Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Les Loups-Garous de Thiercelieux (Edition 2021) – Jeu de société
7.75 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Circé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Epo9


Epo9


Genre : F
Messages : 1045
Age : 26
Emploi/loisirs : en vie


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

Circé _
MessageSujet: Circé   Circé EmptySam 14 Mar - 23:39

Circé
Madeline Miller


Circé 51yEkDQ7KoL._SX195_

informations
TITRE D'ORIGINE : Circe
DATE DE PARUTION : 2018.
NOMBRE DE PAGES : 576.
ÉDITION DE TON LIVRE : Pocket.
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Fruit des amours d'un dieu et d'une mortelle, Circé la nymphe grandit parmi les divinités de l'Olympe. Mais son caractère étonne. Détonne. On la dit sorcière, parce qu'elle aime changer les choses. Plus humaine que céleste, parce qu'elle est sensible. En l'exilant sur une île déserte, comme le fut jadis Prométhée pour avoir trop aimé les hommes, ses pairs ne lui ont-ils pas plutôt rendu service ? Là, l'immortelle peut choisir qui elle est. Demi-déesse, certes, mais femme avant tout. Puissante, libre, amoureuse...
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.


Circé 810
© aurélie

Ton avis
LE LIVRE EN UN MOT : Captivant.
UNE CITATION : « Ils se fichent que tu sois gentille. Ils remarquent à peine si tu es méchante. La seule chose qui puisse les obliger à t'écouter c'est le pouvoir. »
UNE NOTE SUR 10 : 8,5.
TON AVIS : Un livre qu'on m'a recommandé je ne sais combien de fois et pour lequel je n'avais pas de grandes attentes car ce n'est pas vraiment le genre de romans que je lis. Et je l'ai trouvé très rafraîchissant entre mes classiques. Mes connaissances sur la mythologie grecque sont quasi-nulles mais ça ne m'a pas empêchée d'apprécier l'histoire, bien au contraire : j'ai appris beaucoup de choses ! Cette réécriture est pleine de charme, on s'attache beaucoup à Circé, on la voit évoluer et s'imposer face aux hommes et aux dieux (je suis si fière de ce qu'elle est devenue, la proximité avec le lecteur est assez folle en fait). Si vous aimez les drames et les destinées je vous le recommande !

[Avis très mal développé mais je manque de temps, il y a beaucoup plus de choses à dire : ce livre est une vraie épopée.]
À QUI LE CONSEILLES-TU ? Je pense que c'est un livre qui plaît à un public assez large.





Dernière édition par L'erreur sociale le Dim 15 Mar - 22:16, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
http://athenenoctua9.tumblr.com/
Le Kyld.


Le Kyld.


Genre : ♀/ Elle
Messages : 995
Age : 30
Emploi/loisirs : AESH/Étudiante


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

Circé _
MessageSujet: Re: Circé   Circé EmptyDim 15 Mar - 0:26

Est-ce que c'est romancé ; avec une intrigue, un fil rouge ? scratch


Dernière édition par L'erreur sociale le Dim 15 Mar - 22:16, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Epo9


Epo9


Genre : F
Messages : 1045
Age : 26
Emploi/loisirs : en vie


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

Circé _
MessageSujet: Re: Circé   Circé EmptyDim 15 Mar - 0:49

@Le Kyld. a écrit:
Est-ce que c'est romancé ; avec une intrigue, un fil rouge ? scratch

Oui c'est romancé ! C'est un récit à la première personne ! Au niveau de l'intrigue on suit simplement l'histoire de Circé en fait, dur d'en dire plus sur ce point-là. On la connaît surtout et presque uniquement grâce à son passage dans l'Odyssée mais le livre de Miller développe ses origines, sa famille, et l'après Ulysse. Il est vrai que lors de la lecture on n'a aucune idée d'où est-ce que l'autrice veut nous emmener mais c'est assez bien fait et on reste toujours en haleine. Elle peint et dépeint les personnages de la mythologie, ça m'a plu. Au-delà du personnage de Circé, j'ai adoré les connexions avec les autres mythes.
Début un petit peu long à démarrer peut-être et une longueur à la fin mais ça passe, il y a mille fois pire dans ces domaines.


Dernière édition par L'erreur sociale le Dim 15 Mar - 22:17, édité 2 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
http://athenenoctua9.tumblr.com/
Lady Swan


Lady Swan


Messages : 9181
Age : 26
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Lecture, musique, cinéma


Vos papiers SVP
Crédits: Gritsou
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

Circé _
MessageSujet: Re: Circé   Circé EmptyDim 15 Mar - 1:26

<3
Ça me donne encore plus envie de me le procurer maintenant ! eheh

_________________________________________________

"La seule connaissance authentique naît de l'amour universel. Lorsque nous aimons, nous souffrons de toutes les formes d'oppressions et de toutes les dictatures: et nous désirons lutter pour la liberté , pour la justice, et pour tous ce qui peut favoriser la dignité humaine" Antoni Tàpies, "La pratique de l'art"

Crédits pour l'avatar: lien vers le tumblr


Dernière édition par L'erreur sociale le Dim 15 Mar - 22:17, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Le Kyld.


Le Kyld.


Genre : ♀/ Elle
Messages : 995
Age : 30
Emploi/loisirs : AESH/Étudiante


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

Circé _
MessageSujet: Re: Circé   Circé EmptyDim 15 Mar - 11:18

Ouais idem. J'ai déjà Le Chant d'Achille (que j'ai pas encore lu).


Dernière édition par L'erreur sociale le Dim 15 Mar - 22:17, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Joyce


Joyce


Messages : 931
Age : 29
Localisation : La Bretagne!
Emploi/loisirs : Professeure documentaliste, aka dame du CDI, paraît-il.


Vos papiers SVP
Crédits: Joyce
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

Circé _
MessageSujet: Re: Circé   Circé EmptyDim 15 Mar - 12:20

Je plussoie, je l'ai dévoré en, quoi, 48h cet été et je l'avais adoré, donc si vous avez l'occasion de vous le procurer, que vous aimez les persos féminins cool et la mythologie je ne peux que vous le conseiller !

_________________________________________________


(c)tumblr. Murmuration n.1. The act of murmuring; a murmur. Murmuration of starlings: a flock—Lydgate, 1470.

"Il n'y a aucune absurdité qu'on ne puisse vivre tout naturellement."
Imre Kertész - Etre sans destin
Profil Livraddict.


Dernière édition par L'erreur sociale le Dim 15 Mar - 22:17, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
deadpool


deadpool


Messages : 5
Age : 30
Localisation : MTL, QC
Emploi/loisirs : Adjointe admin & comm dans un OBNL


Vos papiers SVP
Crédits: icône©VENUS IN FURS
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

Circé _
MessageSujet: Re: Circé   Circé EmptyJeu 19 Mar - 4:06

J'ai été tellement touchée et émue par ce livre ! J'ai pleuré pratiquement tout le long :arrow: Je l'ai lu en anglais (je ne savais pas qu'il avait été traduit) et c'est très bien écrit : complexe, mais pas compliqué, aisé à lire. La détresse, la résilience et la force de Circé sont superbement exprimées, on vit ses émotions avec elle, on comprend sa douleur et ses choix, alors qu'elle est une anomalie dans le monde qui l'a vue naître.

C'est une très belle réinterprétation des mythes grecs, aussi : ça m'a rappelé bien des choses que j'avais oubliées sur cette mythologie !


Dernière édition par L'erreur sociale le Jeu 19 Mar - 8:14, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Ceres


Ceres


Genre : ♀ | Elle
Messages : 1788
Age : 32
Emploi/loisirs : Prêcher la bonne parole (c'est-à-dire harceler les gens au sujet de mes œuvres favorites)


Vos papiers SVP
Crédits: Andy Kehoe
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

Circé _
MessageSujet: Re: Circé   Circé EmptyMer 12 Aoû - 15:22

Je connaissais le personnage de Circé à travers son apparition dans L'Odyssée et sa magie intéressante. smile

Spoiler:
 

Mais honnêtement, je n'en savais pas plus que ça. Je n'avais aucune idée de ses origines ou de ce qu'elle avait pu faire d'autre, et je crois que ça a été un gros plus pour ma lecture : j'avançais en aveugle !
Madeline Miller prend soin de faire en sorte que le lecteur n'ait pas besoin d'être calé en mythologie pour apprécier ses livres, mais si le lecteur est bien renseigné, ce n'est pas un problème non plus puisque la réécriture qu'elle propose permet de voir le mythe sous un autre angle. C'était déjà le cas pour l'excellent Song of Achilles, l'expérience est réitérée pour Circe.

Après ma lecture, j'ai effectué quelques petites recherches pour voir ce qui a pu être changé ou non, et ça m'a fait d'autant plus apprécier le génie de l'autrice. Il y a des éléments totalement nouveaux dans son livre, et pourtant, c'est amené avec tellement de fluidité que c'est surprenant d'apprendre qu'il s'agit de son invention. Elle a juste eu la bonne idée de prendre des morceaux de mythes et de les lier entre eux. Ils étaient proches de base, mais il leur manquait un fil, et Madeline Miller l'a habilement tissé.

À part ça, je peux dire qu'on est aisément captivé. Le récit nous entraîne à travers chaque événement, et il est vraiment difficile de s'arrêter. Certains chapitres sont assez longs, mais ça se lit tellement bien qu'on ne voit pas les pages défiler.
On s'attache à Circé, c'est un personnage que l'on comprend tout à fait. Elle est différente, mais elle a cette volonté de faire ses preuves, de reconnaissance. On voit ses faiblesses, son évolution pour devenir quelqu'un de fort. Malheureusement, ce monde est cruel et ne lui fait pas de cadeau, alors on suit son combat quotidien, ses erreurs, ses réussites. Bref, c'est tout un parcours qui se déroule sous nos yeux. Si bien qu'à la fin, il y a vraiment un sentiment de satisfaction devant ce qui a été accompli.

_________________________________________________

Circé 210


Dernière édition par Goblinlaya le Mar 1 Sep - 15:56, édité 1 fois (Raison : CPG)
Revenir en haut Aller en bas
Lady Swan


Lady Swan


Messages : 9181
Age : 26
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Lecture, musique, cinéma


Vos papiers SVP
Crédits: Gritsou
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

Circé _
MessageSujet: Re: Circé   Circé EmptyJeu 25 Fév - 3:03

J'ai tenté de rédiger un commentaire pour ce livre, mais je crois que l'avis de @Ceres est représentatif de ce que j'allais écrire et surtout mieux formulé. lol J'ai vraiment adoré le personnage de Circé. Le monde dans lequel elle évolue et son entourage sont cruels, mais elle ne compromet jamais qui elle est. C'est un récit d'affirmation de soi et d'émancipation. Je pense que c'est un autre aspect du génie de Madeline Miller. Elle connaît le mythe original sans aucun doute, mais elle décide d'en faire quelque chose de nouveau et de donner une voix nouvelle à ce personnage mythique. Circé est réduite à cet archétype de la sorcière aigrie et malfaisante. Je suis en amour avec la plume de Madeline Miller et j'ai très hâte de lire Le chant d'Achille qui est dans ma PAL ! youpi

_________________________________________________

"La seule connaissance authentique naît de l'amour universel. Lorsque nous aimons, nous souffrons de toutes les formes d'oppressions et de toutes les dictatures: et nous désirons lutter pour la liberté , pour la justice, et pour tous ce qui peut favoriser la dignité humaine" Antoni Tàpies, "La pratique de l'art"

Crédits pour l'avatar: lien vers le tumblr


Dernière édition par Goblinlaya le Jeu 25 Fév - 11:06, édité 1 fois (Raison : CPG)
Revenir en haut Aller en bas
Aurélie


Aurélie


Genre : Féminin – elle
Messages : 9301
Age : 29
Localisation : Montpellier
Emploi/loisirs : Reine des cailloux


Vos papiers SVP
Crédits: (c) pixabay
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

Circé _
MessageSujet: Re: Circé   Circé EmptyDim 19 Déc - 20:07

J'ai lu ce livre en mars, mais j'avais tout bien noté mon avis à l'époque dans mon carnet (et heureusement), du coup, c'est comme si c'était tout frais. red

Résumé
Circé est une nymphe, fille du Titan Hélios, dans un monde mystique où déplaire à son père est impensable. Le grand Hélios est terrifiant lorsque sa colère éclate, lui qui rayonne tout en attendant patiemment le jour où les Titans reprendront le dessus sur les Olympiens. Circé cherche chaque jour le bon moment pour obtenir l’approbation de son père, elle qui est la seule dans le monde divin à détonner avec sa voix aux sonorités humaines et son physique « basique ».
Une rencontre avec Prométhée lors de la mise en place de son châtiment va offrir à Circé de nouvelles perspectives. En bravant les lois divines, elle aussi doit expier ses fautes : elle se découvre alors complètement et se bat corps et âme pour s’extraire de sa destinée et choisir sa voie, malgré la cruauté des Dieux.


Avis
Madeline Miller nous propose une réécriture du mythe de Circé, la sorcière de l’Iliade qui fait une apparition dans l’épopée du célèbre Ulysse. La réécriture est moderne et s’inscrit dans le processus de réécriture de l’Histoire à travers le regard des femmes, comme une autre de mes lectures de l’année : La Trahison des dieux de Marion Zimmer Bradley.
Je ne connaissais de Circé que l’épisode des cochons, lu lors de l’étude de l’Iliade en classe de 6ème, à une époque où voir la sorcière au second plan, soumise aux charmes d’Ulysse ne me choquait pas. Plus de quinze ans plus tard, j’ai parcouru du chemin et ce livre de Madeline Miller colle pas mal à la femme que je suis devenue. Il est utile que des autrices comme elle se réapproprient des millénaires de littérature pour changer la donne. Si ici il s’agit de mythologie, on peut tout de même faire le parallèle avec l’invisibilisation des femmes dans l’Histoire et c’est d’ailleurs ainsi que c’est écrit :

« Plus tard, des années plus tard, j’entendrais la chanson relatant notre rencontre. Bien que le garçon qui la chantait soit inexpérimenté, manquant les notes plus souvent qu’il ne les réussissait, la douce mélodie des vers resplendissait malgré sa piètre performance. Je ne fus pas étonnée du portrait qu’on y faisait de moi : la fière sorcière s’avouant vaincue devant l’épée du héros, s’agenouillant et demandant grâce. Il semble que punir les femmes soit le passe-temps favori des poètes. Comme s’il ne pouvait y avoir d’histoire à moins que nous ne rampions en pleurant. » chap. 16, p. 293.

Dans ce roman, l’écriture cristalline de Madeline Miller met en lumière le parcours semé d’embûches de Circé, cette déesse différente, qualifiée de sorcière, car elle possède le don de façonner et user de la magie de la nature, un pouvoir que craignent les dieux. Pour avoir osé s’élever contre les lois divines et avoir métamorphosé des êtres, elle est exilée sur l’île déserte dont elle devient au fil de sa vie la maîtresse et la protectrice. Son châtiment, elle le transforme en libération : loin des autres dieux, elle peut enfin tracer sa propre voie et devenir elle-même :

« Cette pensée était la suivante : bien que toute ma vie n’ait été qu’opacité et profondeurs, je ne faisais pas partie de cette eau sombre. J’étais simplement une créature vivant à l’intérieur. » chap. 2, p. 39.

Malgré cette sensation d’émancipation, Circé se rend chaque jour compte des manigances des dieux, mais aussi de la faillibilité des hommes. Sa puissance lui permet de tenir la plupart des dangers à distances, mais l’implacabilité du destin lui revient régulièrement au visage. Les dieux sont cruels, ils se gorgent du contrôle qu’ils ont sur le monde et se plaisent à le rappeler sans cesse, principalement après une accalmie feinte.

« Combien de fois devrais-je apprendre cette leçon ? Chacun de mes moments de paix était un mensonge, car il ne dépendait que du bon plaisir des Dieux. Peu importe ce que je faisais et combien de temps je vivrais, au moindre caprice, ils pourraient toujours tendre le bras et disposer de moi à leur guise. » chap. 17, p. 327.

Circé grandit au fil du temps, elle puise en elle des forces insoupçonnées et comprend peu à peu en quoi les humains sont enviables : ils meurent. Savoir que la vie prend fin un jour les pousse à vivre réellement pour eux et à affronter leur destin, ce que Circé cherchera alors à faire tout au long de sa vie. Sa force ne tient pas au fait qu’elle reste debout, mais bien qu’elle se relève à chaque fois qu’elle tombe, parce que cela vaut mieux que de se soumettre au monde des dieux. Elle est façonnée par les êtres qui croisent sa route tout comme elle les influence bien plus que ce qu’elle peut croire. Et c’est en ça que Circé décrite par Madeline Miller est une grande héroïne : c’est par son interaction avec les autres qu’elle trace sa voie.

La partie que j’ai le moins aimée est celle avec Ulysse : le héros me gênait, rien ne me plaisait dans ce passage. La suite m’a permis de comprendre pourquoi ma réaction et mes émotions changeaient. Encore une preuve du talent de Madeline Miller et de l’impact de son écriture.

La fin est rapide mais parfaite, elle colle complètement à Circé telle qu’elle est développée au fil des pages. Cette réécriture clairement féministe est agréable même si elle m’a moins transportée que La Trahison des dieux de Marion Zimmer Bradley : l’effort de Madeline Miller arrive à une époque assez convenue par rapport à celui de son aînée, à un moment où Circé pourrait être un énième bouquin surfant sur la vague du féminisme du 21ème siècle s’il n’était pas aussi bien écrit.

« On affirme souvent que les femmes sont des créatures délicates, comme les fleurs, les œufs et tout ce qui peut être écrasé dans un moment d’inattention. Si je l’avais jamais cru, ce n’était plus le cas désormais. » chap. 21, p. 449.

J’ai adoré cette lecture malgré mon besoin de me couper des lectures militantes ces derniers mois. Madeline Miller a su me charmer autant que son personnage.

_________________________________________________



Dernière édition par Goblinlaya le Dim 19 Déc - 21:41, édité 1 fois (Raison : CPG)
Revenir en haut Aller en bas
http://rambalh.blogspot.com/
Contenu sponsorisé





Circé _
MessageSujet: Re: Circé   Circé Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Circé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature imaginaire / futuriste :: Romans fantastiques/fantasy/Bit-lit-