journaliste et je travaille dans un mensuel économique en Paca. La Forteresse des Ténèbres est mon premier roman, réalisé en auto-édition aux Editions Scripta. Il s’agit de l’aboutissement d’un texte écrit depuis quelque temps. Auparavant j’ai écrit pas mal de nouvelles et quelques débuts de romans restés pour l'instant inachevés. Je travaille actuellement sur la suite de la Forteresse des Ténèbres et sur un autre projet presque abouti. Je suis également passionné de photographie et je réalise de nombreux clichés à mes (rares) heures perdues. J’ai là aussi quelques projets de livres…


Dernière édition par Aurélie le Lun 27 Avr - 11:56, édité 1 fois (Raison : Correction par Aurélie)
Revenir en haut Aller en bas
Livresse


Livresse


Messages : 4688

Vos papiers SVP
Crédits: Evange
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

interview - Interview de Didier Gazanhes _
MessageSujet: Re: Interview de Didier Gazanhes   interview - Interview de Didier Gazanhes EmptyJeu 10 Nov - 18:22

Merci pour cette présentation.

Pourquoi avoir choisi l'auto-édition?
Revenir en haut Aller en bas
lavoixdulivre


lavoixdulivre


Messages : 2845
Age : 24
Emploi/loisirs : Lire, écrire !


Vos papiers SVP
Crédits: Moi :)
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

interview - Interview de Didier Gazanhes _
MessageSujet: Re: Interview de Didier Gazanhes   interview - Interview de Didier Gazanhes EmptyJeu 10 Nov - 18:23

Bonsoir
Je suis heureux de rencontrer un nouvel auteur mais je ne connais pas votre livre. Pourriez vous m'en dire plus ?

_________________________________________________

{Chroniqueur}
_________________________________________________


interview - Interview de Didier Gazanhes 120427110234454895


Dernière édition par Aurélie le Lun 27 Avr - 11:56, édité 1 fois (Raison : Correction par Aurélie)
Revenir en haut Aller en bas
Forteresse


Forteresse


Messages : 20
Age : 55
Emploi/loisirs : Journaliste


interview - Interview de Didier Gazanhes _
MessageSujet: Re: Interview de Didier Gazanhes   interview - Interview de Didier Gazanhes EmptyJeu 10 Nov - 18:28

Je vais commencer par présenter mon livre.
Pour résumer l’intrigue je ferais référence à l’agréable chronique d'Esméria: « L’histoire se déroule dans le Royaume de Gamélie, plus précisément dans l’archipel des Staerl où nous rencontrons pour la première fois les trois personnages principaux : Moldrann, Ralthom et Rortrog. Ce sont des pêcheurs vivant depuis toujours dans le petit village de Frok. Un soir de tempête, ils doivent se rendre à l’Auberge de la Chèvre de Pierre sur l’ile de Rost car la dulcinée de Rortrog l’y a invité. Les trois inséparables s’y rendent donc ensemble et dans la pénombre du soir, font une étrange découverte. Chose inhabituelle, deux Errants sont sur l’ile. Pourquoi se trouvent-ils là ? Que cherchent-ils et que signifie l’étrange symbole rouge sur leurs montures ? C’est face à toutes ces questions et bien d’autres que se retrouvent les lecteurs au début de l’histoire ».
Je trouve que c'est un excellent résumé du point de départ de l’intrigue. Ensuite, la Forteresse des Ténèbres Tome 1 raconte le voyage initiatique de ces trois jeunes pêcheurs qui vont être contraints de quitter leur île natale pour aller à la découverte de ce royaume pour eux un peu lointain de Gamélie et du danger qui le menace. Ils rencontreront sur leur route un monastère et ses étranges prêtres, une foraine maltraitée par ses parents, d’inquiétants Non Morts, des gobelins des montagnes et un grand-prêtre perspicace qui ne tient pas la gent féminine dans la plus haute estime… Et d’autres surprises que je ne dévoilerai pas. Il s’agit de la mise en place d’une intrigue qui va se développer sur quatre livres : La fermière d’Abalessa, Shanen, la cité des rois et La nuit éternelle.


Dernière édition par Aurélie le Lun 27 Avr - 11:57, édité 1 fois (Raison : Correction par Aurélie)
Revenir en haut Aller en bas
Forteresse


Forteresse


Messages : 20
Age : 55
Emploi/loisirs : Journaliste


interview - Interview de Didier Gazanhes _
MessageSujet: Re: Interview de Didier Gazanhes   interview - Interview de Didier Gazanhes EmptyJeu 10 Nov - 18:30

Pourquoi avoir choisi l'auto-édition ?
Tout simplement parce que les maisons d'édition traditionnelles n'acceptaient pas mon manuscrit. De plus en plus d'auteurs ont recours à cette méthode. J'ai choisi les Editions Scripta car le rapport qualité-prix-service était le plus intéressant et qu'à la différence d'autres services que l'on peut trouver sur le net, cette société est basée en Bretagne et qu'il est possible de discuter longuement de son livre, de son projet, de la couverture. Le résultat est ainsi plus largement maîtrisé par l'auteur.
Reste bien sûr un seul soucis : la commercialisation...


Dernière édition par Aurélie le Lun 27 Avr - 11:57, édité 1 fois (Raison : Correction par Aurélie)
Revenir en haut Aller en bas
Livresse


Livresse


Messages : 4688

Vos papiers SVP
Crédits: Evange
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

interview - Interview de Didier Gazanhes _
MessageSujet: Re: Interview de Didier Gazanhes   interview - Interview de Didier Gazanhes EmptyJeu 10 Nov - 18:33

Quels auteurs vous ont inspiré


Dernière édition par Aurélie le Lun 27 Avr - 11:58, édité 1 fois (Raison : Correction par Aurélie)
Revenir en haut Aller en bas
lavoixdulivre


lavoixdulivre


Messages : 2845
Age : 24
Emploi/loisirs : Lire, écrire !


Vos papiers SVP
Crédits: Moi :)
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

interview - Interview de Didier Gazanhes _
MessageSujet: Re: Interview de Didier Gazanhes   interview - Interview de Didier Gazanhes EmptyJeu 10 Nov - 18:34

Effectivement c'est un résumé et une présentation qui donnent envie ! Very Happy La couverture est sublime en plus de ça ! wink
Mais je en me suis pas présenté : je m'appelle Tom, j'ai 14 ans et je suis un fan de fantasy ! Ce livre devrait donc sûrement me plaire ! wink
Quels sont vos styles de livres préférés, et quels sont ou quels ont étés vos livres préférés ?

De plus, si vous deviez dire ce qui vous a incité à écrire, que nous diriez-vous ?

PS : Oui comme le demande Livresse, elle m'a devancé ! Mais ce ne sont peut-être pas que des auteurs !

PPS : Oui l'auto-édition revient beaucoup aujourd'hui, et je n'ai jamais entendu parler de cette entreprise ! Mais ce n'est plus de l'auto-édition alors ! ?

_________________________________________________

{Chroniqueur}
_________________________________________________


interview - Interview de Didier Gazanhes 120427110234454895


Dernière édition par Aurélie le Lun 27 Avr - 11:59, édité 1 fois (Raison : Correction par Aurélie)
Revenir en haut Aller en bas
Esmeria


Esmeria


Messages : 359
Age : 27
Localisation : Côte d'Or
Emploi/loisirs : Lycéenne Terminale ES


Vos papiers SVP
Crédits: Moi
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

interview - Interview de Didier Gazanhes _
MessageSujet: Re: Interview de Didier Gazanhes   interview - Interview de Didier Gazanhes EmptyJeu 10 Nov - 18:35

Bonjour ^^

Comme j'ai adoré le 1er tome de La Forteresse des Ténèbres, je me demande évidement où vous en êtes dans l’écriture du prochain tome et si vous avez une idée approximative de sa période de parution ?

_________________________________________________

Bibliothèque - Livres Lus - Lecture du Moment - Wishlist - Blog Littéraire
____________________________________________

" Danse comme si personne ne te regardait. Chante comme si personne ne t'entendait.
Aime comme si tu n'avais jamais souffert. Vis comme si le Paradis était sur Terre "


interview - Interview de Didier Gazanhes 110624071224849171


Dernière édition par Aurélie le Lun 27 Avr - 11:59, édité 1 fois (Raison : Correction par Aurélie)
Revenir en haut Aller en bas
http://livres-et-mots.skyrock.com/
Forteresse


Forteresse


Messages : 20
Age : 55
Emploi/loisirs : Journaliste


interview - Interview de Didier Gazanhes _
MessageSujet: Re: Interview de Didier Gazanhes   interview - Interview de Didier Gazanhes EmptyJeu 10 Nov - 18:38

Le fantastique dans toutes ses déclinaisons fait partie des thèmes qui m’intéressent. Mais j’avoue avoir beaucoup lu d'ouvrages de science-fiction : les bouquins d’Arthur C Clarke, les enquêtes policières futuristes d’Asimov et tous les classiques : Silverberg, Richard Matheson, HG Wells, Franck Herbert (Dune), Ray Bradbury…
Pour le fantastique : S.King évidemment, mais aussi Edgar Poe, Lovecraft et ses univers terrifiants (la nouvelle « Je suis d’ailleurs » est extraordinaire), Dan Simmons et son cycle d’Hyperion.
Au-delà, dans la littérature dite classique, j’ai toujours été fasciné par le style de Victor Hugo, les pièces de Shakespeare (Macbeth en tout premier) et par les auteurs américains : William Faulkner, John Steinbeck ou Dos Passos. En France, les expériences du nouveau roman (Alain Robbe Grillet) m’ont plu ainsi que les romans de Daniel Pennac ou Jean-Christophe Grangé, pour revenir vers un style qui alterne policier, terreur et fantastique, sans toutefois y sombrer.


Dernière édition par Aurélie le Lun 27 Avr - 12:00, édité 1 fois (Raison : Correction par Aurélie)
Revenir en haut Aller en bas
Forteresse


Forteresse


Messages : 20
Age : 55
Emploi/loisirs : Journaliste


interview - Interview de Didier Gazanhes _
MessageSujet: Re: Interview de Didier Gazanhes   interview - Interview de Didier Gazanhes EmptyJeu 10 Nov - 18:40

Pour répondre à La voix du livre :
Il s'agit bien d'auto-édition. La société Scripta assure la fabrication du livre et le réapprovisionnement à la demande (à partir de cinq exemplaires). L'auteur ne paye que les exemplaires qu'il achète. A sa charge de les vendre. L'ouvrage est aux normes professionnelles d'impression, numéro d'ISBN etc... La société Scripta est un prestataire.


Dernière édition par Aurélie le Lun 27 Avr - 12:00, édité 1 fois (Raison : Correction par Aurélie)
Revenir en haut Aller en bas
Forteresse


Forteresse


Messages : 20
Age : 55
Emploi/loisirs : Journaliste


interview - Interview de Didier Gazanhes _
MessageSujet: Re: Interview de Didier Gazanhes   interview - Interview de Didier Gazanhes EmptyJeu 10 Nov - 18:43

Pour répondre à Esméria : Je sais que vous êtes impatiente de connaître la suite des aventures de la Forteresse des Ténèbres. La Fermière d'Abalessa, le tome 2 est largement entamé puisque j'en ai rédigé 200 pages. En revanche il faut prendre en compte la partie technique d'impression dans le timing. Il ne sortira pas avant fin 2012. En même temps les premiers succès du tome 1 m'ont boosté, donc l'écriture prendra peut être moins de temps que prévu...


Dernière édition par Aurélie le Lun 27 Avr - 12:01, édité 1 fois (Raison : Correction par Aurélie)
Revenir en haut Aller en bas
Livresse


Livresse


Messages : 4688

Vos papiers SVP
Crédits: Evange
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

interview - Interview de Didier Gazanhes _
MessageSujet: Re: Interview de Didier Gazanhes   interview - Interview de Didier Gazanhes EmptyJeu 10 Nov - 18:46

Qu'est-ce qui vous a fait commencer ce livre ?


Dernière édition par Aurélie le Lun 27 Avr - 12:01, édité 1 fois (Raison : Correction par Aurélie)
Revenir en haut Aller en bas
Forteresse


Forteresse


Messages : 20
Age : 55
Emploi/loisirs : Journaliste


interview - Interview de Didier Gazanhes _
MessageSujet: Re: Interview de Didier Gazanhes   interview - Interview de Didier Gazanhes EmptyJeu 10 Nov - 18:51

L’idée  est partie d’un défi avec une amie : concevoir une histoire d’heroic fantasy et la développer sur le format d’un roman. Après se mélangent toutes les intrigues, tous les personnages, que l'on aimerait bien retrouver dans un livre de fantasy. Il y a des situations, des décors, des personnages que l'on porte en soi. L'écriture les restitue. Tout simplement.
Mon histoire se développera finalement en quatre tomes. Deux tomes ça faisait  low cost, une trilogie ça faisait trop penser à Tolkien ou Georges Lucas ! Une tétralogie sonne mieux. D’autant que cela fait référence au cycle d’opéras de Wagner sur la légende de l’or du Rhin : l’or du Rhin, Siegfrid, La Walkyrye et le Crépuscule des Dieux. Je suis assez fan de cette saga d’heroic fantasy avant l’heure. Beaucoup de choses sont communes avec Tolkien notamment.
Sinon mon inspiration se puise dans les lectures et le vécu. Des lieux visités. La Scandinavie notamment. L'actualité aussi. Pour le tome 2.


Dernière édition par Aurélie le Lun 27 Avr - 12:02, édité 1 fois (Raison : Correction par Aurélie)
Revenir en haut Aller en bas
Myly


Myly


Messages : 1560
Age : 35
Localisation : Montpellier
Emploi/loisirs : Lecture, Graphisme, Ecriture


Vos papiers SVP
Crédits: Me
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

interview - Interview de Didier Gazanhes _
MessageSujet: Re: Interview de Didier Gazanhes   interview - Interview de Didier Gazanhes EmptyJeu 10 Nov - 18:54

Bonsoir et merci de nous accorder de votre précieux temps !
Si vous deviez vous essayer à un autre genre littéraire, lequel serait-il ?

_________________________________________________

interview - Interview de Didier Gazanhes Copy-c11
Mon antre, mes mots
Revenir en haut Aller en bas
http://dautresplumes.wordpress.com/
Forteresse


Forteresse


Messages : 20
Age : 55
Emploi/loisirs : Journaliste


interview - Interview de Didier Gazanhes _
MessageSujet: Re: Interview de Didier Gazanhes   interview - Interview de Didier Gazanhes EmptyJeu 10 Nov - 19:01

Bonsoir Myly. Pour le temps ce n'est rien. Il est toujours précieux et parlez avec vous de mon travail est enrichissant.
Je suis actuellement en train de travailler à un autre ouvrage en parallèle à la Forteresse 2. Il s'agit d'une intrigue policière mettant en scène une jeune héroïne. C'est un ouvrage qui mélange enquête policière, intrigue historique, jeu de piste. Une sorte de Da Vinci Code en plus léger....
Mais sinon je tenterais bien le fantastique. En fait ce qui m'intéresse est de faire rêver, de dépayser. Je ne me vois pas écrire une histoire qui se déroulerait dans ma rue avec des gens de tous les jours.


Dernière édition par Aurélie le Lun 27 Avr - 12:03, édité 1 fois (Raison : Correction par Aurélie)
Revenir en haut Aller en bas
Livresse


Livresse


Messages : 4688

Vos papiers SVP
Crédits: Evange
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

interview - Interview de Didier Gazanhes _
MessageSujet: Re: Interview de Didier Gazanhes   interview - Interview de Didier Gazanhes EmptyJeu 10 Nov - 19:07

Depuis quand écrivez-vous ?


Dernière édition par Aurélie le Lun 27 Avr - 12:03, édité 1 fois (Raison : Correction par Aurélie)
Revenir en haut Aller en bas
Forteresse


Forteresse


Messages : 20
Age : 55
Emploi/loisirs : Journaliste


interview - Interview de Didier Gazanhes _
MessageSujet: Re: Interview de Didier Gazanhes   interview - Interview de Didier Gazanhes EmptyJeu 10 Nov - 19:14

Je crois que j'écris depuis toujours. Comme je l'ai dit j'ai écrit beaucoup de nouvelles avant de me lancer dans ce roman. Mais si je remonte dans le temps je crois que j'ai déjà des textes qui datent de mes quinze ans et peut-être moins. Ce n'était pas des projets très aboutis mais il s'agissait déjà d'intrigues de science-fiction ou de fantastique. Ecrites à la main sur des feuillets agrafés. Je développais de nouvelles aventures de héros que j'aimais bien à cette époque. A mon sens l'écriture s'entretient. Si l'on rêve d'écrire il ne faut pas se l'interdire.


Dernière édition par Aurélie le Lun 27 Avr - 12:03, édité 1 fois (Raison : Correction par Aurélie)
Revenir en haut Aller en bas
lullabee


lullabee


Messages : 28
Age : 39
Localisation : Région Parisienne (77)
Emploi/loisirs : Employé de bureau


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

interview - Interview de Didier Gazanhes _
MessageSujet: Re: Interview de Didier Gazanhes   interview - Interview de Didier Gazanhes EmptyJeu 10 Nov - 19:18

Bonsoir et merci de prendre de votre temps pour nous faire découvrir votre travail.

Auriez-vous des conseils à donner à des novices qui souhaiteraient se lancer dans l'écriture ?

_________________________________________________

interview - Interview de Didier Gazanhes Signature%20Lullabee
Revenir en haut Aller en bas
RivieredOr


RivieredOr


Messages : 2428
Age : 27
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : Etudiante *_*


interview - Interview de Didier Gazanhes _
MessageSujet: Re: Interview de Didier Gazanhes   interview - Interview de Didier Gazanhes EmptyJeu 10 Nov - 19:21

Ah tu me coupes ma question Lullabee ^^

Mais j'en oublie la politesse : Bonsoir et merci de nous consacrer du temps !

_________________________________________________

[ Chroniqueuse ]

interview - Interview de Didier Gazanhes Riv310

Merci à Aurélie pour cet ensemble magnifique ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.citadelledesombres.skyrock.com
Forteresse


Forteresse


Messages : 20
Age : 55
Emploi/loisirs : Journaliste


interview - Interview de Didier Gazanhes _
MessageSujet: Re: Interview de Didier Gazanhes   interview - Interview de Didier Gazanhes EmptyJeu 10 Nov - 19:35

Bonsoir Lullabee. Difficile de donner des conseils. Je pense que l’écriture s’apprend sur le terrain. Il ne faut pas se priver d’écrire mais il faut ensuite se relire avec rigueur. Pas tant pour les fautes d’orthographes. J’ai lu beaucoup de textes d’auteurs amateurs notamment sur Mybookcompany et notamment en fantasy. Trop souvent ils se contentent de décrire des univers. Un roman n’est pas juste un manuel de jeu de rôle. Un roman n’avance que par l’action, par les événements qui s’y déroulent. Un personnage doit agir. Il ne peut se contenter de penser. Il faut donc doser l’action et la description. En théorie je dirais qu’il faut bien « sentir » ce que l’on veut raconter. Déjà se l’imaginer clairement. Ensuite il sera facile de le transcrire. La description doit accompagner l’action et ne doit pas l’étouffer. Il faut trouver le bon dosage. Mais il ne faut pas avoir peur de la page blanche. Si vous avez une idée en tête, commencez par faire un plan succinct des chapitres, ou disons, des scènes. Scène 1, il se passe ceci ou cela. Scène 2 la suite etc etc...
Cela vous permettra de mieux organiser votre pensée en séquences. Et de savoir où vous en êtes en cours d’écriture.


Dernière édition par Aurélie le Lun 27 Avr - 12:05, édité 1 fois (Raison : Correction par Aurélie)
Revenir en haut Aller en bas
Livresse


Livresse


Messages : 4688

Vos papiers SVP
Crédits: Evange
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

interview - Interview de Didier Gazanhes _
MessageSujet: Re: Interview de Didier Gazanhes   interview - Interview de Didier Gazanhes EmptyJeu 10 Nov - 19:48

Combien de temps avez-vous mis pour clôturer le tome 1 ?


Dernière édition par Aurélie le Lun 27 Avr - 12:05, édité 1 fois (Raison : Correction par Aurélie)
Revenir en haut Aller en bas
Forteresse


Forteresse


Messages : 20
Age : 55
Emploi/loisirs : Journaliste


interview - Interview de Didier Gazanhes _
MessageSujet: Re: Interview de Didier Gazanhes   interview - Interview de Didier Gazanhes EmptyJeu 10 Nov - 19:54

Il est difficile de répondre à une telle question.
Cela ne peut pas se comptabiliser en heures ou en jours. Un premier roman s’élabore sur la durée. Mais le temps d’écriture n’est pas le plus long. Le plus difficile est de trouver le temps d’écrire. Avec du temps libre consacré uniquement à l'écriture on peut rédiger pas mal de pages en peu de temps. En une soirée il est possible d'écrire une dizaine de pages et parfois beaucoup moins. Cela dépend des étapes de l'intrigue. Il y a des séquences plus faciles que d'autres. Certaines s'imposent plus facilement et la rédaction est naturellement fluide. Les relectures et corrections avant impression prennent également beaucoup de temps.


Dernière édition par Aurélie le Lun 27 Avr - 12:05, édité 1 fois (Raison : Correction par Aurélie)
Revenir en haut Aller en bas
Livresse


Livresse


Messages : 4688

Vos papiers SVP
Crédits: Evange
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

interview - Interview de Didier Gazanhes _
MessageSujet: Re: Interview de Didier Gazanhes   interview - Interview de Didier Gazanhes EmptyJeu 10 Nov - 19:56

J'ai bien conscience de toutes les contraintes hors écriture, c'est pour cela que je demande combien de temps s'est écoulé entre l'idée et l'impression du livre Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





interview - Interview de Didier Gazanhes _
MessageSujet: Re: Interview de Didier Gazanhes   interview - Interview de Didier Gazanhes Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Interview de Didier Gazanhes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Autres formats :: Les Auteurs :: Les Interviews-