Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Cdiscount : -30€ dès 300€ d’achat sur une sélection Apple
Voir le deal

Partagez | 
 

 [Saga] Chroniques homérides

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aurélie


Aurélie


Genre : Féminin – elle
Messages : 9922
Age : 32
Localisation : Montpellier
Emploi/loisirs : Reine des cailloux


Vos papiers SVP
Crédits: (c) pixabay
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

[Saga] Chroniques homérides _
MessageSujet: [Saga] Chroniques homérides   [Saga] Chroniques homérides EmptyMer 21 Juin - 20:22

Chroniques homérides
Alison Germain


image

TOME 1 : LE SOUFFLE DE MIDAS
Entre tes mains, fille d’Homère, brûle encore le pouvoir des Dieux.

Le jour où une inconnue rend son dernier souffle dans mes bras, je sais que ma vie paisible d’étudiante ne sera plus jamais la même. Au lendemain du drame dont j’ai été le seul témoin, aucune trace du crime n’a été retrouvée, tant et si bien que tout le monde me pense folle, moi la première. Seul un homme me croit, Angus Fitzgerald, détective à la recherche d’une personne qui ressemble trait pour trait à la femme morte sous mes yeux.

Alors que ce mystère reste sans réponse, les objets que je touche se transforment en or. Et quand le bel Angus me narre le mythe antique de Midas, ce roi grec qui changeait tout en or, je comprends qu’il en sait bien plus sur ce qui m’arrive. Et aussi sur les dangers qui me menacent. Pour moi, le plus imminent est juste là, dans mes mains. Parce que si pour le détective, je suis bénie des Dieux, je ne vois en ce pouvoir qu’une malédiction…
image

TOME 2 : L'ULTIME ORACLE
Après avoir appris l’existence des Homérides, je suis parvenue, non sans difficultés, à Hestiapolis, havre de paix et de protection pour ce peuple aux dons incroyables, dont je fais désormais partie. Là-bas, je retrouve Ellie, la Pythie, qui voit dans mon destin et les récentes épreuves que j’ai dû surmonter l’accomplissement de sa dernière prophétie. Mais si maintenant un nom peut-être mis sur la menace qui plane, sa compréhension recèle encore beaucoup de zones d’ombre et l’Ordre Homéride n’arrive pas à s’accorder sur le plan d’actions à établir. Pire, il me prive de ma liberté sous prétexte de me protéger. J’ignore tout des coutumes et de l’histoire de mes semblables, mais je vais devoir apprendre vite, car les murs de la cité ne semblent plus être un obstacle suffisant pour arrêter celui qui veut s’accaparer mon pouvoir.
image

TOME 3 : LA MARQUE DE CRONOS
Hestiapolis est tombée. Nous n’avons pas été assez forts, nous n’avons pas su contrecarrer les plans de Néocles. Aujourd’hui, les Homérides sont dispersés à travers le monde, mais une partie s’est réfugiée dans la rotonde archontide à Athènes, pour tenter de comprendre et se reconstruire.

Car si les murs de la cité gardienne étaient censés nous protéger, peut-être voilaient-ils également la vérité. Ces éléments clefs qui nous font défaut pour démêler les projets de nos ennemis, leur identité, et surtout pour enfin anticiper leur prochain mouvement et contre-attaquer.

Néocles, Moira… aucune de leurs intentions ne sont claires et je ne sais plus à qui me fier. Mon frère, devenu aveugle, lutte contre ses propres cauchemars qui lui soufflent l’existence d’une nouvelle menace. Seul Angus demeure mon ancre, mais lui comme moi restons perdus dans une machination qui nous dépasse mais dont le gain semble être l’héritage d’Homère : le pouvoir des dieux que nous gardions depuis des siècles.


informations
DATE DE PARUTION : 2017 pour le premier tome, 2022 pour le dernier.
ÉDITION DE LA SAGA : Éditions du Chat Noir.
RÉSUMÉ DE LA SAGA : Entre tes mains, fille d’Homère, brûle encore le pouvoir des Dieux.
Le jour où une inconnue rend son dernier souffle dans mes bras, je sais que ma vie paisible d’étudiante ne sera plus jamais la même. Au lendemain du drame dont j’ai été le seul témoin, aucune trace du crime n’a été retrouvée, tant et si bien que tout le monde me pense folle, moi la première. Seul un homme me croit, Angus Fitzgerald, détective à la recherche d’une personne qui ressemble trait pour trait à la femme morte sous mes yeux.

Alors que ce mystère reste sans réponse, les objets que je touche se transforment en or. Et quand le bel Angus me narre le mythe antique de Midas, ce roi grec qui changeait tout en or, je comprends qu’il en sait bien plus sur ce qui m’arrive. Et aussi sur les dangers qui me menacent. Pour moi, le plus imminent est juste là, dans mes mains. Parce que si pour le détective, je suis bénie des Dieux, je ne vois en ce pouvoir qu’une malédiction…
NOMBRE DE TOMES : Trois.
EST-ELLE TERMINÉE ? Oui.


[Saga] Chroniques homérides 810
© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : Louise, jeune étudiante anglaise, voit sa vie basculer du jour au lendemain lorsqu’une inconnue sauvagement agressée meurt dans ses bras. Elle se met à changer ce qu’elle touche en or, se retrouve traquée et doit déterminer à qui se fier parmi les nouvelles personnes qui entrent dans sa vie. Ce pouvoir étrange, qui ressemble bien trop à une malédiction, est convoité : Louise est en danger et elle doit fuir aux côtés d’un inconnu qui lui dévoile peu à peu un nouveau monde.
LA SAGA EN UN MOT : Mythologie.
UNE CITATION : /
UNE NOTE SUR 10 : 7/10
TON AVIS : Tome 1
Une fois encore, c’est la nostalgie des débuts de la blogosphère et de booktube qui m’a poussée à lire la saga Chroniques homérides d’Alison Germain (Lilibouquine). Lors de sa sortie, le premier tome m’avait tout de suite fait envie et j’ai enfin sauté le pas, attendant la publication du dernier tome pour me lancer.

Le Souffle de Midas est un premier tome introductif qui nous plonge peu à peu dans l’univers façonné par Alison Germain. Après un prologue accrocheur qui respecte les codes de la fantasy et donne une impulsion prometteuse à l’histoire, l’intrigue se déroule progressivement sous nos yeux, distillant avec un bon dosage des informations sur l’univers sans pour autant casser le rythme d’une action toujours en mouvement. Comme l’indique le titre, les touches de mythologie grecque se glissent entre les pages, réveillant nos vieux souvenirs d’école sur le sujet. S’il y a quelques maladresses et des enchaînements un poil rapide, la lecture reste agréable et prenante.

Les dialogues donnent vie au récit, ils jouent avec les références à la pop culture que tout adolescent des années 2000 appréciera et ont parfois un certain piquant qui m’a bien plu.
Louise a un côté très naturel, elle a son petit caractère mais reste dépassée par la situation ce qui en fait un personnage qui sonne assez juste. Je crains seulement qu’elle vire du côté faussement badass de la force par la suite, une fois bien ancrée dans son nouveau monde, mais, pour le moment, elle me plait bien.
Alors, évidemment, on sent la romance pointer le bout de son nez, c’est trop rapide, trop cliché, mais c’est attendu : la surprise n’est pas de mise mais à aucun moment on n’essaie de nous faire croire le contraire donc, même si ça va trop vite, même si c’est convenu, j’accepte la chose.
Les personnages secondaires ne sont pas tous sur un pied d’égalité, certains montrent qu’ils ont été travaillés quand d’autres sont assez caricaturaux, mais ce n’est pour l’instant pas un problème : je n’ai pas été gênée dans ma lecture et ai apprécié ma découverte.

Les bases qui se dessinent sont intéressantes et donnent envie de lire la suite. Je n’avais pas d’attente particulière avant de lire cette saga si ce n’est retrouver une époque où je lisais ce genre de roman, baignant dans cette atmosphère d’échanges littéraires de l’époque de mes 20 ans que j’ai beaucoup aimée. Et, pour l’instant, c’est pile poil ce que j’ai retrouvé : une histoire qui colle avec mes lectures de l’époque et une ambiance truffée de référence qui jouent avec cette nostalgie.
Ce premier tome m’a permis de passer un bon moment de lecture.
À QUI LA CONSEILLES-TU ? Aux nostalgiques de l'urban fantasy des années 2000/2010 et à ceux qui aiment toujours ça.

_________________________________________________



Dernière édition par Goblinlaya le Sam 24 Juin - 13:48, édité 1 fois (Raison : CPG)
Revenir en haut Aller en bas
http://rambalh.blogspot.com/
Aurélie


Aurélie


Genre : Féminin – elle
Messages : 9922
Age : 32
Localisation : Montpellier
Emploi/loisirs : Reine des cailloux


Vos papiers SVP
Crédits: (c) pixabay
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

[Saga] Chroniques homérides _
MessageSujet: Re: [Saga] Chroniques homérides   [Saga] Chroniques homérides EmptySam 24 Juin - 12:28

Avis Tome 2

Louise parvient enfin à rejoindre Hestiapolis, foyer des homérides, après avoir échappé à son ennemi. Profondément marquée par cet affrontement, elle se relève doucement, retrouve ses proches et découvre de nouvelles informations sur sa nature profonde. Pour sa protection, elle doit rester cloitrée au sein de la cité, ce qu’elle supporte assez difficilement. Malgré les précautions, l’ennemi se rapproche de plus en plus.

L’ultime oracle nous plonge au cœur de la vie des homérides, de leur diversité et nous permet d’en apprendre un peu plus sur leur histoire et leur nature. On est peu à peu plongé dans des rouages ancestraux et politiques et on progresse aux côtés de Louise dans ces découvertes. L’univers mis en place n’est pas parfait, certains rouages manquent de finesse ou de complexité, mais l’idée de base reste intéressante : si, comme moi, on lit de la fantasy issue de la mythologie grecque uniquement de temps en temps, je pense qu’on peut aisément y trouver son compte. Une sorte d’introduction dans ce genre de littérature qui, je pense, ne suffira par contre pas à convaincre les afficionados déjà bien rodés.

Le rythme des chapitres est un point fort du livre : le dosage entre actions et explications est bien géré, on ne se perd pas en longueur inutilement et l’écriture est toujours dynamique. Des points mériteraient d’être un poil plus développés, mais ça n’a pas dérangé ma lecture. On sent l’amour d’Alison Germain pour la Grèce Antique dans ses descriptions et son souci du détail pour la cité d’Hestiapolis et le rendu est assez sympa.

Comme je le craignais dans le premier tome, Louise se révèle être l’héroïne stéréotypée qui tend vers le côté badass et tête brûlée de la force et perd en naturel. Elle m’a souvent agacée par son manque de réalisme, notamment dans ses pensées et réactions : son culot est bien trop gros pour sonner juste à mon goût. Il en va de même pour sa relation avec Angus : c’est trop fort, trop vite et le mièvre qui en découle m’a clairement laissée de marbre. La passion des débuts laisse trop vite la place à l’intensité des sentiments… qu’on n’a même pas eu le temps de voir naître. Ce n’est pas parce que la romance est prévisible qu’il faut l’accélérer. Si le dosage de l’intrigue est bien fait, celui des personnages et de leurs liens, lui, est le gros point faible de ce tome.

L’écriture et les idées de l’autrice restent cependant prometteuse et, malgré les points faibles, cette lecture a été plaisante l’été dernier, allongée à l’ombre d’un arbre, entre deux plongeons dans la piscine.

_________________________________________________



Dernière édition par Goblinlaya le Sam 24 Juin - 13:49, édité 1 fois (Raison : CPG)
Revenir en haut Aller en bas
http://rambalh.blogspot.com/
Aurélie


Aurélie


Genre : Féminin – elle
Messages : 9922
Age : 32
Localisation : Montpellier
Emploi/loisirs : Reine des cailloux


Vos papiers SVP
Crédits: (c) pixabay
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

[Saga] Chroniques homérides _
MessageSujet: Re: [Saga] Chroniques homérides   [Saga] Chroniques homérides EmptyVen 30 Juin - 18:34

Avis tome 3

Le chaos se rapproche plus que jamais : Louise a vu son foyer tomber, de nouveaux jamais ne jamais se relever mais elle doit continuer à avancer. Les apparences sont trompeuses, les dangers nombreux et le dénouement tout proche.

La marque de Cronos offre à travers un dernier tome rythmé révélations, affrontements, remises en question et dénouement final. Une fois encore, les codes du genre sont respectés et l’enchaînement des événements s’articule plutôt bien autour de l’intrigue. On retrouve encore de grosses ficelles du genre, comme les retournements de situation qui manquent parfois de finesse mais, dans l’ensemble, ça fonctionne.

Le gros point fort de cette trilogie est la personnalisation de la mythologie : l’histoire des homérides est une idée originale et assez bien menée pour une toute première trilogie. On sent la passion d’Alison Germain et le travail de construction qu’il y a eu derrière son intrigue. Sans trop en révéler, j’ai bien aimé certains des rouages mis en place pour l’histoire des homérides, les tenants et aboutissants ainsi que la grande question du libre-arbitre qui est finalement centrale depuis le premier tome.

Pour une première saga, Alison Germain a su s’en sortir grâce à une idée originale, un style fluide et un rythme bien mené. Les maladresses et les clichés se font rapidement oublier grâce à l’intrigue et la lecture est agréable. Le talent est là et l’expérience mènera sans aucun doute à de prochains ouvrages de qualité. Une bonne découverte.

_________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
http://rambalh.blogspot.com/
Contenu sponsorisé





[Saga] Chroniques homérides _
MessageSujet: Re: [Saga] Chroniques homérides   [Saga] Chroniques homérides Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

[Saga] Chroniques homérides

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature imaginaire / futuriste :: Romans fantastiques/fantasy/Bit-lit-