Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -23%
Console PC Engine CoreGrafx mini
Voir le deal
84.41 €

Partagez | 
 

 Rosmersholm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Apple-Pie


Apple-Pie


Messages : 91
Emploi/loisirs : Dresseuse Pokémon !


Vos papiers SVP
Crédits: Votre humble servante (design de Tee Turtle)
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

Rosmersholm _
MessageSujet: Rosmersholm   Rosmersholm EmptySam 5 Sep - 20:57

Rosmersholm
Henrik Ibsen


Rosmersholm 4142Eb9KtXL._SX318_BO1,204,203,200_

informations
TITRE D'ORIGINE : Rosmersholm
DATE DE PARUTION : 1886
PREMIÈRE REPRÉSENTATION : 1887
NOMBRE DE PAGES : 144 pages
ÉDITION DE TON LIVRE : Oberon Books
QUATRIÈME DE COUVERTURE :
Duncan Macmillan's stunning and resonant adaptation of Henrik Ibsen's Rosmersholm.
This revival of a masterpiece charts love, politics, past and future, with plenty of twists thrown in for good measure. Rosmersholm is positioned against the backdrop of a looming election, an atmosphere of uncertainty and a bloodthirsty press. In the grand house of an influential dynasty, John Rosmer holds the future in his hands. As he wanders the line between idealism and a painful past, he finds himself ever more torn.

Award-winning writer and director Duncan Macmillan has a glittering resume of stage works to his name, including the highly acclaimed People Places and Things and Every Brilliant Thing. He has accrued an array of awards throughout his career and has twice been nominated for an Olivier Award for Best New Play.

Francais:
 
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non


Rosmersholm 810
© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : ///
LA PIÈCE EN UN MOT : Soufflante
UNE CITATION : “I am not going to let myself be beaten to the ground by the dread of what may happen."

"To do nothing - That won't absolve you. Silence and inaction won't place you on a higher moral ground. It puts your head in the sand.
It makes you complicit.
Refusing to take a side in times of oppression allies you with the oppressors."

UNE NOTE SUR 10 : 10
TON AVIS : Depuis que j'ai découvert Ibsen, je l'aime. Mais chaque nouvelle pièce que je lis me fait l'aimer un peut plus. Rosmersholm en fait clairement parti. Je ne sais pas pourquoi mais le lire en anglais me donne l'impression de l'avoir encore plus apprécié que si je l'avais lu en français. Pour moi, Ibsen est un de ces auteurs qui fait réfléchir. Qui, au travers des personnages de Rosmer, West, Kroll et Mortensgaard, nous exprime des idées, nous présente des idéologies, nous montre a quel point l'on peut être aveugle ou sourd, et à quel point l'avis de chacun est important et valable. Il interroge, à travers John, sur l'importance de l'implication de chacun.
Mais ce sont surtout les notions de sacrifice et celle de confiance qui marquent à la fin de la lecture. Jusqu’où peut on aller ? Jusqu’où doit on aller ? Est ce que le pardon réel, plein et entier existe ? Deux idéologies opposées peuvent-elles coexister sans se détruire, peuvent-elles argumenter sans haine ?

Ibsen comme à son habitude, interroge, et surtout fait évoluer la pensée. Je me retrouvais à penser : "Ah, ce personnage a raison." puis quelques pages plus loin : "Ah, mais son opposant aussi a un point de vue juste." etc. Il aborde des sujets difficiles et ses personnages, contrairement à ce que l'on voit habituellement au théâtre, ne se laissent pas porter par les événements. Ils agissent, ils défendent leurs points de vue, ils se battent sans crainte.
Je pense qu'Ibsen est un de ces auteurs qui font évoluer leurs temps et les personnes qui le lisent. Clairement, ce livre vient rejoindre ma "Bibliothèque d'ouvrages préférés".
À QUI LA CONSEILLES-TU ? Pour moi, il s'agit du genre d'ouvrage que l'on lit à partir du moment où l'on commence à être sûr de ses opinons, qu'elles soient politiques, idéologiques ou religieuses. Il faut avoir une certaine maturité pour pouvoir aborder cet ouvrage, mais la maturité est une caractéristique unique pour chaque personne. Si je devais vraiment donner un avis, je dirais vers 20 ans. C'est possible de le lire plus jeune évidemment. Mais 20 ans me semble être une bonne tranche d'age pour bien saisir l’œuvre.




_________________________________________________

Rosmersholm 20111501051121274


Dernière édition par L'erreur sociale le Jeu 12 Nov - 17:46, édité 2 fois (Raison : CPG)
Revenir en haut Aller en bas
 

Rosmersholm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Autres formats :: Théâtre-