Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Daisy Jones and the Six

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lady Swan


Lady Swan


Messages : 8804
Age : 24
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Lecture, musique, cinéma


Vos papiers SVP
Crédits: Gritsou
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

Daisy Jones and the Six _
MessageSujet: Daisy Jones and the Six   Daisy Jones and the Six EmptyMer 26 Aoû - 2:16

Daisy Jones and the Six
Taylor Jenkins Reid


Daisy Jones and the Six 51zVMq4SniL._SX329_BO1,204,203,200_

informations
TITRE D'ORIGINE : Daisy Jones and the Six
DATE DE PARUTION : 2019
NOMBRE DE PAGES : 368
ÉDITION DE TON LIVRE : Ballantine Books
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Sur l'injonction de son manager, la jeune starlette Daisy Jones intègre le groupe The Six mené par Billy Dunne. Ensemble, ils ne tardent pas à connaître un succès planétaire. Sous forme d'interviews, les membres racontent leur ascension dans les années 1970 et donnent leur propre vision des raisons de l'éclatement du groupe en juillet 1979.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non


Daisy Jones and the Six 810
© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : facultatif
LE LIVRE EN UN MOT : Vivant
UNE CITATION : “She had written something that felt like I could have written it, except I knew I couldn't have. I wouldn't have come up with something like that. Which is what we all want from art, isn’t it? When someone pins down something that feels like it lives inside us? Takes a piece of your heart out and shows it to you? It’s like they are introducing you to a part of yourself.”

“I don't like putting it that way - you're never not yourself. You're always you. It's just, sometimes, who you are . . . who you are is a shitty person.”

UNE NOTE SUR 10 : 10
TON AVIS : Daisy Jones a été une agréable surprise. Ce n’est pas le genre de roman auquel je m’attendais. Ça prends plutôt la forme d’un documentaire avec des interviews. Les personnages reviennent sur leurs vies, leur rencontre et la formation de leur groupe de musique. C’est à la fois très formaté dans la mesure où le lecteur a conscience que c’est un documentaire quelconque et que des parties ont pu êtres éditées, choisies pour montrer les personnages sous un angle particulier, mais c’est à la fois un travail d’introspection, des gens qui réfléchissent sur leur vie et présentent les pires côtés d’eux-mêmes au grand public. Je suis mitigée là-dessus, mais je trouve que ça rend le récit plus complexe et plus riche. J’ai aussi apprécié les différents points de vue sur les mêmes événements. Même s'ils formaient un groupe, les perspectives, les sentiments sont différents d’un personnage à l’autre. Certaines choses étaient dans le non-dit et il y a beaucoup d’aveux qui sont faits dans le documentaire sur des événements d’il y a trente ou quarante ans. Les personnages sont attachants parce qu’ils ne sont pas tout blanc ou tout noir. Ils sont parfois détestables, ont des réactions démesurées et font de très mauvais choix, mais je crois que c’est ce qui les a rendus à mes yeux très humains et on peut facilement s’identifier à eux. On a cette tendance à analyser les personnages avec une supériorité morale et à les trouver stupides lorsqu’ils font des erreurs, mais encore une fois, je pense que c’est ce qui les rend réalistes et humains. L’auteure fait un travail merveilleux pour construire un univers et ses personnages sans avoir recours à la description et seulement à la narration, aux paroles des membres du groupe et de leurs proches. Ce roman était dans tous les palmarès et je ne savais pas à quoi m’attendre. Des amies l’ont lu et n’ont pas vraiment aimé, mais ce fut tout le contraire pour moi. Je me suis sentie triste d’arriver à la fin de l’histoire, je crois que j’en aurais pris un peu plus ! En un seul roman, l’auteure réussi à créer un univers complexe et à montrer plusieurs facettes de l’être humain. J’en suis ressortie chamboulée. La description de l’univers musical, du spectacle et du mode de vie “rock and roll” me rappelait tous les documentaires musicaux que j’ai pu regarder dans ma vie ainsi que les articles de magazines que j’ai pu lire sur mes groupes préférés. Pendant ma lecture, c’était facile d’oublier que ce ne sont pas des faits réels et que c’est inventé de toutes pièces. Cet univers me semblait familier. J’ai adoré les personnages féminins, Daisy, Karen et Camilla. Ce sont toutes les trois des fortes têtes et elles doivent constamment prouver leur valeur, mais elles sont particulièrement déterminées à atteindre leur but dans leur carrière musicale (pour Daisy et Karen) et à bâtir une famille (pour Camilla). Les femmes du roman ne sont pas comparées les unes aux autres, elles se soutiennent et se comprennent. C’est différent des “tropes” habituels.

Je ne suis pas du tout déçue de ma lecture et je crois que le roman mérite amplement sa renommée. Je suivrai de près l’adaptation en série télé qui devrait se faire prochainement.

À QUI LE CONSEILLES-TU ? Dès 16 ans




_________________________________________________

"La seule connaissance authentique naît de l'amour universel. Lorsque nous aimons, nous souffrons de toutes les formes d'oppressions et de toutes les dictatures: et nous désirons lutter pour la liberté , pour la justice, et pour tous ce qui peut favoriser la dignité humaine" Antoni Tàpies, "La pratique de l'art"

Crédits pour l'avatar: indi


Dernière édition par Goblinlaya le Lun 7 Sep - 16:40, édité 1 fois (Raison : CPG)
Revenir en haut Aller en bas
 

Daisy Jones and the Six

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature générale :: Littérature contemporaine/générale-