Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-47%
Le deal à ne pas rater :
Xiaomi Fan 2 Lite – Ventilateur sur pied intelligent à 38,35€
38.35 € 72.74 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Le Roi des Fauves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ceres


Ceres


Genre : ♀ | Elle
Messages : 2049
Age : 32
Emploi/loisirs : Prêcher la bonne parole (c'est-à-dire harceler les gens au sujet de mes œuvres favorites)


Vos papiers SVP
Crédits: Adventice
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

Le Roi des Fauves _
MessageSujet: Le Roi des Fauves   Le Roi des Fauves EmptyMar 26 Sep - 19:08


Le Roi des Fauves
Aurélie Wellenstein


Le Roi des Fauves Couv5010

informations
TITRE D'ORIGINE : -
DATE DE PARUTION : 21 mai 2015
NOMBRE DE PAGES : 283
ÉDITION DE TON LIVRE : Scrineo
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Accusés de meurtre, Ivar, Kaya et Oswald sont injustement condamnés à un sort pire que la mort. Enfermés dans un royaume en ruines, coupés du monde, il leur reste sept jours d'humanité. Sept jours pendant lesquels le parasite qu'on leur a inoculé va grandir en eux, déformant leur corps et leur esprit pour les changer en monstres, en berserkirs, ces hommes-bêtes enragés destinés seulement à tuer ou être tués.

Commence alors une course contre le temps, effrénées, angoissante, où les amis d'hier devront rester forts et soudés, pour lutter contre les autres... et surtout contre la bête qui grandit en eux. Existe-t-il une issue ? Existe-t-il un salut quand son pire ennemi n'est autre que soi-même ?
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non


Le Roi des Fauves 810
©️ aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : -
LE LIVRE EN UN MOT : Nihiliste
UNE CITATION : "Les lambeaux de son manteau se tordaient et volaient comme de la fumée au ras du sol ; ils formaient des boucles et des spires suaves. Ses sabots s'enfonçaient dans la terre et à chaque fois qu'ils s'en extirpaient, des vers blancs remontaient à la surface pour se tortiller en grappes blêmes."
UNE NOTE SUR 10 : 6/10
TON AVIS : Pour tout vous dire, c'est la couverture qui m'a donné envie de lire ce livre, car je la trouve magnifique. Puis j'ai lu le résumé et ça me semblait plutôt intéressant. Résultat, ce fut une lecture plutôt sympathique.

La quatrième de couverture explique très bien l'affaire, donc je ne referai pas de résumé à ma sauce.
On suit donc nos trois héros dans un univers médiéval inspiré de la mythologie nordique. Le concept des berserkirs, reprend essentiellement celui des berserkers : des hommes effectuant un rituel auprès d'un sorcier pour éveiller leur pouvoir et ainsi se transformer en bête. On retrouve dans le roman la fureur qui déclenche les crises, le rituel avec le sorcier ou encore le sang qui alimente le pouvoir. Pour autant, Aurélie Wellenstein y ajoute sa touche personnelle en faisant intervenir un ver parasite, le lehrling, qui provoque cette métamorphose une fois ingéré.
J'ai trouvé le mélange très intéressant. Le résultat posant des question sur l'humanité, l'animalité, notre conscience, etc. Le roman porte tout de même un regard assez nihiliste sur ces choses, mais cela sert parfaitement le récit.

Petit bémol cependant. On sent bien que le livre entre dans la catégorie young-adult. Certains points mériteraient d'être approfondis, tout comme les personnages répondent un peu trop à certains archétypes. Il y a également un semblant de triangle amoureux un peu pénible à mon goût. Mais ce roman reste très prenant. À vrai dire, je l'ai lu d'une traite sans m'arrêter. Preuve que malgré ses petits défauts, cela reste une lecture captivante.
À QUI LE CONSEILLES-TU ? À ceux qui aiment l'étrange. Pour l'âge, c'est du Young Adult.





Dernière édition par Jacana le Mar 3 Oct - 18:45, édité 2 fois (Raison : CPG)
Revenir en haut Aller en bas
Aurélie


Aurélie


Genre : Féminin – elle
Messages : 9547
Age : 30
Localisation : Montpellier
Emploi/loisirs : Reine des cailloux


Vos papiers SVP
Crédits: (c) pixabay
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

Le Roi des Fauves _
MessageSujet: Re: Le Roi des Fauves   Le Roi des Fauves EmptyMer 15 Juin - 18:27

Aurélie Wellenstein met en scène un univers inspiré des mythes nordiques pour questionner ses lecteurs sur les limites de notre humanité. Pour avoir essayé de nourrir leurs familles, trois adolescents sont condamnés à une peine pire que la mort : la transformation en berserkirs, monstres sanguinaires guidés par leurs pulsions, pour intégrer l’armée du jeune seigneur. Une fois le rituel lancé, il leur reste sept jours pour profiter de leurs derniers instants d’humanité. Sept jours de lutte contre l’ultime sentence, contre leurs instincts primitifs, ensemble. En leur retirant peu à peu leur humanité, c’est aussi leur innocence qu’on leur ôte. Incarnation de ce passage si complexe de l’adolescence à l’âge adulte, la transformation des personnages est progressive, douloureuse et inévitable. Elle passe par une lutte contre soi-même et par des choix.

Ce roman est sombre, dur, comme peut l’être l’adolescence. Nos trois héros sont confrontés à des situations dangereuses et mortelles, mais ils sont surtout face à des choix tragiques, questionnant leurs instincts opposés à leur compassion. Le tumulte est grand au fil des pages, plus encore lors du tournant final de l’histoire.
Si nous avions eu à franchir ce cap, qui aurions-nous choisi d’être ? Quel type de « monstre », quel type d’adulte ?

Avec une plume qui sonne juste, Aurélie Wellenstein nous offre un roman qui s’inscrit de façon naturelle dans le medieval fantasy et qui nous pousse à nous mettre à la place de chacun des personnages, principaux comme secondaires. Certaines des métamorphoses que nous vivons dans notre vie ne sont pas simples et nos réactions peuvent prendre différentes formes ; la lutte, le sacrifice, l’acceptation, la fuite ou encore l’abandon total. Toutes les voies y sont représentées sans jugement, juste avec perspective au cours du récit. Une double lecture qui chamboule parfois mais qui fait de ce roman un excellent moment de lecture et de réflexion.

Ceres a écrit:
Petit bémol cependant. On sent bien que le livre entre dans la catégorie young-adult. Certains points mériteraient d'être approfondis, tout comme les personnages répondent un peu trop à certains archétypes. Il y a également un semblant de triangle amoureux un peu pénible à mon goût.

J'crois qu'on en a trop soupé à travers nos lectures, c'est clairement la touche qui manque d'originalité, de la scène avant la chute de la falaise à celle finale, mais bon, c'est le jeu. red

_________________________________________________



Dernière édition par Goblinlaya le Lun 20 Juin - 18:53, édité 1 fois (Raison : CPG)
Revenir en haut Aller en bas
http://rambalh.blogspot.com/
 

Le Roi des Fauves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature imaginaire / futuriste :: Romans fantastiques/fantasy/Bit-lit-