Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lady Swan


Lady Swan


Messages : 8787
Age : 24
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Lecture, musique, cinéma


Vos papiers SVP
Crédits: Gritsou
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

Chienne _
MessageSujet: Chienne   Chienne EmptyMar 31 Mar - 4:29

Chienne
Marie-Pier Lafontaine


Chienne 2911327-gf

informations
TITRE D'ORIGINE : /
DATE DE PARUTION : 2019.
NOMBRE DE PAGES : 107.
ÉDITION DE TON LIVRE : Héliotrope .
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Cette autofiction raconte une famille dans laquelle un père sadique et tout-puissant fait régner la terreur. Le projet est simple : décrire avec précision l’effroyable barbarie d’un homme qui roue sa fille de coups, qui la tient en laisse, qui la force à marcher à quatre pattes, à manger sous la table, sans que la mère s’interpose jamais. Personne ne s’étonnera si l’enfant, devenue grande, finit par mordre.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.


Chienne 810
© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : /
LE LIVRE EN UN MOT : Poignant.
UNE CITATION : « Si je n'écris pas ce qui s'est passé quand j'avais huit ans, peut-être que ce qui s'est passé quand j'avais huit ans n'aura jamais lieu.»

« Les gens ne savent pas que, lorsqu'on a été tuée plusieurs fois déjà, il n'y a plus rien de tragique dans la mort. »

« Ma sœur et moi n'avons qu'à nous prendre par la main pour savoir avec certitude que nous survivrons au père. »
UNE NOTE SUR 10 : 10/10.
TON AVIS :
Ce livre est très court, mais il dit beaucoup. Le projet d'écriture de Marie-Pier Lafontaine était de mettre en mots le traumatisme et la violence. Du même coup, elle lève le voile sur un problème de société qui est trop souvent passé sous silence: la violence envers les enfants et plus particulièrement la violence envers les femmes. La narratrice et sa sœur sont victimes d'un père sadique et profondément misogyne. Elles sont élevées dans un climat de violence constant, sous le regard passif d'une mère qui aussi est victimes des violences de son mari. L'écriture franche de Marie-Pier Lafontaine peut choquer certains. Si c'est le cas, son projet est réussi. Elle dépeint avec justesse la violence et l'après-coup de celle-ci. La narratrice, maintenant adulte, a toujours avec elle son traumatisme. Il teinte toutes ses relations avec les hommes plus particulièrement. Je l'ai perçue comme étant apathique. Elle ne semble motivée que par l'idée de mettre en mot sa souffrance pour la rendre réelle et pour qu'on ne puisse plus nier son existence. C'est sa vengeance envers son père qui a toujours voulu décimer son humanité. Il ne s'agit pas d'un récit sur le pardon de son abuseur, non. Il s'agit plutôt d'une récit d'une victime d'actes innommables qui revendique son droit d'exister et surtout son droit à la colère. C'est aussi une histoire où l'amour entre deux sœurs est plus fort que tout. La narratrice mentionne à la toute fin que ses frères, sa soeur et elle s'amusait parfois à jouer à la famille. Ils ont tous vécu la même expérience, mais l'amour qui les unissait, bien qu'étant né dans la souffrance, est plus fort que tout. La narratrice, lorsqu'elle désigne son père et sa mère, utilise plutôt la formulation « Le père » ou « La mère ». L'absence de pronom possessif montre la distance qu'il y a entre ses parents et elle. La narratrice adulte reconnaît que sa mère a aussi été victime d'un mari extrêmement abusif. Toutefois, cela ne change en rien sa colère envers elle, sa mère, celle qui aurait dû la protéger et ne l'a pas fait. C'est un récit très difficile à lire. Chaque page est une bribe. Il y a beaucoup d'espaces entre les paragraphes et ce ne sont pas des phrases continues. La forme est intéressante, car c'est là qu'on remarque que c'est un récit organisé, pensé et donc en partie ... fictionnel. L'autrice le mentionne dans une entrevue, il ne s'agit en aucun cas d'un témoignage. Certes, c'est inspiré de faits réels de sa propre vie, mais il y a une grande part de fiction dans le récit. La ligne est floue, mais je ne crois pas que la part de vérité soit le détail sur lequel on doit se concentrer. Il faut plutôt se concentrer sur ce que le récit veut nous transmettre: une perspective sur la violence et le traumatisme décrite avec le plus de réalisme possible. Je recommande donc cette lecture très fortement! Je n'en sors pas indemne, mais c'est une œuvre magnifique.
À QUI LE CONSEILLES-TU ? Dès 16 ans (descriptions de violence, abus et agressions sexuelles).




_________________________________________________

"La seule connaissance authentique naît de l'amour universel. Lorsque nous aimons, nous souffrons de toutes les formes d'oppressions et de toutes les dictatures: et nous désirons lutter pour la liberté , pour la justice, et pour tous ce qui peut favoriser la dignité humaine" Antoni Tàpies, "La pratique de l'art"

Crédits pour l'avatar: indi


Dernière édition par L'erreur sociale le Mar 31 Mar - 22:07, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Le Kyld.


Le Kyld.


Genre :
Messages : 914
Age : 29
Emploi/loisirs : Des trucs ū_û


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

Chienne _
MessageSujet: Re: Chienne   Chienne EmptyMar 31 Mar - 17:10

Je ne pense pas avoir la force de me lancer dans ce genre de lectures. Autant je n'hésite pas quand il s'agit de fiction, autant le fait que des éléments d'autobiographie y soient mêlés, ça m'angoisse. 

Mais je trouve ton avis très intéressant ; ça montre bien à quel point le livre est fort et intense.


Dernière édition par L'erreur sociale le Mar 31 Mar - 22:07, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Lady Swan


Lady Swan


Messages : 8787
Age : 24
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Lecture, musique, cinéma


Vos papiers SVP
Crédits: Gritsou
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

Chienne _
MessageSujet: Re: Chienne   Chienne EmptyMer 1 Avr - 21:53

Je comprends absolument! J'ai dû poser le livre et reprendre mon souffle, à plusieurs reprises. sad
Ce n'est pas une lecture facile, comme je l'ai dit, mais c'est un récit nécessaire. Par contre, je comprends à 100 % quelqu'un qui ne voudrait pas se lancer. Parfois, il vaut mieux se préserver soi-même. Smile

_________________________________________________

"La seule connaissance authentique naît de l'amour universel. Lorsque nous aimons, nous souffrons de toutes les formes d'oppressions et de toutes les dictatures: et nous désirons lutter pour la liberté , pour la justice, et pour tous ce qui peut favoriser la dignité humaine" Antoni Tàpies, "La pratique de l'art"

Crédits pour l'avatar: indi


Dernière édition par L'erreur sociale le Mer 1 Avr - 22:14, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Chienne _
MessageSujet: Re: Chienne   Chienne Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Chienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature générale :: Romans biographiques/témoignages/réalistes-