Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -17%
Game & Watch Super Mario Bros System en ...
Voir le deal
49.99 €

Partagez | 
 

 Quand j'avais cinq ans je m'ai tué

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roses88


Roses88


Messages : 9
Age : 32
Emploi/loisirs : Educatrice


Quand j'avais cinq ans je m'ai tué _
MessageSujet: Quand j'avais cinq ans je m'ai tué   Quand j'avais cinq ans je m'ai tué EmptySam 18 Jan - 17:34

Quand j'avais cinq ans je m'ai tué
Howard Buten


Quand j'avais cinq ans je m'ai tué 41rg5j10

informations
TITRE D'ORIGINE : When I Was Five I Killed Myself
DATE DE PARUTION : 1981.
NOMBRE DE PAGES : 224.
ÉDITION DE TON LIVRE : Éditions du Seuil (collection Points Virgule).
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Gil n'a que huit ans. Mais son petit cœur a déjà connu de grands sentiments. Trop grands. Trop forts. Pour avoir fait du mal à Jessica, le voici dans une résidence spécialisée. Seul, face à la bêtise des adultes qui transforment ses rêves en symptômes cliniques, et son amour en attentat. Qui pourra l'en délivrer ? Une émotion pure, dans une langue merveilleusement préservée.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Oui (Le cœur sous le rouleau compresseur).


Quand j'avais cinq ans je m'ai tué 810
© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : /
LE LIVRE EN UN MOT : Sans intérêt.
UNE CITATION : Pendant que j'attendais, le patrouilleur a vu mon dessin.
— Qu'est-ce-que c'est, une grenouille ?
— Non. C'est un cheval, c'est moi qui l'ai dessiné.
Y m'a regardé, il était très grand.
— Non mais t'es dingue ou quoi ? qu'il m'a dit.
J'ai dit :
— Oui.  
UNE NOTE SUR 10 : 3.
TON AVIS : Hormis le fait que le roman se lise très facilement, je dois avouer avoir un peu l'impression d'avoir perdu mon temps. Je ne sais pas si c'est lié à la traduction de l'anglais, mais le langage employé par le narrateur est très dérangeant. Gil est censé avoir 8 ans, mais s'exprime comme un gamin retardé qui n'en a que 4. Le décalage entre l'image que l'auteur nous donne de son personnage et sa façon de s'exprimer n'aide réellement pas à se mettre dans la peau de celui-ci.
L'histoire en tant que telle n'est pas réellement intéressante non plus. Gil nous raconte des passages de sa courte vie, mais ses anecdotes ne sont pas vraiment accrocheuses.
Et puis il y a l'intrigue principale... l'intrigue principale ? Ah oui, il se retrouve en résidence spécialisée (en quoi, on se le demande un peu d'ailleurs) parce qu'il a causé du tort à la fille qu'il admire : Jessica. Voilà l'intrigue... qui n'évolue pas réellement jusqu'à la dernière page. Et puis arrive la dernière page... mais ce qui est sensé être une révélation, ou du moins un élément qui aiderait un peu à comprendre le fil rouge de l'histoire, reste très flou.
Bref, un livre sans grand intérêt.
À QUI LE CONSEILLES-TU ? Je ne le conseille pas.




_________________________________________________

Ne grandis pas, c’est un piège. (Peter Pan) study


Dernière édition par L'erreur sociale le Sam 18 Jan - 18:13, édité 2 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
 

Quand j'avais cinq ans je m'ai tué

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature générale :: Romans biographiques/témoignages/réalistes-